[Lecture] Améliorer ses conversions web de Serge Roukine

Vous avez certainement remarqué que j’ai pris une pause assez longue et cela fait plusieurs semaines que je n’ai pas publié ici. En effet, l’été je déconnecte un peu et je passe mon temps libre loin de tout objet technologique et connecté. J’en profite pour nager et lire à la plage. Mais comme mon temps est précieux, je choisis de lire des livres qui me seront utiles par la suite.

Le premier livre dont j’aimerais vous parler est le livre écrit par Serge Roukine « Améliorer ses taux de conversion web » et que j’ai lu très rapidement tellement je l’ai trouvé intéressant et bien écrit.

Le postulat est simple : A quoi bon drainer des milliers de visiteurs qualifiés sur son site internet via le référencement manuel ou des Adwords si le site ne convertit pas ? Comment faire descendre son taux de rebond et améliorer la transformation de l’internaute en prospect puis en client ? Comment mettre en place des formulaires performants ? Comment mesurer l’impact d’une modification sur son site ? A quoi servent les landings pages et comment les concevoir ?

En effet, j’ai souvent été frustrée d’améliorer le référencement et le trafic d’un site ecommerce pour m’apercevoir que ce travail était en partie gâché par une ergonomie digne de l’âge de pierre et afin de mieux expliquer l’intérêt d’un travail sur le site à certains de mes clients, je me suis dit que ce livre pouvait m’aider… et il va le faire !

Les thèmes abordés

Le livre de Serge Roukine est structuré en 10 chapitres abordant 10 thèmes utiles. Chose importante pour moi le livre peut être lu dans le désordre. Ainsi sont abordés les sujets suivants

  1. La formulation d’une offre convaincante : comment concevoir une phrase d’accroche, un slogan, comment jouer sur l’élasticité des prix, comment formuler une offre ? Ce chapitre est plein de bon sens et recadre ce que l’on pensait savoir tout en donnant des exemples concrets.
  2. Le contenu, levier de conversion : on dit souvent que les internautes ne lisent pas ou peu, c’est vrai ! Mais pour le référencement, on a besoin de contenu. Serge Roukine explique comment structurer son contenu pour le mettre au service de l’internaute.
  3. Convaincre avec un site crédible : la première impression que donne un site est primordiale ! Il faut tout mettre en œuvre pour inspirer la confiance afin que l’internaute passe commande. Avec l’aide de ce chapitre, j’ai établi une check list utile que les sites marchands devraient respecter pour rassurer leurs clients.
  4. Comprendre les internautes : les notions de personas sont ici expliquées et permettent de tenter de se mettre à la place de l’internaute afin de voir les problèmes existants sur le site et d’en apporter des solutions. Ce n’est pas le chapitre que j’ai préféré personnellement.
  5. Simplicité et ergonomie : dans ce chapitre on trouve d’excellents conseils afin de concevoir un site qui plaira. Oublions les sites usines à gaz compliqués et où l’internaute est perdu, concevons des sites simples et à l’ergonomie irréprochable. Bien sur c’est compliqué de concevoir des sites simples mais ça vaut le coup. On retrouve dans ce chapitre de nombreuses captures d’écrans qui alimentent l’argumentation. Chapitre très très utile selon moi.
  6. Incitations à l’action et formulaires : on pourrait penser qu’un formulaire est un formulaire, point. Mais il n’en est rien et l’art du formulaire qui transforme est une discipline assez difficile. Des exemples concrets viendront appuyer les propos de Serge Roukine et vous aideront à concevoir des formulaires que les internautes auront envie de remplir.
  7. Les pages d’atterrissage (ou landings pages). Encore ici rien à redire, on comprend de suite l’intérêt de concevoir des landings pages pour certains besoins tels que des campagnes CPC par exemple. Des exemples et des schémas des informations à mettre en place sont fournis. Après cela, je n’avais qu’une envie, faire de la page d’atterrissage toute la journée 🙂
  8. Entonnoir et tunnel de conversion : ce chapitre permet de mieux comprendre comment on peut mesurer le trajet des internautes jusqu’à l’objectif et l’intérêt qu’il y a à baliser correctement un site vers le but ultime : la page de paiement. L’exemple d’Amazon pour illustrer le tunnel de conversion est excellent et à chaque achat sur le net je regarde maintenant de près comment sont conçues ces pages.
  9. Google Analytics au service de la conversion : ce chapitre m’a un peu déçue mais je devais en attendre beaucoup trop. Il conviendra par contre parfaitement à ceux qui ont de faibles bases d’analyses de statistiques en leur montrant les KPI’s importants à surveiller.
  10. Implémenter les meilleures modifications avec Google Website Optimizer : comme le chapitre précédent, je suis un peu déçue de ce chapitre mais ici encore j’attendais certainement beaucoup plus d’information concrète et de détails. Par contre il permet à tout le monde de comprendre comment fonctionne Google Website Optimizer et les bénéfices que l’on peut en retirer.

Conclusion

Dans un premier temps je souhaite souligner le style rédactionnel de Serge Roukine alias @codeur qui est très agréable à lire. Ensuite le contenu de ce livre est très utile et s’adresse à tous ceux qui ont / conçoivent / font la promotion d’un site internet en leur permettant de prendre des mesures parfois simples mais efficaces pour améliorer leurs taux de conversion. Les nombreux exemples et captures d’écran permettent d’appuyer le propos et permettent une compréhension rapide des différents freins à la conversion.

ps : je n’ai pas la seconde édition du livre et je ne sais pas ce qui a été ajouté ou modifié 😉

Marie Pourreyron

Blogueuse intermittente, consultante SEO, SEA, SEM et visibilité des sites web, Auvergnate et Cannoise à la fois. Je propose mes services en audit de référencement, accompagnement et formation, e-reputation, rédaction web orientée SEO et community management. Je gère aussi votre campagne Adwords ou Google Shopping. N'hésitez-pas à me contacter pour toute demande de collaboration.

62 commentaires

  1. Yavuz   •  

    Je peux aussi vous le confirmer qu’il est très simple de lecteur et surtout très instructif.

    Plus j’apprends plus j’apporte des modifications sur mon site pour avoir le meilleur taux de conversions.

    J’ai la seconde édition et je suis en pleine de lecture 🙂 et en pleine application de tous ses conseils.

    Merci à l’auteur du livre et de l’article.

  2. Toucouleur   •  

    En gros prenez vous en avant projet un bon ergonome ou une équipe en charge du tunnel de conversion avant d’avoir un focus systématique sur le SEO

  3. Discodog   •  

    Allez, +1 vente pour toi. 😉

  4. Serge Roukine   •  

    Merci Marie pour ce billet très intéressant et plein d’enseignements pour moi aussi 🙂

  5. Le juge   •  

    Merci d’avori lu le livre pour moi… maintenant il me faudrait un résumé en je dirasi 25/30 pages… ;op

    Plus sérieusement moi aussi je devrais me mettre a lire un peu plus d’ouvrage dans ce genre mais …. pfff je manque de temps… ce livre fera peut etre partie des 1ers ouvrage que je piocherai

  6. Reste plus qu’à trouver un produit à vendre, acheter le livre, et à appliquer tout ca ! Ca a l’air clairement intéressant en tout cas. Comme quoi je ne suis pas le suil à lire des « livres d’intello » en vacances. Ouf 🙂

  7. Cerbere   •  

    On va faire court.
    merci pour l’article.
    tu auras une prochaine vente!
    A toi la richesse grâce à Amazon et à mes 5% de 20€ ^^

  8. lemoussel   •  

    Merci de cette synthèse fort convaincante. Acheté 😉

  9. jeux concours gratuits   •  

    J’ai été spectateur de l’une de ses conférence à Chambéry où il parlait de conversion web également. Ce fut très intéressant et cet article va enfin me pousser à l’acheter 😉

  10. Phil   •  

    Des conseils de qualité, j’aurais juste ajouté l’optimisation du temps de chargement des pages.

    Important pour l’expérience utilisateur ( et critère SEO) .

    Mais bon, il n’y a pas de formule magique, il faut tester, tester et re-tester afin d’obtenir le meilleur compromis entre marketing, webdesign, ergonomie, SEO et taux de transformation.

  11. Papy Spinning   •  

    Et une vente de mieux! Bien que. Tant de circonvolutions pour faire faire une action.

  12. Marie   •     Auteur

    @Toucouleur : oui, il vaut mieux prendre les choses dès le début, c’est certain 🙂

    @Serge : j’ai trouvé ta plume très agréable à lire. Bon par contre mon livre est désormais bien abîmé : entre l’eau de mer et le sable, il est en mauvais état, comme tous mes livres à la fin de l’été, seule époque de l’année où je lis beaucoup 😉

    @le Juge : j’étais partie pour en écrire d’avantage mais je pense qu’il vaut mieux lire le livre 🙂

    @HWS : que lis-tu pendant tes vacances ?

    @Tous : vous allez faire exploser mon compte partenaire Amazon ! J’étais pourtant riche avec les 26 centimes gagnés depuis le début du mois, là je vais être richissime 😀

  13. Samuel   •  

    Eh bien tu as des lectures bien studieuses à la plage ! Cet article m’en rappelle un autre que Bruno Bichet a mis sur google + où il parle de l’alliance entre le Lead SEO et les marketers. C’est effectivement deux métiers mais qui doivent collaborer étroitement !

  14. Marie   •     Auteur

    @Samuel : c’est que je ne suis pas en vacances même si je peux aller à la plage 😉 non en fait j’ai un tas de livres à lire et j’essaie de profiter des moments calmes à la plage pour les lire. Par contre bonjour l’état des livres après ça 😀

  15. Fabien THOMAS   •  

    Ah je l’attendais ce résumé !

    Comme je m’en doutais ça me donne encore plus envie de le lire, donc je le commande, je le lis et on en discute très vite 😉

    Merci Marie

  16. RaphSEO   •  

    Salut Marie, typiquement le seul genre de livre qui me pousserait à me mettre à la lecture. En fait en lisant les com, je me suis reconnu dans celui de Julien (Lejuge), j’ai pratiqué cette technique pendant quelques années au lycée, oui moi et la lecture…
    En tout cas, tu risques bien d’avoir 5% sup si je me décide à faire un break la semaine prochaine histoire de profiter des plages et piscines fréjussiennes. à moins que je vienne le chercher chez toi!!!

  17. Malvina   •  

    Bonjour,

    Ca me donne l’envie de l’acheter pour les journées pluvieuses de la fin des vacances, d’autant qu’il y a surement beaucoup de choses à faire pour améliorer mes conversions.

  18. Jérôme   •  

    Ce livre fait partie des classiques que je trimbale avec moi de bureau en bureau au gré de mes fonctions depuis plusieurs années.

    Il se lit vite, bien et traite l’ensemble des sujets avec suffisamment de profondeur pour que ce soit applicable.

    A compléter avec certains autres grands classiques de la même collection, d’ailleurs !

  19. Yann   •  

    Salut Marie,

    Tu vas devoir nous payer a tous un resto avec toutes ces commissions.
    Tu recevras la mienne aussi.
    Merci pour cette recommandation, si tu en as d’autres a partager …

  20. Lyes   •  

    Bonjour,

    Et bien ce petit résumé m’a bien donné envie de l’acheter…

    et hop c’est dans le panier !

  21. Sébastien   •  

    Comme toujours lorsque Marie commence l’écriture, elle donne un article complet. Dans un sens tu as raison, il faut savoir faire une pause et se rapprocher des personnes que nous connaissons.

    Le Web est une grosse machine qui enveloppe et qui fait devenir des moments accro.

  22. phil   •  

    Tu m’as convaincu je vais le lire.
    J’ai l’impression que le SEO c’est un trou…plus on creuse, plus il faut creuser…je vous préviens quandd je croise un chinois 🙂

  23. jérôme   •  

    J’ai deja lu ce livre et il est pas mal du tout. Sur la web conversion je trouve que c’est l’un des mieux que j’ai lu. Le style du livre est fluide. Il y a pas mal de rappels pour les débutants mais on y trouve aussi des astuces pour les plus expérimentés.

    Je le trouve beaucoup mieux que le livre Web conversion de Thomas Faivre-Duboz , Raphaël Fétique qui est imbuvable. Le style est lourd et trop ampoulé. Je le déconseille.

  24. Marie   •     Auteur

    Je suis vraiment émue de vous annoncer qu’avec tous vos achats Amazon avec mon ID Affilié j’ai gagné 4,95 € ! Merci à tous, c’est vraiment sympa, en attendant un peu je vais peut être pouvoir m’offrir … euh je sais pas 😀

  25. Jérôme   •  

    ca représente combien de vente cette magnifique somme ?

  26. Thibaut Parent   •  

    Bonjour @Marie et merci pour ce nouveau billet plein de bons conseils.
    A éplucher en rentrant de la plage 🙂

  27. Marie   •     Auteur

    5 ventes quand même ! Oui les commissions Amazon c’est pas terrible, fût un temps où je gagnais pas mal avec Amazon, mais ce temps là est révolu 😉

  28. corinne   •  

    Lire utile ?
    Pour comprendre un peu mieux ce secteur du livre où les commissions amazon baissent un peu pour tout le monde car les internautes achètent directement et ne passent plus par nos liens ?
    Demain Amazon même en France vendra du numérique…
    Alors je vous conseille de lire : Le guide de l’auto-édition numérique en France (Publier et vendre des ebooks en autopublication) de Stéphane Ternoise (par exemple sur http://www.auto-edition.fr mais aussi sur les plateformes numériques comme immateriel)

  29. Terra Nova   •  

    C’est un bouquin intéressant, j’hésite à l’acheter

  30. Sébastien   •  

    Près de 5€ c’est pas le top. Par contre lors de vos achats, il est possible de passer par un site et vous touchez des commissions sur vos achats. J’ai réussi a faire des économies de cette façon. Marie : je pense qu’il est plus facile d’obtenir de l’argent en plaçant un lien comme celui-ci sur un site d’achat, comparateur ou de code de réduction.. ils doivent en avoir dans leurs poches lol.

  31. Marie   •     Auteur

    @Sébastien : je crois que c’est passé à 6 euros aujourd’hui, le début de la fortune ! 😀
    Sérieusement je ne compte pas sur Amazon pour gagner de l’argent, si je place un id affilié c’est pour 2 raisons
    – pour me permettre de savoir combien de personnes j’ai pu convaincre d’acheter le livre 😉
    – les bons d’achat Amazon me permettent d’acheter (ou d’avoir une petite ristourne) des produits culturels que je n’aurais peut être pas acheté en temps normal. D’ailleurs je crois que 6 euros est le prix du livret d’exercice en anglais pour mon fiston qui entre en 3ème, donc merci 🙂

  32. Stéphane   •  

    Je ne connaissais pas ce livre mais je vais penser à l’acheter. Le problème quand on obtient un trafic intéressant sur un site web est effectivement de le monétiser. Dans certains domaine, c’est assez difficile car il faut apporter un véritable contenu et ne pas surcharger les pages de pubs. Pour ma part au début, j’ai beaucoup tatonner.

  33. Nicolas Chevallier   •  

    Concernant l’affiliation Amazon, je suis persuadé que le tracking des ventes est volontairement faux, d’ou les commissions minables qui sont redistribuées.

  34. Zanskar   •  

    @ Marie : Dommage, j’avais déjà acheté ce livre (dès sa parution en fait), tant pis, je n’aiderai pas ton fils à améliorer son anglais:(
    Bon, plus sérieusement, j’ai trouvé ce livre excellent à plus d’un titre : il est très facile à lire, truffé de conseils pratiques et de témoignages pertinents, qui s’appliquent aussi bien à des sites classiques qu’à des boutiques en ligne.

  35. Jérémie   •  

    @Nicolas Chevallier : c’est suffisamment facile à démontrer que le tracking ne serait pas juste qu’une entreprise comme Amazon ne s’y amuserai pas (même s’ils ne se gênent pas pour effectuer toutes les transactions au Luxembourg pour ne pas payer d’impôts en France).

    Ce qui est possible c’est que le lien de tracking se perde facilement si vous quittez le processus d’achat. Genre un cookie d’une durée de vie de 45 secondes ? 🙂

  36. Julien   •  

    Pour moi le 3e point est essentiel : quand je cherche clairement à acheter un truc sur internet (un adaptateur de prise anglaise par exemple), la première chose qui va me convaincre de rentrer mon numero de CB c’est bien le côté « sérieux » du site. S’il tape dans le clinquant notamment, je zappe direct. Il vaut mieux souvent faire sobre !

  37. Y8   •  

    Bonjour @Marie et merci pour ce nouveau billet plein de bons conseils.

  38. Seb   •  

    Je galère toujours avec la mise en place de l’incitation à l’action. J’ai essayé avec un texte en rouge, une flèche qui clignote… J’espère trouver de meilleures idées dans ce livre afin d’augmenter mon taux de conversion.

  39. christophe   •  

    Je rejoins totalement @toucouleur dans son analyse. En effet, il faut d’abord veiller à ce que le funnel de conversion soit le plus efficient possible avant d’entamer les chantiers afférents au référencement naturel.

    Pour notre boutique, nous l’avons construit avant tout pour le SEO. Erreur. Aujourd’hui, on s’en mord les doigts car le taux de conversion est très loin d’être optimale !

  40. Jacques   •  

    Merci pour le conseil. je vais peut etre acheter ce livre…

  41. Tom   •  

    Et du coup le taux de conversion de cette page il donne quoi ?
    😀

  42. Alexandra   •  

    Je ne connaissais pas ce livre, je pense que cela sera mon prochain achat, merci 😉

  43. Tonio   •  

    Bonjour,
    Merci d’avoir partagé ce livre. J’ai déjà un taux de conversion plutôt supérieur à la moyenne sur ma boutique en ligne, mais si je peux encore l’améliorer, pourquoi pas ! Je cherche plutôt du trafic maintenant plutôt que de la conversion, étant donné que 100% de conversion est totalement… utopique !?

  44. yvan   •  

    Hyper intéressant, je pense que je vais le prendre en passant par ton lien 😉

  45. Wilfried   •  

    Quand je l’ai lu (il y a deux ans, il me semble) j’ai trouvé qu’il ne cassait pas des briques… Mais il a le mérite de bien résumer plusieurs notion par des exemple applicatifs et schématisés (+ capture d’écran).
    Ce livre est plutôt bien fait, facile a lire et surtout, facile de retomber sur une info passée. A dire vrai il n’est pas non plus très épais; n’en déplaise au feignant de la lecture.

    Un livre me vient a l’esprit dans le même genre (en moins facile a lire mais en plus fournit) mais, je n’ai hélas pas la référence au bureau. Je ne manquerai pas reposter ici même un de ces 4.

    Amitiés
    Wilfried

  46. cynthia   •  

    J’ai acheté la première édition à sa sortie. C’est un des rares bouquins qui permet de prendre de la hauteur par rapport à son activité de SEO. Ca permet de ne pas oublier que le bur ultime n’est pas de remonter sur les pages de serps, mais bien de faire gagner plus d’argent au site web concerné.
    C’est grâce à ce livre que j’ai découvert les base de l’ergonomie, que j’ai approfondies par al suite avec les ouvrage d’Amélie Boucher?
    L’auteur a l’avantage d’avoir un profil ingénieur + commercial, et cette double compétence se ressent tout au long du livre.

    • Marie   •     Auteur

      @Cynthia : est-ce que tu as aimé le livre d’Amélie Boucher sur l’ergonomie ?

  47. paul   •  

    Pour minimiser la frustation due au manque de conversion malgré ton énorme travail, saches qu’il y a pire :
    se placer sur des mots clés alors que le site refuse de vendre les articles correspondants à ces mots clés….
    Ceci dit, la présentation du livre est alléchante et bien faite.

    • Marie   •     Auteur

      Le taux de transformation de cette page est très bon, c’est la commission d’Amazon qui est ridicule 😀

  48. adrien   •  

    Sur le chapitre Google Website Optimizer, parle t’il d’autres solutions et les critique t’il ? Il y en a tellement…

    • Marie   •     Auteur

      @Adrien : non, seul GWO est abordé, il faut dire qu’il est gratuit et efficace 😉

  49. axel   •  

    Arf moi aussi je connais ce problème. Quand ton client tourne à 0,5% de conversion, il y a un hic. Je cherchais un ouvrage sur la question, je pense que je vais me laisser tenter, même si j’aurais préféré le lire pendant les vacances.

  50. Anita   •  

    Merci pour la suggestion. Je vais acheter ce livre.

    Anita

  51. Jessica   •  

    « Oublions les sites usines à gaz compliqués et où l’internaute est perdu, concevons des sites simples et à l’ergonomie irréprochable », je suis complètement d’accord avec cette phrase, l’internaute se doit d’être le point de départ pour toute la conception et le design d’un site et non pas l’inverse.
    Il doit pouvoir s’y retrouver facilement et s’y sentir bien afin d’apporter plus de chances au site de convertir le visiteur en un client potentiel et donc d’améliorer son taux de conversions web.
    En bref, très bon résumé d’un livre qui a l’air de contenir des conseils de qualité pour les plus expérimentés et qui mériterait d’être lu par tous les débutants…

  52. Vinalys   •  

    Je viens de commander le livre aussi. Merci de me l’avoir fait découvrir 🙂

  53. Pingback: Mon avis sur le livre "Réussir son Marketing Web" de S. Roukine | Pink Seo - Another SEO blog

  54. daniel   •  

    Intéressant,
    L’intégration complète en amont de la production web…
    A acheter 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *