Athènes

Metro Athènes

Ce qu’il y a de bien en croisière, c’est qu’on ne perd pas de temps dans les trajets. En effet, c’est pendant que l’on dort que l’on voyage, nous berçant ainsi plus ou moins fort. J’ai personnellement eu pas mal de soucis d’équilibre, je ne dirais pas que j’ai eu le mal de mer, mais je suis restée très sensible au roulis, passant d’assez mauvaises nuits malgré une literie très confortable. A terre c’est le mal de terre qui me taquinait dès que je regardais des objets proches de moi… c’est comme une légère impression d’ivresse avec quelques nausées en plus…

Bref, ceci dit, se réveiller tous les matins dans un nouveau port a été une source d’émerveillement pour moi et notre arrivée au Pirée s’est déroulé sous le soleil. Une immense file de taxis jaunes nous attendait de pied ferme. Le port d’Athènes est immense et selon le quai où vous débarquez, vous pourrez être inspiré de prendre la navette gratuite qui vous conduira au métro, pas comme nous, qui avons du marcher une bonne heure…

Le métro qui nous amène dans le centre d’Athènes et plus précisément à l’Acropole coûte peu cher, 70 centimes pour les enfants et 1,40 € pour les adultes. C’est un métro aérien plutôt agréable, et décoré à la bombe 😉

Metro Athènes

Pour visiter l’Acropole, il faut s’arrêter à Monasteraki ou Thissio et là, on est au plus près de notre lieu de visite. Par chance, nous sommes le 20 octobre, jour de la fête nationale en Grèce et à cette occasion l’entrée à l’Acropole est gratuite. A 12 euros par personne, nous apprécions l’économie 🙂

La première partie de la visite de l’Agora est sympathique, on trouve beaucoup de vieilles pierres et quelques explications. On croise peu de monde, c’est agréable. Nous cherchons l’ombre, il fait vraiment très chaud.

Agora Athènes

Temple Agora

C’est tout là haut que nous allons devoir monter. Avant d’attaquer l’ascension, j’aperçois des fontaines où il est possible de faire le plein d’eau. En été cela doit être indispensable.

Acropole d'Athènes

Arrivée en haut, je constate que nous ne sommes pas seuls. Il y a un monde dingue ! Ca se bouscule, entre groupes avec guide et autres particuliers, c’est pire qu’un supermarché le samedi après-midi.

Entrée Acropole

Il faut faire la queue pour apercevoir d’en haut le superbe Théâtre de Dyonisos, très bien conservé et impressionnant par sa hauteur.

Théâtre dyonisos

Sur le reste du site, on trouve beaucoup de grues et échafaudages, je ne sais pas trop si les travaux de rénovation sont en cours ou en stand-by mais ça gâche un peu, c’est dommage. Personnellement tout ce monde m’étouffe un peu.

Acropole Athènes

Acropole Athènes

Acropole Athènes

Acropole Athènes

La vue sur Athènes vaut le détour toutefois. On réalise combien cette ville est étendue. Je remarque qu’il y a de nombreux endroits très verts, des poches de verdures qui doivent être bien agréables en plein été pour se protéger de la chaleur.

Athènes

Nous redescendons mais pas du côté où nous sommes montés et en bas foisonnent les artistes peintres talentueux qui vendent leurs toiles, les artistes de rue mais aussi les vendeurs d’épis de maïs grillés ou de couronnes de pain au sésame. Nous nous laissons tenter par le petit pain à partager, à 60 centimes, c’est donné et c’est plutôt bon.

Vendeur de maïs

Petites brioches au sésame

Nous nous rendons ensuite place Syngdama pour voir la relève de la garde, très pittoresque. J’apprendrais par la suite que les pas respectés imitent ceux d’un cheval. Une fois en place, un troisième garde est chargé de recoiffer, enlever les plis des vêtements et essuyer le visage des deux gardes qui montent la garde, impassible. Il est possible de se prendre en photo avec, il suffit de faire la queue. Mais cela a un petit côté gênant je trouve.

Relève de la garde

Nous mangerons un gyros et boirons un café frappé, boisson très prisée ici : nous croisons en effet de nombreuses personnes qui dégustent leur café frappé dans la rue et la vente à importer a un véritable succès ! C’est excellent, je n’ai jamais goûté d’aussi bon café frappé de ma vie. Et il est possible de manger sur le pouce pour 3 ou 4 euros, de manière très correcte. Une vraie surprise. De la place Syngdama jusqu’au quartier Monasteraki, nous empruntons l’artère commerçante, où les magasins sont presque tous fermés, toujours pour la fête nationale. Le quartier Monasteraki grouille de monde et semble très populaire et agréable pour manger en terrasse, à faire pour la prochaine fois !

Monasteraki

Nous rentrons ensuite : métro + navette pour monter sur notre navire, le Costa Mediterranea, et profitons du pont pour voir la sortie du port sous le soleil. Nous voyons à quai les nombreux ferries pour aller sur les différentes îles du pays.

Port le Pirée

Nous sommes suivis de près par un autre paquebot.

Port le Pirée

Une super journée à Athènes, sous le soleil. D’après les calculs de mon fils nous avons marché plus de 10 km. Ca use ! (et oui j’ai un tshirt Panda dans ma collection)

Oh et tiens, j’ai jamais fait de « Bonjour porte-container » moi ?

 

Marie Pourreyron

Blogueuse intermittente, consultante SEO, SEA, SEM et visibilité des sites web, Auvergnate et Cannoise à la fois. Je propose mes services en audit de référencement, accompagnement et formation, e-reputation, rédaction web orientée SEO et community management. Je gère aussi votre campagne Adwords ou Google Shopping. N'hésitez-pas à me contacter pour toute demande de collaboration.

7 commentaires

  1. Thomas Cubel   •  

    Bonsoir,

    Je ne voyais pas trop Athènes comme cela. J’avais entendu parlé de ses monuments mais rien de plus.
    Merci pour ce voyage qui me transporte hors de ma passion pour le SEO pendant quelques minutes (oui j’étais en train de faire ma veille ahah).
    Bonne continuation !

    Thomas

    PS : Le T-Shirt Panda, ça rend pas mal 😉

  2. Marie Pourreyron   •     Auteur

    Bonjour Thomas,

    L’inconvénient de la croisière est aussi de ne pouvoir que survoler très brièvement une ville et de ne pas pouvoir prendre le temps de se mêler aux autochtones et apprendre leurs coutumes. Du coup, on doit se contenter de voir ce qui est incontournable et très touristique. Ainsi, Athènes méritera aussi certainement une seconde visite, plus en profondeur. Pour le peu que j’en ai vu, j’ai trouvé cette ville très moderne et très européenne 🙂

    Allez, c’est l’heure de bosser maintenant, j’essaie de raconter la suite ce soir, moi aussi ça me délasse d’écrire sur autre chose que du SEO pour le moment, on verra si l’envie de bloguer référencement revient après cette parenthèse 😉

  3. Rizzi   •  

    Bonjour Marie.
    Merci pour ce voyage.
    Je suis déçue par le monde et les échafaudages. Le métro est coloré, j’aime!! et la vie de la ville, la vie de tous les jours.
    C’est la course des bateaux!!

  4. Thomas Cubel   •  

    Il est certain que passer quelques heures dans un endroit est court pour appréhender les coutumes locales, arts, etc.
    Après, ça sera l’occasion de faire un autre voyage ! Mais je crois avoir vu passer la conversation sur Twitter déjà 😉

    Côté SEO, je ne peux que nous souhaiter de ne pas nous tuer à la tâche ahah 🙂
    Pour ma part, je ne suis pas vraiment engagé dans le métier à proprement parler, donc bon… Je suis tranquille, encore dans l’ombre, ça me laisse encore de la souplesse pour rester zen. Mais ça bosse tout de même, j’ai plein de projet !
    Bonne journée à vous et bonne continuation !

    Thomas

  5. Mélanie   •  

    Bonjour, nous partons en croisière cette semaine et je suis tombé sur ton article d’Athènes, tu vas pouvoir peut être m’aider . Nous somme en couple avec un bébé qui marche mais la poussette va être indispensable ! Est ce possible de faire tout ce « petit » tour avec la poussette ou y’a t’il des marches ??
    Merci d’avance , je vais vite voir ton article sur IZMIR !

    • Marie Pourreyron   •     Auteur

      Bonjour Mélanie,
      A mon avis pour Athènes ça ne pose aucun problème avec une poussette, il y avait d’autres personnes qui en avaient et ça roule bien. Il y a la place dans le métro et toute la visite d’Athènes se fait sans problème. En revanche pour l’Acropolis ça me semble beaucoup plus compliqué et il va falloir porter la poussette dans certains escaliers (et l’enfant aussi !). L’autre problème c’est le monde qui est sur place et qui rend la circulation difficile. Mais il reste possible de visiter le bas du site sans problème selon moi. Bonne visite !

  6. Benur   •  

    bonjour nous partons mi – juin pour une croisière en Grèce grâce à vos photos et commentaires nous sommes vraiment impatients .
    Merci et vivement votre prochain voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *