La mort du MFA*

Suite à la lecture de cet article de Numerama : « Free pète un cable », une espèce d’hystérie collective s’est emparée de ma timeline sur Twitter. Ce qui est joyeusement hashtagué « adgate » est parti pour faire couler beaucoup d’encre si jamais Free ne renverse pas la vapeur.

Source : http://www.sxc.hu/profile/adamsphoto

Le contexte

Si nous sommes nombreux à utiliser des plugins pour bloquer les publicités sur les sites que nous visitons, cette décision est et doit rester personnelle. Hors quand Free décide de filtrer les publicités Adsense et diverses via sa Freebox Revolution (on vous avez prévenu que ça serait une Révolution) cette décision en amont a de quoi faire grincer les dents. Au prochain redémarrage de la Freebox, c’est un internet vierge de pub que les internautes abonnés chez Free pourront consulter.

Les conséquences

En agissant de la sorte, sans même informer ou donner la possibilité à l’abonné de choisir son mode de consultation (mais il y a fort à parier qu’il choisira sans pub) ou lui laisser le choix de  placer certains sites en liste blanche, c’est la neutralité du net que Free met à mal. En effet, c’est une mode de censure que Free exerce en filtrant simplement le contenu que l’internaute voit. Ok ce n’est que de la pub et on est loin de la dictature chinoise, mais cette pub permet à de nombreux blogueurs de gagner quelques modestes revenus de leurs écrits buy nolvadex Online. Et que dire de ces entrepreneurs du net propriétaires de MFA* ? Bon ok, pour ces derniers, il faut avouer que Adsense était tout de même moins intéressant qu’il y a quelques années. Mais ce n’est pas à un fournisseur d’accès à internet d’exercer ce genre de filtrage sur les sites que nous consultons.

Le bruit

Les abonnés Free ont toujours fait beaucoup de bruits dans ma timeline Twitter, surtout après 20h quand le débit ralentit, ou quand un Freenaute décide d’aller trainer sur Youtube mais maintenant c’est un nombre incalculable de twittos qui se plaint de ne plus voir les pubs sur les sites. Je réalise d’un coup l’engouement des internautes pour la pub et je vais donc m’empresser de relancer mes MFA* … Ah ben non je peux pas, un Pinguin les a achevés au mois d’avril 😀 Bon ben tant pis ?

A lire aussi :

*MFA : Made for Adsense, site conçu pour être monétisé via la pubilicité

Marie Pourreyron

Blogueuse intermittente, consultante SEO, SEA, SEM et visibilité des sites web, Auvergnate et Cannoise à la fois. Je propose mes services en audit de référencement, accompagnement et formation, e-reputation, rédaction web orientée SEO et community management. Je gère aussi votre campagne Adwords ou Google Shopping. N'hésitez-pas à me contacter pour toute demande de collaboration.

49 commentaires

  1. Emile   •  

    Perso je trouve ca quand même hyper hypocrite d’accepter que Google fasse ce qu’il veut de ces SERPS… et de refuser que Free en fasse autant avec sa box. Si donc nous autres SEO on accepte de nous « adapter » quand Google nous fait chier avec ces pinguins… pourquoi alors ne pas le faire dés lors que c’est un autre acteur du web qui fait son caprice ? A nous de trouver d’autres moyens de faire de la tune … ou pas.

  2. Sylvain   •  

    Comme toi, je pense que les utilisateurs ne vont pas regretter la pub, mais c’est un sale coup pour les éditeurs de sites.
    Bad news aussi pour les utilisateurs de services gratuits financés par la pub car ces derniers disparaitront sans doute.

  3. arnaud   •  

    Travaillant dans le web ou adepte du MFA, on n’est quand même pas très bien placé pour donner un avis neutre.
    Qui ne rêve pas d’un monde sans pub… Après le fait de ne pas donner le choix au redémarrage de la box, ça oui c’est gênant.

    Mais Free a toujours surfer sur le buzz, et encore une fois c’est réussis 🙂 mais attention au bad buzz…

  4. labisse   •  

    Cette affaire free est lamentable, en premier lieu pour le devoir de neutralité des FAI, c’est donc ici de la censure au sens strict du terme, pub ou pas pub. De plus l’hypocrisie de Free est totale car ont-ils arrêter de pourrir ma boite mail de pubs… non, de faire de la pub sur le web, à la TV, à la radio etc…. non bien sur, c’est minable, petit, mesquin voir totalement idiot de la part de Free.

  5. Philippe   •  

    Le problème est à mon avis une vraie remise en cause du système global de l’Internet. Aujourd’hui quelque soit le support de lecture ou de visio, on paye. Que ce soit la Tv avec la redevance, les quotidiens payants, les revues, les livres etc etc etc. La seule chose que paie l’internaute, c’est son abonnement a son opérateur. Alors soit free veut casser le modèle, soit il prépare le terrain pour lancer sa propre régie. Qu’elle que soit la raison, c’est dangereux, car non réfléchi à long terme.

  6. Stéphane   •  

    Bonjour,

    Ah bah ouais, là, ça fait du bruit.
    Donc, je résume : on se plains de la pub, mais quand on la vire, on râle oO
    C’est moi, ou y’a vraiment un truc spéciale avec le français ?

    Ok, ok, liberté individuelle, toussa…. soit.
    Mais pour le coup, je trouve ça pas con de la part de free (ouais, ils auraient pu laisser le choix quoi), dans le fond, va falloir que certains éditeurs se bougent le cul…
    Et puis, le français moyen va peut-être enfin comprendre que le net, c’est pas gratuit.

  7. MrXPookie   •  

    Je vois la une petite vengeance de la gueguerre qui oppose free a googlé, car si j’ai bien compris, en cherchant à bloquer les pubs, Free essaye surtout de faire du mal à Google avec adsense… après leur friction liée à youtube, Free a donc bel et bien trouvé le moyen de se venger.

    Perso je ne vais pas activer cette fonctionnalité sur ma freebox V6. Je n’ai jamais eu de problème avec la pub sur internet, aussi intrusive qu’elle peut être (oui même les popunder) les pop fullpage… Mais bon c’est peut être parce qu’ils m’ont aidé a une période de ma vie 🙂

  8. Cerbere   •  

    Ca devient dur de faire de l’argent voilà le problème et voilà pourquoi le gens râlent.
    Et si la solution était de changer de F.A.I en plus free ben c’est de la daube (<<< troll inside sera tu le reconnaître?) l'ère est au câble!

  9. Marie-Aude   •  

    Je n’aime pas trop la pub, mais je ne suis jamais allée jusqu’à mettre un Adblock.
    Ce que je trouve choquant dans cette histoire c’est que :

    1- Free se permette de censurer une partie des contenus. Demain, ça peut aussi être les tétons, ou les pubs de ses concurrents (ah non, y’a pas de pub…)
    2- C’est limité, si j’ai bien compris, aux pubs Google : c’est donc une attaque directe contre une entreprise, où les utilisateurs finaux (je mets dedans les webmasters qui font des sous avec la pubs) ne sont pas considérés
    3- Ce n’est pas comparable avec les changements d’algo de Google : celui qui joue avec Google sait que ça peut lui tomber dessus, c’est dans les règles du jeu

    Et j’ai comme un sentiment très amer qu’il s’agit plus d’une manoeuvre politique à trois bandes, à un moment où le gouvernement français tente de faire pression sur Google, sur le thème « vous voyiez, nous aussi on a les moyens de vous embêter ».

    De la part de quelqu’un qui râlait contre Hadopi et qui parlait à tout bout de champ de liberté et de neutralité du réseau…

  10. Marc   •  

    Mon Dieu ! moi qui pensais à un moyen super génial de gagner de l’argent avec Adsense, avec cette nouvelle politique de Free ça va être mort.

    Plus sérieusement. Il est clair que la pub ennuie beaucoup d’utilisateurs mais lorsqu’elle sont bien intégrées elles ne me gênent pas tant que ça. j’ai d’ailleurs viré AdBlock de mon ordi perso (au boulot c’est no-Ads). Mais ne pas laisser le choix aux internautes c’est assez limite.

    Même Microsoft laisse le choix du navigateur sur son OS qui est pourtant le plus dominant du marché.

    Une chose est sûre ce n’est pas ça qui fera partir les abonnés de Free. Ce serait comique de voir des personnes dire: « Je change de FAI parce que je n’ai plus de pub sur les sites que je visite »

  11. Benjamin   •  

    Je me demande de quel droit Free s’arroge le droit de censurer une partie d’internet. Je paye pour un internet illimité, pas pour un internet censuré par free pour notre bien.

    Sans parler des conséquences désastreuses pour le web français, beaucoup de sites et même d’entreprises vivent de la pub, free compte embaucher tous leurs employés qui se feront licenciés quand le business model de ces centaines d’entreprises s’effondrera subitement ? Ne pas aimer la pub c’est une chose, choisir de la bloquer sans consulter ses abonnés en est une autre. En faisant ça free se montre totalement irresponsable.

  12. Kaos Idea   •  

    Solution radicale: détection du fai et si c’est free alors bouton paypal pour accéder au contenu non?

  13. Soul   •  

    Pour concurrencer Sylvain mon ancre :p

    Je trouve cela assez choquant, on verra après demain ce qui se passe sur les stats mais ça risque de faire peur. Autant j’ai toujours été pour les actions de free mais là ils menacent pas mal de monde. Sa fera un des opérateurs ou je ne toucherais plus rien avec sfr.

    J’espère qu’ils vont changer leur stratégie, ça pourrait leur faire un vrai bad buzz…

  14. Mickael   •  

    Euh, je crois que certains d’entre vous ne sont pas au courant de toute l’histoire. Free laisse toujours la possibilité aux frenautes de ré activer la publicité sur leur interface de gestion de la Freboox Revolution. Il n’y a aucune « censure » et le FAI vous laisse toujours le choix.. Le problème c’est juste que cette option est activée par défaut et que de nombreux utilisateurs n’iront jamais la désactiver (faute de connaitre comment ça marche).

  15. LE juge   •  

    Perso la question que je me pose le plus c’est surtout comment vont réagir 1 – Big G, 2 – les gros sites d’éditions et notamment les journaux en ligne qui viennent de perdre peu ou prou un marché de 5 millions d’internautes – déja qu’ils faisaient la tronche et qu’ils couraient apres le cacheton via leur idée de droit voisin a la mord moi le jonc… parce que bon les petits Mfistes ma foi quand on s’appelle Free on s’en cogne une peu mais quand les gros vont comencer a devenir chatouilleux ca risque de pas etre la meme… me gourres-je?

  16. Arnaud   •  

    Sérieux quoi ! Donc si on résume :
    – Pinguoin dans la gueule : Ok, après tout, on privilégie la qualité, pourquoi pas
    – Free Adblok : Bon, ça devient chaud pour les éditeurs de sites
    – PLFSS 2013 : Quoi, on me sucre le dividendes !§!
    – next ?

    Comment on fait pour gagner de l’argent là ?

  17. Anthony   •  

    Déjà que la pub ne générait déjà pas énormément de revenus sur les sites standards, maintenant, même si le filtre est désactivable, je doute que beaucoup d’internautes fassent la démarche. Et si ça ne s’arrêtait qu’aux pubs, ce serait bien mais Analytics gadouille et je pense que d’autres scripts vont subir le même sort.

  18. clicfou   •  

    Hé oui la gratuité à un prix, un blogger doit avoir un minimum de revenus pour produire des contenus, adsenses est une source non négligeable, à moins de payer pour lire des articles il n’y a pas beaucoup d’ alternatives à ce système . Free veut négocier une partie des adsenses générées par son réseaux quoi de plus normal. …. l’internet vraiment libre existe t’il vraiment?

  19. Aurélien   •  

    Mouai… je suis moins outré que certains. Je trouve preqsue le débat intéressant : comment pourrait évoluer le web marketing si les FAI se mettent à bloquer la pub ?
    En revanche, si free a dans l’idée de sortir sa propre régie pub, même en sous marin, ce serait carrément un abus. Mais ça doit les chatouiller quelque part.
    Ha, et n’allez surtout pas croire que free filtrera le porno… ils auraient tout à y perdre 😉

  20. Olivier (pas lui, ni lui ni lui !)   •  

    Mouais, ca ressemble à une grosse OP marketing qui ne durera surement pas dans le temps pour plusieurs raisons :

    1/ Juridiquement, ça va coincer avec les directives européennes et certaines réglementations nationales
    2/ Si Free veut énerver GG, il finira par y arriver. La riposte pourrait être dure, genre filtrer les abonnés Free et leur filer des SERPs vides avec une explication et une demande de changer de FAI pour retrouver les résultats voire même s’entendre avec un concurrent pour une offre de migration parrainée. Qui de Free ou de GG a le plus a perdre ?
    3/ Les webmasters orientent toujours le buzz. Si Free se les met à dos, la sauce va monter et le dénigrement du FAI sera généralisé. Sur ce marché hyper concurrentiel, pas certain que Free ait envie de sa réputation mise à mal.

    Ou alors Free fait comme la presse et tente un gros coup de bluff pour négocier un pourcentage sur la pub diffusée chez ses abonnés …

  21. Eric Belet   •  

    J ‘ai pas encore redémarré ma box du coups ça me fait flipper cette histoire, moi qui voulait rebosser avec adsense çà me refroidit. Non sérieux c’est pas un bad trip çà?
    Sinon un petit HS comme je sais si bien faire, comment se fait’il que ton site a un PR1, rien qu’avec le lien de sylvain ,j’ai du zapper un truc…
    Perso je me suis fais shooter un réseau de site de rencontre ce fameux mois d’Avril 2012, le 25, çà je m’en souviens d’avantage que les anniversaires… Bon je fais quoi ? j’arrête le web et je deviens moine?
    @+ M4r!€

  22. Mapics   •  

    J’utilise Adblock sur chacun de mes pc, je ne vais quand même pas pleuré de plus voir de publiciter de Google qui pollue le net et le domine avec son moteur.
    Free crée un double pouvoir en montrant à Google qu’il vas falloir payer pour youtube, je pense que chacun utilise les moyens qu’il à paour faire craché l’autre.

  23. Deco   •  

    Il suffit de faire des sites pour d’autres populations que francophone, le web en France n’est pas fait pour celui qui veut gagner de l’argent, ça clique pas, achète peu et en plus c’est jamais content le Français.

  24. Maximilien   •  

    Effectivement, c’est vraiment un sale coup porté par Free à tous les éditeurs de sites, les journaux en ligne qui en vivent, les services gratuits qui se rémunèrent ainsi… Cela ne devrait pas à un FAI de prendre ce genre de décision à la légère. Je suis extrêmement déçu par cette décision de Free et je leur ferais savoir.

  25. Yoann   •  

    Un peu lassé / exaspéré de lire constamment des critiques sur les MFA !

    Dans les MFA il y a des sites qui apportent un réel service malgré le fait que le business modèle repose sur la pub.

  26. Daniel Roch   •  

    J’avoue que jusque là, j’étais toujours fan de Free. Mais je pense qu’ils sont allez trop loin.

    Parmi les arguments des pour et des contres, il y a du vrai à chaque fois.

    Mais une simple raison me fait dire que c’est une aberration : bloquer les pubs web en amont, c’est comme si on bloquait les pubs TV en amont, c’est à dire couler purement et simplement toutes les sociétés vivant de l’audiovisuel. Et l’impact sera identique pour le web…

  27. Marian   •  

    Je rejoins l’avis de Daniel, je ne pense pas que cela soit à Free de faire ce genre de politique. Aujourd’hui c’est les Pubs et demain cela sera quoi ? Sans oublier également le problème Analytics, enfin je l’utilise très peu je suis passé à Piwik depuis quelques temps.

    Les impacts seront pas dans l’immédiat mais à court ou moyen terme je pense.

  28. Emile   •  

    Daniel, tu as entièrement raison… maintenant il faut quand même comprendre que chaque boite pense a sa gueule et personne ne dira le contraire. Google fait chier et fait vivre les éditeurs de sites… ok… bah les acteurs comme Free veulent aussi leur part du gateau. Je ne serai nullement surpris que les autres FAI fassent aussi leur caca nerveux et que les choses s’enveniment encore plus. Y’a sans doute des « lois » mais nous sommes dans une économie de marché libre ou chacun fait ce qu’il lui plait. Effectivement je pense que Free sera contraint de proposer a ses abonnés de choisir entre contenu avec ou sans pub… et la encore, je donne pas cher de la vie des éditeurs de sites que nous sommes. Ce qui me désole perso, c’est le peu d’imagination que nous avons pour imaginer un autre business model. J’avoue que perso ca m’a toujours dérangé de faire ma tune avec un élément que personne n’aime. Or la pub… personne n’aime… pas même les annonceurs. Que ce soit dans la télé, la presse ou le web, la pub reste de la pub à la base un élément détesté par tous ceux qui cherchent du contenu. Faut voir les choses en face… perso j’aime mille fois mieux « m’adapter » de cette façon mon modèle plutôt que de faire des pirouettes dans ma stratégie SEO parce que le dieu Google en a décidé ainsi.

  29. musicqualite   •  

    Parce que cela devient gênant sur certains sites, j’aime pas la publicité en général, j’ai même mis Adblock sur mon pc de travail. Mais cela reste mon choix, et j’aime pas que l’on choisisse pour moi. De plus cela devient problématique avec GG Analytics.

    Free va revoir son tir c’est sur, il vont communiquer la dessus, la mettre en off par défaut.

    Enfin, j’espère…

  30. Guillaume   •  

    Free et Google, ces mastodontes se ligueraient ils contre nos MFArghhhh…. ? Encore cette vieille théorie du complot…
    Non sans rire, Google sort déjà bien assez de son rôle de moteur de recherche pour tuer des secteurs d’activités du web (bientôt l’automobile…), si les FAI s’y mettent aussi, ça va devenir coton…

  31. Fredy   •  

    C’est une option et comme ma barre anti popup je vais la laisser sur OUI…Les publicitaires nous prennent pour des chétifs et l’économie du web qui pour moi a changé dans le sens mercantiliste que nous ne n’acceptions pas il y’a une vingtaine d’année !!

  32. Nicolas   •  

    Hello,

    Je pense que ton approche est simpliste. Le fond du problème, ce n’est pas le MFA ou le blogueur du dimanche, ce sont tous les sites web dont le business model repose exclusivement sur la publicité, et dieu sait s’il y en a, avec des emplois en pagaille à la clé.

  33. Nicolas   •  

    En complément de mon commentaire, je pense qu’on s’enflamme pour pas grand chose : je ne donne pas 15 jours à Free pour faire machine arrière (fonctionnalité désactivée par défaut à mon avis). Première étape : les responsables de Free sont convoqués chez la ministre de l’économie numérique… Il s’agit d’un coup d’éclat pour faire du bruit, rien de plus. Cette décision est trop « énorme » pour durer.

    Ça me rappelle Google qui désindexe la presse belge, pour les réindexer 48 heures plus tard…

  34. Vik   •  

    C’est pas la mort du web mais ça complique clairement la tâche pour bon nombre d’éditeurs de site web. Quoi qu’on en pense, la pub permet de rémunérer certains webmaster sur le net. Des webmasters qui mettent à disposition des internautes des outils très sympa, parfois très puissant et ce gratuitement …

    Les internautes en ont peut être pas forcément conscience mais la pub est importante sur internet comme sur la télévision. J’ai lu certains commentaires de personnes (ignorantes ?) qui trouvaient cette nouvelle : Une super idée ! Ces personnes se trompent et j’aimerai leur prouver …

  35. Haja   •  

    Lors du lancement de son offre mobile, il a bien demandé qui c’est les pigeons non ?!? hé hé hé il prend les éditeurs pour des #geonpi

    le constat : Y a pas mort d’hommes ici, tout le monde n’a pas tout compris. Moi j’adore les « orange », ça me met des pub un peu partout et j’en suis ravi

  36. malvina   •  

    Qu’il est loin le web de la fin du 20ème siècle où les petits et plus entreprenant pouvaient tirer leur épingle du jeux et où la liberté était reine, le web est devenu le territoire des grands et des puissants et chacun d’entre eux essaye d’imposer ses codes et ses règles. Free était un peu l’électron libre au départ, celui qui semblait vouloir renverser les règles établies pour le plus grand plaisir des internautes, mais il est comme les autres mastodontes, il abuse de son pouvoir à des fins stratégiques si les diffuseurs sont bien gentils avec free, leurs pubs ne seront plus bloquées, avant il y avait la taille, la gabelle et autres taxes pour le passage de ponts, maintenant, il y a free, google et autres qui décident ce que nous devons voir ou acheter et qui nous épient à longueur de journée.

  37. Xavier   •  

    Le 1er buzz de l’année pour Free, belle performance pour une option qui risque de disparaitre aussi vite qu’elle est apparue 😉

  38. Emmanuel   •  

    En ce qui me concerne, c’est le fonctionnement du réseau internet qui devrait être revu… De nos jours tout est payant ! Mais cependant c’est vrai qu’il serait curieux de savoir pourquoi il existe une restriction à l’exploitation d’internet chez Free ? Sûrement les affaires de business et publicité mais bon…

  39. Fenril   •  

    Je vois que cette nouvelle bouscule et pousse tout le monde à réagir. En même temps, vu le phénomène, le cri des internautes est à la hauteur.

    Encore une fois, aux yeux du monde (du moins de Google et c’est déjà pas mal), on met en avant notre exception culturelle… et c’est pas beau à voir…

    J’avoue que j’ai toujours aimé Free pour mettre des coups de pieds dans la fourmilière et faire bouger les lignes (la preuve avec la téléphonie quoiqu’on en dise…), mais là j’ai un doute, un gros doute…

    En plus ça impacte les pubs mais également les reporting GA o_O au secours…

    La seule explication pertinente que je vois (ou espère!) c’est que Free s’apprête à sortir leur propre régie pub. Au moins ce coup de force aurait une justification!

    A bon entendeur, je vais crucifier mes MFA face au soleil. Adieu 😉

  40. ThePress   •  

    Bonjour,

    C’est quand même assez cavalier de la part de Free. C’est quoi la suite ? Filtrer tout ce qui va vers le direct-download ou le porno ? Les freenautes sont quand même en droit de décider par eux même s’ils souhaitent des Adsense ou pas. Qu’ils proposent la possibilité de le faire via la Freebox pourquoi pas, mais l’imposer par défaut cela me semble très léger. Personnellement, je ne pense pas que ce dispositif sera maintenu: à partir du moment où il y a de gros enjeux économiques, certains loups vont bien vite sortir du bois.

  41. Manu   •  

    Qu’il s’agisse d’une pression sur google cela ne fait effectivement aucun doute mais de là à aller dire qu’il s’agit d’une pression politique c’est un peu gros.

    Free cherche juste à s’en mettre plein les poches en trouvant en jolie arrangement avec Google 😉

  42. Sylvain   •  

    Il semblerait que Free n’a eu pour unique objectif que de défier Google sur les enjeux de la publicité, le filtre par défaut sera désactivé ce weekend ou lundi apparemment.

    Il m’empêche que le risque est soulevé et que d’autres FAI pourraient essayer de s’engouffrer dans la brèche maintenant ouverte, que ce soit pour un effet de buzz ou par conviction.

  43. LaurentB   •  

    Ben quoi c’est écrit dans la marque !
    « Free » est libre de faire ce qu’il veut et n’a pas obligation de fournir un tube de vaseline avec l’abonnement.
    Puis ça pue tellement le bluff bras de fer que je pige pas comment vous tombez dans le panneau.
    Enfin bon, j’ai ni Free ni de MFA 😛

  44. Cindy   •  

    Free se positionne comme le « défenseur des consommateurs », du genre « nous, on vous presse pas comme des citrons ». Et c’est un beau buzz le « pas de pub pour les utilisateurs ».

    Le truc c’est que la pub adsense est censée être ciblée et donc intéressée le lecteur/client. Se priver de pub, c’est se priver d’un moyen de découvrir de nouveaux sites/services. D’autant plus vrai quand la pub est discrète (parce que les sites qui clignotent dans tous les coins hein !)

    Je crois que cela va se solder par une mise à jour où on proposera aux clients le choix avec ou sans pub.

  45. Cindy   •  

    Free s’est toujours positionné comme le défenseur des consommateurs. Enrayer la pub n’est qu’une manière d’affirmer son positionnement. Un bon buzz pour eux ! Mais ne pas donner le choix les a immédiatement replacé au rang de « méchante entreprise »

    Pourtant, la pub est positive, notamment quand elle est correctement ciblée. C’est ainsi qu’on découvre de nouveaux sites/services.

  46. Raphael   •  

    A première vue on peut se dire étonner d’une telle prise de décision mais quand on y regarde de plus prêt, ça fait bien quelques années que tous les sites décident tout à la place des internautes en avançant différents prétextes (accessibilité, ergonomie, etc.).
    L’ironie c’est que c’est notamment Google qui est touchée ici alors que c’est le premier à effectuer ce type de modifications.
    Mon avis un peu plus personnel : j’utilise Adblock depuis de nombreuses années donc je ne verrai pas la différence mais je m’oppose à ce type de mesure qui place la publicité comme quelque chose de très négatif alors que le marketing peut s’avérer bénéfique y compris pour les internautes s’il est bien maîtrisé et réalisé.

  47. Philippe   •  

    Concrètement ce qui fait débat ici c’est que Free ait décidé de manière unilatérale et par défaut de désactiver la pub . Il aurait proposé l’option, cela n’aurait pas posé de problèmes . D’ailleurs c’était déjà le cas me semble t’il . C’est tout le problème du juge et parti . Google fait exactement la même chose, décide de tout mais la différence c’est que Google le fait intelligemment et sais se rendre irremplaçable . Free non 🙂

  48. Michael   •  

    Philippe je suis tout à fait d’accord avec toi! Google a su se rendre irremplaçable contrairement à Free. 🙂

  49. Loïc   •  

    Eh bien voila, ca n’aura finalement duré que quelques jours 🙂 Il faut de toute manière se faire à l’idée que la rémunération via adsense est de plus en plus compliquée, cela fait plusieurs années que les reversements aux annonceurs ont tendances à diminuer, sans compter que les internautes sont de plus en plus matures et reconnaissent bien plus facilement le contenu publicitaire sur les sites (du moins, m’est avis).

    Et comme dit plus haut, il faut bien laisser Free faire son buzz ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *