La recherche du futur

Laurent m’a fait partager une enquête réalisée par Google et qui concerne la recherche du futur. Il a eu l’idée de faire une opération de bloging synchronisé sur le sujet, en invitant des blogueurs de tous poils à disserter sur le sujet, sans s’être concertés. Cette enquête est disponible tout en bas de ce post. Etant joueuse, j’ai bien entendu accepter de participer. Et pourtant je suis actuellement très débordée mais étant prévenue à l’avance, je m’étais dit que j’allais pouvoir m’organiser. Peine perdue, c’est 8h avant la publication que je me décide à me pencher sérieusement sur le document qui doit me servir pour l’article. Il est 13h57 le 21 janvier, je me décide enfin à rédiger ce billet, qui doit être en ligne ce soir à 22h.

Google enquête sur « Le moteur de recherche idéal vu par les internautes »

Google BrainCette enquête, menée auprès de 1002 internautes français utilisateurs réguliers d’internet, date du mois de novembre 2009. Elle concerne de nouvelles fonctionnalités qui pourraient être implantées dans le futur afin d’aboutir au moteur de recherche idéal. Elle aborde aussi bien le mode de transmission des requêtes, que le type de données soumises, la personnalisation des résultats ou encore le type d’actions réalisables.

N’étant pas une grande fan des statistiques et des chiffres ne comptez-pas sur moi pour analyser les résultats de près, je pense d’ailleurs que d’autres le feront mieux que moi. Pour ma part j’aborderai certains points qui m’ont marqué et qui me font réfléchir ainsi que certains comportements utilisateurs qui méritent, selon moi, d’être retenus par tous ceux qui bossent sur internet. Mais surtout, ce qui me frappe le plus dans cette étude, c’est le questionnement des internautes sur des fonctionnalités et des modes de transmission intrusifs et qui, si on y réfléchit bien, font froid dans le dos. De là à imaginer que Google souhaite devenir Big Brother, on n’en est pas loin!

L’usage d’internet évolue

Je me souviens, en 1998, quand j’avais vu les premières adresses url apparaitre à la publicité télévisuelle, je m’étais dit que ce n’était qu’un début. A l’époque les abonnements illimités étaient réservés à une élite et bien souvent il fallait payer un abonnement horaire + les télécommunications pour avoir la chance d’accéder à Internet, à un débit que les plus jeunes d’entre vous n’oseraient même pas imaginer tellement c’était ridicule.

Aujourd’hui la majeure partie de la population est connectée à internet et parmi les personnes interrogées pour l’étude, 95% se connectent plusieurs fois par jour à internet. 84% d’entre eux ont acheté en ligne lors des 60 derniers jours et si l’ordinateur est utilisé par 99% pour se connecter à internet, l’accès depuis un téléphone portable concerne 25% d’entre eux. L’usage d’internet a donc évolué, le commerce électronique est devenu une manière de consommer qui est entrée dans les mœurs et, depuis l’iPhone d’Apple, l’accès à internet depuis un téléphone mobile a explosé, permettant de nouveaux usages mais en créant aussi de nouveaux besoins. 99% des utilisateurs se disent satisfaits des résultats fournis par les moteurs de recherche mais 99% pensent qu’ils pourraient encore s’améliorer.

Les nouvelles fonctionnalités

Si les utilisateurs se disent majoritairement satisfaits des résultats retournés par les moteurs de recherche il n’en demeure pas moins que certaines fonctionnalités seraient les bienvenues selon eux. Les fonctionnalités de tri, d’affichagPenséee, de personnalisation et d’enregistrement des résultats sont plébiscités. Tout ce qui concerne le type de document recherché est aussi mis en avant comme par exemple « soumettre une photo ou image pour que le moteur trouve l’original » ou encore « soumettre un fichier audio pour que le moteur trouve l’original« . Si je ne m’abuse on trouve un embryon de la fonctionnalité de recherche d’image dans certains logiciels tels que iPhoto et même sur Picasa (appartenant à Google) permettant la reconnaissance faciale. Quant à la recherche de musique après écoute d’un extrait, ce n’est ni plus ni moins ce que réalise déjà Shazam sur iPhone. Ces fonctionnalités sont donc tout à fait réalistes et nul doute que Google ait déjà prévu de les développer et tente actuellement de définir des priorités de mises en service de ces nouvelles applications.

Il y a quelques années on pensait que les moteurs questionnables en langage naturel étaient l’avenir du search et on attendait beaucoup du moteur Ask Jeeves. Si 28% des sondés souhaiteraient pouvoir utiliser le langage naturel lors de leurs recherches il faut reconnaitre que cette technologie semble avoir été un peu oubliée et mise de côté par les racheteurs du moteur Ask. Google quant à lui avoue avoir beaucoup de difficultés à comprendre le langage humain malgré les progrès réalisés à ce sujet. Alors, pour ce qui est de lancer des requêtes orales en langage naturel, fonctionnalité désirée par 28% des sondés, on imagine bien que ça ne sera pas pour tout de suite.

Parmi toutes les fonctionnalités évoquées par Google pour mener son enquête on trouve des fonctionnalités « peu probables » comme les qualifie Google. Parmi celles-ci on a :

  • Comprendre des requêtes mentales / Lire dans mes pensées
  • Permettre de rechercher dans les souvenirs stockés dans ma mémoire
  • Fournir instantanément des informations sur une personne ou un objet que je touche
  • Fournir instantanément des informations sur une personne ou un objet que je vois

Si je ne m’abuse ces fonctionnalités, aussi improbables qu’elles puissent paraître, sont tout de même abordées par Google. Pourquoi poser ce type de question si cela est si improbable que cela? Ce point particulier me fait réfléchir et quand je repense à ce qu’a dit Larry Page (co-fondateur de Google) au sujet de ce que pourrait être la recherche du futur « On peut imaginer un jour que votre cerveau soit renforcé par Google. Par exemple, vous pensez à quelque chose, et votre téléphone cellulaire vous chuchote la réponse dans l’oreille. » cela me glace le sang… Ces questions sur un mode de transmission sensoriel des requêtes et des données ne sont certainement pas anodines et je pense qu’elles peuvent refléter ce que Google projette de faire. De là à nous faire implanter une puce Google, dans quelques années, la fiction pourrait se transformer en réalité… brr

Les fonctionnalités sont-elles réalisables?

Parmi toutes les fonctionnalités testées, certaines seront très probablement réalisées, d’autres le sont déjà et d’autres ne le seront certainement jamais.

Parmi les fonctionnalités déjà accessibles on peut noter la personnalisation des résultats (qui ne causeront pas la mort du seo), la présentation et affichage des résultats et les résultats localisés. Les fonctionnalités « sensorielles » quant à elles, semblent, d’après les sondés, n’être probablement pas développées dans les 10 années à venir. Les internautes sont donc relativement lucides mais en même temps, qui aurait pensé, il y a 10 ans, avoir un appareil tel que l’iPhone dans les mains ou toute autre bijou technologique dont le prix est devenu finalement relativement accessible? Il semble ainsi que l’on raisonne en fonction des technologies de notre temps, le progrès étant rapide, pourquoi ne pourrait-on pas faire une recherche dans nos souvenirs au moyen d’un moteur de recherche dans 5 ans? Je ne suis ni technicienne ni scientifique et mon bon sens me laisse penser que ceci est irréalisable. Mais mon petit côté parano me dit que finalement, pourquoi cela ne le serait-il pas? En tous cas, je suis totalement incapable d’affirmer quoique ce soit au niveau de la probabilité de développement d’une telle fonctionnalité de type sensoriel!

Les moteurs de recherche vont-ils impacter notre vie quotidienne?

Nul doute que les moteurs de recherche impactent déjà grandement sur notre vie quotidienne. Si je prends mon exemple, quand mon fils doit faire un exposé pour l’école, il n’ouvre pas une encycopédie, il regarde sur Google. Quand je cherche comment accommoder les légumes exotiques trouvés au marché, c’est à Google que je demande. Quand je souhaite savoir s’il y a de la neige dans les stations, je ne téléphone plus à l’office de tourisme, je cherche une webcam sur Google. Quand je suis perdue dans Cannes et que je cherche une adresse, je lance Google Maps, etc..

Cependant il faut admettre que certaines des fonctionnalités abordées par Google dans cette enquête pourrait totalement bouleverser notre vie quotidienne! Et bien entendu, plus les fonctionnalités sont improbables selon les sondés, plus elles sont intrusives et plus elles changeraient notre vie… en bien ou en mal, ça pour le moment on ne sait pas trop mais j’ai ma petite idée à ce sujet.

recherche dans les souvenirs

Ainsi une fois encore Google questionne les sondés sur les fonctionnalités pourtant jugées non réalistes et demande l’impact que cela aurait sur leur vie de tous les jours. Ainsi « lire dans mes pensées » et « permettre de rechercher des souvenirs stockés dans ma mémoire » sont jugées à 79% et 76% comme ayant un impact très fort dans notre vie et je suis sidérée de lire que 16% et 13% des sondés aimeraient avoir accès à ces technologies! Cela pourrait être utile, certes, mais je pense que les inconvénients sont bien plus nombreux que les avantages et surtout les dérives qui pourraient avoir lieu seraient tellement graves et contraires aux libertés individuelles qu’on nage en pleine science-fiction. Quand on s’aperçoit le nombre d’informations que l’on communique à Google à notre insu (utilisez un logiciel pour surveiller les connexions sortantes et lancez Chrome pour vous en apercevoir), comment pouvons-nous avoir confiance en une telle entreprise si un jour elle nous disait « on va vous permettre de rechercher dans vos souvenirs au moyen d’une technologie Google »??

Il est 15h25, j’ai dépassé l’heure que je m’étais accordée pour rédiger ce billet, je m’arrête donc là, désolée pour la fin un peu brute, je pourrais disserter encore longtemps mais je pense que vous allez avoir beaucoup de lecture sur les autres blogs qui traitent le même sujet et dont voici la liste ci-dessous.

Dernière chose, le document qui m’a servi de pour rédiger cet article :

Et rappellez-vous, si Google veut vous poser une puce… méfiez-vous 😉

Marie Pourreyron

Blogueuse intermittente, consultante SEO, SEA, SEM et visibilité des sites web, Auvergnate et Cannoise à la fois. Je propose mes services en audit de référencement, accompagnement et formation, e-reputation, rédaction web orientée SEO et community management. Je gère aussi votre campagne Adwords ou Google Shopping. N'hésitez-pas à me contacter pour toute demande de collaboration.

33 commentaires

  1. Pingback: L'avenir de la recherche d'information

  2. Gwaradenn   •  

    Moi, les types de demandes : lire dans mes pensées, rechercher dans les souvenirs stockés dans ma mémoire, fournir instantanément des informations me font peur. Autant je trouve que vous êtes un certain nombre de parano vis à vis de Google, autant la je trouve que les Hommes sont idiots (enfin, pas que la…).
    .-= Gwaradenn´s last blog ..mma pound for pound =-.

  3. Sylvain   •  

    Je me doutais bien que tu allais aborder le sujet de la cuisine 😉
    Mais si un jour je me lance dans les cookies (au chocolat), j’ai une meilleure source que Google pour les recettes, cette source se nomme Marie !
    .-= Sylvain´s last blog ..Enquête Google sur la recherche du futur =-.

  4. Pingback: Le Moteur de Recherche de Demain : Google et sa Vision du Futur

  5. Morgan   •  

    Amusant comme tu traites le sujet comparé aux autres, utilisant les stats, les chiffres, … toi c’est plus en rapport avec ton vécu, ton expérience quotidienne de Google.

    En même temps t’es la seule femme je crois, ayant été invité à ce petit test, ceci explique cela.

  6. Marie   •     Auteur

    @Robin : tu as pris des vivres avec toi? Parce-qu’il y a beaucoup de lecture 😀

    @Gwaradenn : le fait de poser la question est terriblement effrayant selon moi…

    @Aurélien : merci, si j’avais pris plus de temps j’aurai certainement élagué de nombreux paragraphes mais bon, je ne peux que m’en prendre à moi-même!

    @Sylvain : étant donné que je suis la seule femme à participer, je me devais d’aborder la cuisine! 😉 Je te garde un cookie, promis!

    @Morgan : je ne suis pas une grande fan de chiffres, d’ailleurs je le précise bien dans l’article 😀 Oui comme tu le soulignes je suis la seule femme à participer (cette fois-ci). Je pense que les femmes ont une manière d’apréhender le net totalement différente de celle des hommes. Ce n’est pas un hasard si ma clientèle est majoritairement… féminine 😉

  7. Pingback: Tweets that mention La recherche du futur | Pink Seo – Another SEO blog -- Topsy.com

  8. LaurentB   •  

    Yep la citation de Larry Page m’avait tellement marqué que je l’avais mise sur la home de 7-dragons.com.

    Merci d’avoir rédigé ce billet, alors que c’est ton anniversaire et que tu devrais être en train de boire du champagne et souffler tes bougies. Ah non, pardon tu te réserves pour samedi. C’est vrai qu’à ton âge, il va falloir commencer à ne plus faire d’excès. 😀
    .-= LaurentB´s last blog ..Billet synchronisé me voilà! =-.

  9. isurfmedia   •  

    Google me fait peur… :-s et je me dit qu’à force d’aller chercher sur internet le moindre truc (c’est qui déjà l’acteur dans ce film là ? => hop Google ) on n’aura bientôt plus la force de réfléchir…
    Oula il est tard là, bon je lirai les autres billets demain 🙂
    Sinon sympa l’idée du billet synchronisé !

  10. Pingback: Le futur de la recherche selon Google | Gonzague

  11. Seb   •  

    J’ai pas pu publié au bon moment marie (j’étais pas là désolé), tu trouveras la bonne url sur mon site. C’est vrai que l’initiative de laurent est un exercice assez intéressant et à reproduire 🙂

    Pour rentrer dans le vif du sujet, moi aussi l’ouverture des internautes interrogés à l’intrusivité m’a plutôt frappé, je sais pas si c’est réprésentatif d’un aspect passif celà dit… ces internautes avancés sont surement plus ouvert que la moyenne à certaines évolutions. Pour les requêtes vocales c’est difficile d’y voir un avenir surtout quand on voit que Yahoo! oneSearch a été abandonné. Ca peut aussi être le résultat d’un taux d’adhésion faible à cause d’un nombre assez faible d’internautes qui connaissaient le service… je pense quand même que le développement avec les différents éléments de notre environnement (images, sons etc) va se développer c’est certain.

    Comme tu le notes c’est vrai que les moteurs de recherche ont un impact considérable sur nos vies, et particulièrement Google. C’est quasiment une dépendance dans certains cas, sa possible intrusivité apporte son lot de questions c’est logique et c’est surement ce nombre de questions qui évoluera dans le futur et donc pour l’avenir de la recherche on peut désormais prévoir une augmentation du nombre de questions posées 😀

    T’as une approche très utilisateur comme le souligne morgan, finalement je pense que c’est, comme je l’ai plus ou moins suggéré dans un autre commentaire, dans cette direction (centrée utilisateur ) que le SEO a en partie évolué donc comme toi je suis assez optimiste en notre capacité à nous adapter 🙂

    Bon Anniversaire !!!! 😉

    Note : Encore shazam j’le vois partout 😀
    .-= Seb´s last blog ..Quel futur pour la recherche d’information en ligne ? =-.

  12. Arnaud   •  

    Les moteurs de recherche impactent déjà notre vie quotidienne. On n’ouvre plus une encyclopédie ou un dictionnaire on ouvre Google, on ne cherche plus une recette dans un livre mais sur Google, une carte routière ? non Google Map… quand les appareils mobiles seront facilement utilisables (genre tablette tactile) on aura tout un tas d’info à disposition.
    Pour ce qui est des recherches très avancés (sur photo, extrait sonore…) je pense que ça restera minoritaire.
    .-= Arnaud´s last blog ..Euro / US Dollar – 2010-01-21 14:50:18 GMT =-.

  13. Pingback: » L’avenir des moteurs de recherche | Rémy Bigot, Spécialiste Google et e-commerce

  14. Marie   •     Auteur

    @Léo : merci 🙂

    @isurfmedia : bien sur que Google fait peur, je ne pense pas être une ultra parano pourtant!

    @LaurentB : en parlant d’âge, ce type de remarque de la part d’un quadragénaire comme toi ne me touche absolument pas 😛

    @Seb : oui Shazam est vraiment un outil révolutionnaire et qui me bluffe totalement! Et comme tu le dis, les SEO doivent s’adapter, savoir se mettre à la place d’un utilisateur est très utile quand on fait ce métier afin de mieux comprendre les comportements des internautes et leur proposer une réponse adaptée

    @Arnaud : je me souviens effectivement de ce temps pas si lointain où je faisais mes itinéraires sur mappy pour les imprimer et les emmener dans la voiture. Maintenant on part à l’arrache, on mets le GPS dans la voiture et c’est parti! Tom Tom ne m’a jamais fait défaut sauf une fois où on a du revenir sur nos pas et contourner une montagne dont le col était fermé … nous sommes totalement assistés j’ai envie de dire!

    @Aymeric : j’avais vu cette vidéo et c’est vrai que ça m’avait assise.

  15. Matthieu   •  

    Si Google évolue bien dans ce sens (et il y a fort à parier que ca soit le cas), ceux qui rapprochent Google de Big Brother aujourd’hui ont bien du soucis à se faire pour demain…
    .-= Matthieu´s last blog ..Google Suggest et le référencement =-.

  16. Marie   •     Auteur

    @Renaud : Il faut cependant bien que le moteur de recherche s’affiche quelque part ou je n’ai pas bien compris ton commentaire? Il ne faut pas trop m’en vouloir, je suis un peu fatiguée en ce moment 😛

    @Matthieu : Je pense que nous avons tellement de raisons de nous en faire qu’il faut essayer de vivre sans trop y penser sinon on risque de se pourrir la vie.

  17. Pingback: Des cadeaux, du champagne et des trucs pour les SEO | Pink Seo – Another SEO blog

  18. J’ai commencer le net avec un modem 28 k et pour télécharger un mp3 tu m’était un temps infini, mais des le début de mon surf j’ai compris une chose mon ordinateur ne serait jamais plus pareil car mon disk dure ne contenais sans internet rien d’intéressant alors que avec le net j’avais accès à une quantité d’information phénoménale.
    Pour moi internet est la plus grande invention de l’homme pour relier les hommes entre eux et leur permettre d’échanger et de partager leur savoir.
    L’avenir nous réserve encore plein de surprise mais une chose est sur Google n’est qu’un maillon de la chaine mais comme d’autres par le passé il fait progresser cette outils.
    Google ni aucun gouvernement ne pourras museler les hommes sur le net il y auras toujours un contre pouvoir car le net à cette magie du Yin et du Yan, tous se qui est mis en place seras démis rapidement.

  19. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Olivier pas net

  20. Pingback: Google : des idées pour le moteur de recherche de demain » Antoine Leroux, Référenceur

  21. cam   •  

    Merci pour cet article bien instructif. Bonne continuation!!

  22. Insolite-du-Geek   •  

    Article très précis ou tu évoques beaucoup de choses. Internet évolue et c’est une bonne chose, mais il faut que ca reste dans le bon sens … Par contre Google pourrait bien être de plus en plus menacé par Facebook, qui commence aussi à devenir très puissant sur le web …
    .-= Insolite-du-Geek´s last blog ..Damien Walters est de retour pour une nouvelle compilation en 2010 ! =-.

  23. Ashley   •  

    Surprenant que vous ne soyez que 2 à vous être attardé sur l’aspect shopping que Google pourrait développer. C’est à mon sens une orientation très probable de Google.

    Ce que je retire aussi de ton analyse c’est la prédominance de la personnalisation que semblent souhaiter les internautes, via le profiling, etc. Comme quoi Google avait donc vu juste…

    Vraiment sympa cette idée de billet synchro en tout cas 🙂

  24. Vince   •  

    C’est vrai qu’en tant que référenceur nous avons un peu tendance à oublier que Google n’est pas juste un outil permettant de « ramener du trafic » mais bien un outil idéal de recherche pour les utilisateurs. Finalement, l’objectif unique de Google est de rendre cette expérience utilisateurs la plus agréable et efficace possible.
    .-= Vince´s last blog ..Jeux grattage gratuit Les meilleurs sites =-.

  25. marc   •  

    Google fait un peu peur a vouloir tout contrôler et tous savoir sur tous les internautes.
    Le google de demain aura encore plus le monopole sur le net

  26. Pingback: Google et l’avenir du search par 15 blogueurs pros | viNuz

  27. steph   •  

    bonjour
    j’ai trouvé votre site grâce à msn rien à dire chose faite je l’ai ajouter dans la liste de mes sites favoris
    quelqu’un peut m’aider je trouve pas votre page facebook j’aime le style de l’auteur surtout bonne countinuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *