Mon voyage à Saint-Martin des Caraïbes

Juste après LeWeb, je suis partie à Saint-Martin dans les Caraïbes avec MonNuage et Air Caraïbes, à l’occasion de l’ouverture la ligne Orly – Saint-Martin sans escale. C’est avec Galliane, Khlauda, Osmany et Antoine que j’ai passé 3 jours mémorables dans cette île qui a la particularité d’être 70% française et 30% hollandaise. Si vous désirez y aller, prévoyez le passeport car l’aéroport de Juliana se trouve côté hollandais et même si la Hollande est en Europe, il faut un passeport pour atterrir à Saint-Martin.

Le voyage

Je dois avouer avoir été charmée par les hôtesses et stewards d’Air Caraïbes. Beaux et souriants, ils seront aux petits soins avec nous pendant tout le trajet, nous accueillant même avec une coupe de champagne.

Un repas énorme et aux accents des caraïbes plus tard, j’enfile les chaussettes jaunes fournies par l’équipage et j’entame un petit roupillon.

8h30 plus tard, nous atterrissons à Juliana et la chaleur nous tombe dessus sans prévenir. Alors que mes petits camarades rament pour trouver du réseau et un wifi, je me connecte rapidement et avec succès sur un wifi libre et j’envoie un message pour rassurer ma petite famille 🙂 Avec le décalage horaire de 5h, il n’est que 15h et après un petit rafraichissement à l’hôtel notre guide, Kate, nous emmène à la Loterie Farm, lieu paradisiaque réputé pour son parcours d’accrobranche, pour l’inauguration de la piscine et qui donnera le ton des 3 jours que nous allons passer ici : Open Bar !

Alors que mes compagnons se font bouffer par les moustiques, je profite de la chaleur agréable de la soirée en sirotant un mojito. Sur le coup des 10h, la fatigue se fait sentir, il est temps de rentrer à l’hôtel pour récupérer un peu.

Jour 1 : journée en mer

Pour ce premier jour, nous allons naviguer sur le catamaran ScoobiToo dans les eaux turquoises des caraïbes. A peine un pied sur ce magnifique multicoques, le ton est donné. C’est donc avec un verre de punch que l’équipage très sympathique nous accueille !

Musique et ambiance assurée à bord, nous partons donc longer l’ile de Tintamarre dans un premier temps. Sable blanc, eau turquoise, la carte postale est bien là et je suis conquise !

Photo par Osmany

 

Alors que l’île d’Anguilla se rapproche, c’est à la nage que nous la rejoindrons. Quel plaisir que de retrouver le contact de l’eau et de pouvoir nager comme je le fais si souvent chez moi à Cannes !

Après un copieux repas composé de salade de pommes de terre, riz, poulet et poisson à la tomate, nous pouvons nous poser sur le sable blanc et profiter un peu de la vue et de l’eau.

Pour ma part je n’ai jamais vu un sable aussi doux et fin qu’ici, rien à voir avec le sable de Cannes qui ressemble davantage à du gravier qu’autre chose.

Photo par Galliane

L’heure est venue de retourner au bateau pour le voyage retour pendant lequel nous n’avons rien d’autre à faire que trinquer, danser, admirer le paysage.

Nous aurons même droit à un coucher de soleil magnifique. C’est une super journée qu’on nous a offert ici et je suis totalement dans mon élément.

Photo par Galliane

 

Passage express à l’hôtel pour nous dessaler avant d’aller dîner au Calmos Café, à Grand Case dans le nord de l’île. Concert, apéro garni et pieds dans le sable, la soirée est encore une fois hyper agréable et j’ai encore du mal à croire que la veille j’étais à Paris !

Nous reprenons le chemin de l’hôtel près avoir écouté les chants de Noël dans la rue, interprétés par de nombreuses personnes sur une estrade. Du rythme, de l’ambiance, bref j’accroche à fond et j’en redemande !

Jour 2 : Marigot

Ce deuxième jour s’annonce plus culturel. Quel plaisir que de se réveiller avec une température proche de 28 degrés, de déjeuner face au lagon avant de partir en expédition. L’hôtel Mercure dans lequel nous résidons bénéficie d’un emplacement vraiment agréable ! Les services hôteliers ne sont vraiment pas tops mais vu le temps que j’y passe, ça sera bien suffisant.

Le Musée de Marigot, « Sur la trace des Arawaks » est petit mais la visite guidée s’avère extrêmement intéressante. Christophe, qui travaille dans ce musée depuis ses débuts, est un vrai passionné qui saura captiver votre attention.

Je ne sais pas si c’est à cause de se moulage de squelette ou pas mais j’ai un coup de chaud soudainement, je n’ai pas d’eau à disposition et c’est avec peu de force que je repars du Musée pour aller déjeuner en ville, dans le centre de Marigot, qui est la capitale de la partie française de l’île.

Nous en profitons pour monter au Fort Louis, qui est un ancien bastion militaire placé stratégiquement, avec une vue incroyable sur la forêt, Marigot et la mer des Caraïbes !

Un jus de fruits de la passion frais plus tard, je me sens d’attaque pour aller visiter la galerie du peintre Roland Richardson, où les couleurs me séduisent d’entrée de jeu.

Un petit tour au marché de Marigot s’avère indispensable, je suis une grande fan des marchés car c’est dans un marché que l’on sent une ville vivre. Mais là ce fut une petite déception, c’est un marché artisanal et non alimentaire que nous aurons l’occasion de visiter. Nous repartirons quand même avec nos bouteilles de rhum banane et gwavaberry.

Le soir, c’est dans une boite en plein air, au pied de l’eau, que nous allons nous défouler, le Shore. Saint-Martin c’est festif et c’est à point d’heure que nous rentrerons nous coucher, épuisés.

Jour 3 : Philisburg et le retour

Pour ce 3ème et dernier jour, nous nous rendons à Philipsburg, dans la partie hollandaise de l’île. Sur la route nous contemplons des paysages de rêve que nous immortalisons avec nos iPhones et autres jouets numériques.

Arrivée à Philipsburg c’est le choc. On sent tout de suite qu’on n’est pas dans le même pays même si on est sur une toute petite île ! Ici les boutiques de bijoux, montres, alcool, électroniques se succèdent, des américains gras en short, hamburger à la main et appareil photo autour du cou déambulent dans les rues, à la recherche de la meilleure affaire.

Cet aspect de l’île est à voir mais à mon avis rien ne vaut de s’y attarder. J’ai l’impression d’être sur un autre continent !

Cela ne semble déranger personne de se baigner à proximité de ces gros paquebots, que l’on voit d’ailleurs à Cannes mais jamais en aussi grand nombre ! Le taux de change est assez surprenant et pas vraiment à notre avantage.

Nous prenons le chemin du retour, il est déjà l’heure de faire ses valises et reprendre l’avion en direction de Paris. Mais sur la route voilà qu’une mer magnifique se dessine sous nos yeux et nous voulons faire le plein de ces couleurs avant de rentrer !

Avant d’embarquer, nous allons boire un dernier verre à Maho Beach, très célèbre pour ses atterrissages d’avion qui se font à moins de 20 mètres de la plage ! C’est vraiment impressionnant et un peu flippant à la fois.

Le retour se passe très bien, les hôtesses et stewards d’Air Caraïbes sont toujours aussi beaux, souriants et efficaces, nous mangeons bien et nous apprécions le confort de la Classe Madras dans laquelle nous avons eu des sièges. Et comble du luxe, nous arrivons même avec de l’avance à Orly !

Un grand merci à Air Caraïbes et à MonNuage pour ce bol de soleil et de chaleur, pour ces couleurs, ces musiques et ces rythmes, cet accueil caribéen qui restera sans nul doute comme un superbe souvenir.

Bonus : la vidéo !

 

Saint-Martin avec Air Caraïbes from MonNuage on Vimeo.

Marie Pourreyron

Blogueuse intermittente, consultante SEO, SEA, SEM et visibilité des sites web, Auvergnate et Cannoise à la fois. Je propose mes services en audit de référencement, accompagnement et formation, e-reputation, rédaction web orientée SEO et community management. Je gère aussi votre campagne Adwords ou Google Shopping. N'hésitez-pas à me contacter pour toute demande de collaboration.

24 commentaires

  1. Erwan   •  

    Pas peu triste. Merci de nous faire partager ce moment. La lecture du texte et la vue des photos/vidéo est très agréable. Merci pour le rayon de soleil.

  2. mathieu   •  

    ça va la vie est belle !
    Un grand merci à air caraibes pour ce bol de soleil…Tu sais que Air caraibes n’est la compagnie qui amène le soleil sur Terre ;-)… OK pardon je sors !

  3. Monte escalier   •  

    Énorme l’avion le bord de l’eau, il y a la même chose a macao ! En tout cas tu as bien profitée c’est cool 🙂

  4. David   •  

    Plutôt sympa ! Merci beaucoup de nous faire partager quelques photos des caraîbes. Ton repas dans l’avion n’a pas l’air appétissant !!!! je vois que cela n’a pas changer dans les avions, par contre sympa la photo du casino en bleu. Merci

  5. Pecheur   •  

    Génial ! J’aimerais bien y aller aussi, c’est un des meilleurs coins pour la pêche au gros 🙂

  6. Pascal   •  

    Sympa ton résumé ! En tout cas très beau paysage, merci pour le partage des photos.
    Par contre, niveau nourriture, ça ne donne pas trop envie 😉

  7. bellin   •  

    je reviens justement de Martinique … chaque année nous partons au soleil pendant la période hivernale (pas encore d’enfant nous en profitons) !

    ca à l’air magnifique effectivement, par contre ca me ferait raler de passer 3 jours avec 9h et 8h de trajet sans parler du TGV ensuite et des transferts …

    enfin bon c’est deja pas mal de pouvoir partir hein !

    @ ++

    Sebastien

  8. Sonia   •  

    Belle escapade dans les Caraibes ! Cool de partager 🙂

  9. Xavier   •  

    3 jours qui ont eu l’air d’être un pur bonheur mais 3 jours c’est court !!

    En tout cas des photos bien sympathiques 🙂

    C’est a qui qu’il faut laisser son mail pour le prochain voyage ???

  10. martial   •  

    Yeah, les photos donnent vraiment envie de partir en vacance… ça a du être chouette. La dernière fois que je suis partie en voyage loin de la France j’ai été assez déçut de l’organisation de celui-ci, la prochaine fois je part tout seul et sans agence 😀

  11. Chris   •  

    Tu as du bien t’amuser !
    Ça me rappelle ou j’étais l’hiver dernier (les plages de thailande). Cette année j’ai du faire avec le froid parisien, mais si tout va bien, l’année prochaine ce sera La Réunion !

  12. Vanilla   •  

    Des vacances au soleil, j’en aurai bien envie dis donc. Surtout avec le sal temps que l’on a en ce moment. Je connais pas Saint-Martin, mais ton petit résumé et tes photos me donnent bien envie là. J’ai des jours à prendre se serai l’occasion.

  13. Fred   •  

    Sympa. Mais faire entre 15000 et 20000 km AR pour passer quelques jours au soleil est une véritable aberration écologique.

  14. Vanessae   •  

    Sympa la petite escapade et le post qui va avec…
    Mais faire autant d’heures d’avion pour seulement 3 jours , tu as du être plus fatiguée après qu’avant 🙂

  15. citrac   •  

    Super lumineux comme endroit et la plage de sable associée à une eau aussi limpide, ça donne envie de partir dans l’instant.
    Sinon, pour dormir, étiez-vous en location en villa ou à l’hôtel?

  16. Gael   •  

    Sympa le Pink Hat, ça ouvre les bonnes portes !
    On dirait un montage la photo où l’avion décolle à quelques mètres de la plage, c’est impressionnant !

    (Blague vaseuse : Je vais sans doute me lancer dans le Yellow Hat (alimentation de bananes uniquement) pour partir à Hawaï en 2013 ;))

    Gael

  17. Franck   •  

    Je suis très content d’être tombé totalement par hazard sur ton témoignage. Je comptais partir là bas en février avec un groupe d’ami. Apparament c’est une bonne période pour s’y rendre.

  18. citrac   •  

    Super lumineux comme endroit et la plage de sable associée à une eau aussi limpide, ça donne envie de partir dans l’instant.
    Sinon, pour dormir, étiez-vous en location en villa ou séjourniez-vous à l’hôtel?

  19. Ju Lee   •  

    Merci pour ce super voyage et ces jolies photos : )
    Préférez tirer des dollars (américains) dans les bornes pour ne pas être désavantagés par le taux de change plus que douteux des marchands, vous y gagnerez !
    Sachez de plus que vous pouvez TOUT NÉGOCIER sur l’île, c’est d’ailleurs la règle principale quand on va y faire du shopping. En anglais ou en créole (voire même dans un français approximatif pour certains) le marchandage est de mise 😉

    Attention à la coquille « sces musiques » 😡

    Bon voyage à tous !

  20. Marie Pourreyron   •     Auteur

    Effectivement, faire autant de kms pour si peu de temps sur place, ce n’est pas un bon bilan carbone et j’espère que vous voudrez bien me pardonner.
    J’ai personnellement trouvé le repas hyper bon dans l’avion, très copieux et la coupe de champagne / punch / vin m’ont bien aidé à faire la sieste 😀

    Cette escapade était géniale après avoir passé quelques jours sur Paris, le soleil était vraiment agréable !

    Merci Ju Lee pour ces informations utiles, je vais corriger ma coquille !

  21. axel   •  

    Décidément, SEO est est un métier porteur! Bonne année!

  22. Constance   •  

    Je retrouve bien dans ton article le st Martin que je connais bien pour y avoir vécu. Cul de sac, le scoobidoo, la partie Sint Maarten, merci pour l’escapade. Tu nous a évité la baie Orientale, ouf !

  23. Serge   •  

    Vous avez bien saisi l’atmosphère de l’ile. La partie hollandaise est plus « américaine » dans le mode de vie et les français s’y sentent généralement moins bien. Grand Case est une étape sympa pour une fin d’après midi et une soirée. Essayez la Martinique la prochaine fois 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *