Mon humble avis sur l’Association SEO Camp

J’ai longuement hésité avant de rédiger ce post sur l’Association SEO Camp (ça se compte en mois). Mais les demandes répétées de certains de mes lecteurs qui souhaitent savoir si je vais intervenir au prochain SEO Camp me poussent à expliquer pourquoi non, je n’interviens pas au SEO Camp et pourquoi je ne suis pas adhérente ni ne soutiens cette association dans laquelle je ne me reconnais pas.

Comment j’ai connu le SEO Camp

Il y a exactement 3 ans, en janvier 2008, j’ai été contactée par David Durand-Pichard qui souhaitait savoir si je voulais l’accompagner dans l’aventure SEO Camp dont l’objectif premier était de fédérer la profession. Des objectifs plus ambitieux étaient envisagés par la suite. Pour entrer dans l’association il fallait, à l’époque, être parrainé par 2 personnes en faisant déjà partie. C’est donc Claudine qui fut ma seconde marraine.

Suite à cela, un bon mois plus tard, j’apprends que l’adhésion est payante, au prix de 100 euros (à l’époque). Bien entendu cela ne m’avait pas été précisé au départ et en l’absence d’éclairage sur le pourquoi du comment de l’association, j’ai donc omis de payer. Refaire le monde avec d’autres référenceurs n’était pas ma priorité à l’époque où je gérais une succession, un enfant en bas-âge (et un autre plus grand), un déménagement à l’autre bout de la France ainsi qu’un appartement à retaper entièrement et une sarl ;)

Retrouvant un peu d’air et de temps libre, je m’aperçois que le SEO Camp organise des rencontres et autres conférences, le plus souvent à Paris. A l’époque je n’avais pas été séduite par Philippe Yonnet en tant que président de l’Association, je ne le suis pas forcément plus par Alexandre Villeneuve qui a pris la suite car je le connais mal, mais sa jeunesse est un atout. Mais les conférences ne me tentent pas, les intervenants non plus, les rassemblements ont souvent lieu très loin de chez moi, rien ne me donne envie de bouger de la Côte d’Azur. Cependant je me décide à rejeter un coup d’oeil à cette association et tenter de comprendre ce qu’elle fait réellement.

Les objectifs du SEO Camp

Les objectif, tels qu’ils sont inscrits dans les statuts de l’association et sur cette page, sont simples et clairs. L’association a pour but de rassembler toute personne qui travaille en tant que référenceur ou dont le centre d’intérêt est le référencement. Ok donc ça ratisse large.

Plus loin je lis « La vocation du SEO Camp est de développer l’image du métier de référenceur, à ce titre ses membres ont une exigence éthique et le devoir de donner en toutes circonstances une image positive de la profession. » Hum ok, mais on a droit de spammer ou pas ? Et c’est quoi l’éthique dans le référencement ? Vanne à part, c’est très chouette comme idée de développer l’image du métier de référenceur. Mais en a-t-on réellement besoin ? En 2002 quand j’ai commencé ma carrière en indépendante, oui on en avait besoin et c’est pour cela que je n’avais pas hésité à adhérer aux 2 associations mortes-nées, l’IPEA et SEMA7. En 2011 je doute fortement que le référencement ait besoin d’aide pour être développé

L’association se concentre sur 2 chantiers : l’emploi (ça ne me concerne pas) et la formation (ça ne me concerne pas). Donc le SEO Campus ne semble absolument pas une association faite pour moi. Des rencontres ont lieu, ok, mais toujours trop loin de chez moi. Et le SEO Campus qui se veut l’évènement important de l’association, ne me transcende absolument pas. J’aime bien écouter mes confrères parler mais je n’ai pas forcément le temps ni l’envie de dépenser autant d’argent pour cela.

A ces 2 objectifs, emploi et formation, s’est ajouté une commission certification, ayant pour but de mettre en place une certification, le CESEO, afin de valider les compétences des « experts référencement » (ah que je déteste ce titre d’expert référencement !). A ce titre, lors du quizz CESEO, une sorte d’examen blanc mais en raccourci, tout le monde avait été surpris par le contenu des questions. De grands noms du SEO avaient même échoué à ce quizz qui était très technique et peu SEO au final. Pour ma part, comme je le dis sur le topic de la sphère, j’ai eu la moyenne au quizz, mais je ne l’ai pas fait exprès :D Le flou total s’est emparé de cette certification, qui était valable que pour une période donnée (je ne me souviens plus de la durée) et qui ne donnait finalement le droit à rien, je n’en ai finalement plus jamais entendu parler.

Le SEO Campus et les rencontres diverses

S’il y a un bien un aspect qui pouvait eventuellement me séduire c’était les rencontres et le SEO Campus. Mais comme dit plus haut, le programme du SEO Campus ne me dis absolument rien en tant que participante et je trouve bien cher payé le ticket d’entrée (plus le déplacement, l’hôtel, le resto, etc) pour aller écouter parler les confrères que je peux lire sur leurs blogs ou avec qui je peux échanger par mail / skype etc.. ou qui me sont totalement inconnus!

En tant que conférencière, j’ai été invitée pour la rencontre de Toulouse mais comme le SEO Camp ne défraie pas ses intervenants (WTF?), et que j’habite vraiment loin de Toulouse (j’avais calculé un coût de 1000 euros pour le déplacement, l’hôtel, le resto, sans compter les 3 jours chômés à cause du déplacement) j’ai décliné. Si encore il y a avait de beaux prospects à rencontrer, ça pourrait s’envisager mais quand on sait que les personnes qui assistent à ces conférences sont en majorité des gens qui sont déjà bien impliqués dans le référencement, on peut espérer un ROI proche de zéro ;) Il est beaucoup plus rentable selon moi, de faire des vidéos sur le référencement qu’un très grand nombre de personnes pourra regarder gratuitement !

Les organisateurs et membres de l’association savent très bien jouer sur la corde sensible, entre l’un qui m’explique sa traversée de la France pour organiser les rencontres SEO Camp, l’autre qui me décompte le temps passé à travailler bénévolement pour l’association.. mais ils n’arrivent pas à me faire culpabiliser. J’ai 2 gosses, j’ai un crédit à payer, donner du temps à une association, ok, je le fais régulièrement, mais que cela me coûte de l’argent, je refuse. Et quand je ne comprends pas pour qui cette association existe et quel est son but réel, je freine carrément des deux pieds.

Et aux dires de ceux qui assistent aux rencontres de l’association, ce qu’il y a de plus sympa, c’est le off et la bouffe au resto. Alors dans ce cas, évitons de perdre notre temps dans des conférences ennuyeuses ou qui ne servent à rien (comme celle de Google m’a-t-on dit) et allons directement au restaurant. Et vous savez quoi, je vous paye même le café ;)

SEOCamp Toulouse 2/10/2010

Si quelqu’un du SEO Camp passe par là (et vu que toutes mes questions à ce sujet sont restées sans réponse), j’aimerais vraiment savoir 2 ou 3 trucs. A qui s’adresse cette association ? Quels sont les bénéfices qu’une gérante de SARL dans le domaine du référencement comme moi peut en espérer ? Pensez-vous que l’association représente le métier de référenceur et les référenceurs en général ? Devrais-je y adhérer ?

ps : je respecte totalement le travail des bénévoles et je trouve leur engagement louable, ce post n’est pas écrit dans l’idée de dénigrer leur travail mais de comprendre à quoi il sert.

Blogueuse intermittente, consultante SEO et visibilité des sites web, Auvergnate et Cannoise à la fois. Je propose mes services en audit de référencement, accompagnement et formation, e-reputation, rédaction web orientée SEO et community management. N'hésitez-pas à me contacter pour toute demande de collaboration.

87 comments

  1. Marie   •     Auteur

    :) pas radine mais je regarde où part mon argent. En ces temps où ma retraite n’est pas assurée, je préfère en mettre un peu de côté :D

  2. morgan   •  

    Je ne prendrais pas partie car je connais très peu SEO camp et leur travail pour en débattre.

    Mais je te rejoins sur un point au sujet du CESEO, j’ai fait le fameux QCM et j’ai été très surpris du contenu des questions. Je trouve ca dommage d’attribuer le titre d’expert en référencement sur un test comme celui-ci.

    Amitiés

  3. Wilfried   •  

    Waouw
    Et bien moi qui ne suis qu’un humble artisan et un débutant dans la sphère SEO je prend bonne note de cet article et attend avec impatience les réactions de ceux que tu mets au pied du mur.
    Ton article est plutôt bien tourné et même s’il ne se veut pas accusateur, il fleur tout de même une certaine exaspération.

    J’ajouterai donc une question aux tiennes:
    Y’a t il un réel intérêt a participer a un congrès comme le SEO camp plutôt que de se renseigner auprès de pro comme toi et certains autres ? Y a t il des mystères qui nous sont révélés dans ces rassemblements ?

  4. Marie   •     Auteur

    @Morgan : je ne sais vraiment pas ce qu’est devenu le CESEO ni combien de personne l’ont passé…

    @Wilfried : aucune idée de ce qui se racontent lors du SEO Campus car je n’y ai jamais mis les pieds. Je suis une mauvaise élève en plus et je préfère discuter avec mes voisins lors des conférences ;) Blague à part, oui je suis une râleuse, et en plus, ça ne s’arrange pas avec l’âge ;)

  5. Phil   •  

    Un billet sans concession et sans langue de bois !

  6. Morgan   •  

    En tout cas après l’article sur l’éthique, tu t’attaques encore à un sujet lourd.

    Tu devrais rajouter « génératrice de Buzz » dans la liste de tes prestations :|

  7. Didier   •  

    Alors écoute, je suis d’accord avec toi sur le fond. La certification, c’est une très bonne idée, très difficile à mettre en place (peut-être trop). J’ai eu le plaisir de croiser Alex a de multiples reprises (oui, quand je vivais sur Paris) et je ne pense pas trop m’avancer en disant que ses intentions sont louables. Alors en définitive, le SEO Camp ne sert pas à grand chose. Mais l’association a le mérite d’exister!

  8. Wilfried   •  

    il semblerait qu’il leur faille à présent, te faire une invitation en bonne et due forme(Sans WTF à la clef) pour que tu te rende compte de ce qu’il s’y passe.
    En plus cela te permettra d’avoir plus de réponse et peut être d’en apprécier les objectifs, ou au contraire de refaire un billet de « râleuse » ;)

  9. elannu   •  

    Marie je me permet de commenter parce que c’est l’assiette de bonbons que j’ai amené à la rencontre de Toulouse qu’on voit sur la photo, j’aime trop les Fraises et les Chamallows :) Mais sinon j’ai rien à voir avec le SEO Camp, je suis même pas adhérente, je suis venue à 2 ou 3 rencontres je crois, quand elles n’étaient pas trop loin de chez moi, je n’ai jamais rien payé pour ça. Personnellement, comme je travaille beaucoup seule c’est toujours intéressant de pouvoir rencontrer d’autres professionnels du web, même si on échange sur les blogs se rencontrer c’est important aussi, et le SEO Camp m’en donne parfois l’occasion, et pour ça je les remercie. Après c’est sûr je suis un peu comme toi, ni la formation ni l’emploi ne m’intéressent, mais je trouve que leur démarche est quand même positive et même que c’est une bonne chose pour internet en général, enfin bref, les bonbons c’était une idée à moi, parce qu’avec les filles on en a profité pour organiser un petit goûter, rien de bien méchant je t’assure :)

  10. Marie   •     Auteur

    @Didier : je ne doute pas des louables intentions mais je ne comprends pas à quoi sert l’asso ???

    @Elannu : j’ai mis la photo des bonbons car c’était certainement ce qui me faisait le plus envie dans la rencontre de Toulouse :D

  11. Marie   •     Auteur

    @512banque : tu veux dire que tu ne les verrais pas sans SEO Camp ?

  12. jringard   •  

    Il faut avoir de l’argent et du temps pour y être bénévole. Cela sert à se faire un nom pour certain et pour d’autre avoir une ligne en plus à mettre sur leur CV.

    Comme le dit Didier, dans le fond c’est bien et ça le mérite d’exister.

    PS: Les jeunes sont sympa, les anciens prétentieux. Quoique… Bon ok je sors. –>

  13. Luc *eacute*   •  

    Je te rejoins… à 100%.

    Ayant été moi-même membre de ce SEO Camp, le constat est identique : entre la mise en place de speed-recruting… et de formations… je pense que l’assocation s’adresse aujourd’hui principalement au jeune débutant souhaitant faire des connaissances et se monter un « réseau ».

    En étant dans la même situation que toi (avec 2 bambins en stock ;) ), je me vois mal aller à des rencontres qui ne m’attire pas des masses…

    Et concernant le CESEO… l’idée était là… mais une certification vaut pour des connaissances qui évoluent peu… or comme tout le monde le sait le référencement n’est pas une science exacte.

  14. elannu   •  

    Y a des potes que je verrais pas et même des gens que j’aurais jamais connus sans le SEO Camp, ça c’est clair :)

  15. David   •  

    Ton article tombe bien. N’étant jamais participé au SEO Camp je me demande si cela vaut le coup de dépenser 250€. Mon but est de faire les rencontres, construire le réseau, apprendre des choses plus poussées que ce qu’on trouve d’habitude sur slideshare, youtube et blogs SEO. La prise de contact se fait-elle facilement (comme à LeWeb), les experts parlent-ils facilement aux novices et partagent-ils leur expérience? Tant de questions… :-)

  16. Watussi   •  

    Que tu n’y trouves pas ton compte, je le conçois.

    Par contre ton billet donne vraiment l’impression que tu as des comptes à régler.

  17. 512banque   •  

    @Marie évidemment, il faut une occasion pour se déplacer. En théorie « on n’a pas besoin de ça pour se rencontrer », mais dans la pratique, sérieux..

  18. Sorin   •  

    Toute association doit s’associer en fonction d’un but et c’est vrai qu’il n’est pas clairement défini dans le cas de SEO CAMP. J’attends, moi aussi, les réactions « officielles ». Tu m’as rendu curieux :)

  19. Maxime   •  

    J’hésite à y aller, mais tu es en train de m’en dissuader, bouh!

  20. FLorian   •  

    Une prise de position comme je les aime. Il faut savoir dire non ouvertement…

  21. sebastien   •  

    j’ai tenté le questionnaire de SEO camp et je reste pleins d’interrogations quant à l’intérêt des questions posées et à la valeur de ce genre de test …

    bon en même temps j’ai eu les mêmes pb avec l’éducation nationale …

    je retourne à mes annonces presses …

  22. Maximilien   •  

    Le SEO Camp n’a pas l’air de servir à grand chose au final, je pense que cela représente plus une perte d’argent et de temps qu’autre chose. Peut être que certains ne seront pas d’accord avec mon avis mais je crois fortement que l’association ne représente pas le métier de référenceur et que celle ci s’adresse à des pseudos « Expert SEO ».

  23. ApocalX   •  

    N’étant plus dans le métier de référenceur, je ne savais même pas que le SEO Camp était autre chose que des rencontres sympas entre référenceurs ou on mangeait bien (genre autour d’un barbec au bord d’un lac?) et ou on se tapait joyeusement dans le dos autour de quelques bières. J’ai du confondre avec apéro-référencement.
    Sinon pour répondre a ta question « A quoi ça sert », je dirais que ça doit faire bien sur une carte de visite. C’est déjà mieux que rien!

  24. Gdtsb   •  

    Je te rejoins sur l’aspect Province /Paris : La majeure partie des manifestations se déroulent à Paris et le coût est prohibitif.

    Un peu moins d’accord sur les interventions et les intervenants (D’accord sur celle de Google ! Mais c’était un grand moment de comédie tout de même) mais il y en avait d’autres qui valaient le coup et il y a aussi le off et les rencontres.

    D’accord pour la certification J’ai eu un peu au dessus de la moyenne, mais je devais être dans un jour de chance ;)
    Je veux bien la tenter le jour où le programme me semblera plus adapté et que le passage se fait ailleurs qu’à Paris (en centre d’examens comme les certifications Oracle ou Microsoft par exemple)

    L’association a le mérite d’exister et de permettre des rencontres.
    A Toulouse ce sont les seuls évènements SEO « officiels » et « non-officiels »
    (oups j’ai oublié la mêlée numérique une conférence orientée SEO par an toujours avec les mêmes intervenants …)

  25. Vincent   •  

    Un commentaire sans langue de bois, c’est bien de ta part de nous faire partager ta vision. Voici mon avis sur le SEOCamp, je ne souhaites pas changer le tien mais peut être que ma vision peut faire avancer le débat.

    En lisant ton post, je suis étonné de voir que les frais de déplacement ne sont pas pris en compte par l’asso et on se demande fortement ce que couvre les frais demandés. De mémoire, il y avait 150-200 participants l’an dernier ce qui fait 30 000 à 40 000 euros de réservation (si on rapporte cela au coût actuel).
    Ce prix couvre trois choses : le resto, le lieu et les traducteurs (avec le matos). Je trouve ça un chouya cher de ma vue de provincial mais bon « c’est les prix à Paris » et tant que Paris sera le nombril de la France et du réseau SNCF, il ne faudra pas espérer délocaliser l’évènement…
    Après on en a pour notre argent : disons le clairement, ça en jetais l’année dernière mais je suis fortement d’accord avec toi, si on vient que pour la bouffe, autant se faire un resto.

    Je suis presque dans le même cas que toi, sortir la somme pour me rendre au SEOCampus me revient à 500 ou 600 euros (sans compter la perte en congés), ce qui ait une somme à sortir qui ne sera pas payé par mon entreprise. Et comme tu dis, ce n’est pas là bas qu’il faut penser retour sur investissement. Si c’est pour aller aux conseils de Google où j’apprendrais qu’il faut mettre un alt sur une image, ça ne m’ira pas non plus.

    Toutefois, je réfléchis encore à casser ma tirelire pour plusieurs choses.

    Je n’ai pas la chance d’avoir des conférences de ce niveau accessible dans ma région. C’est peut être le cas pour toi (notamment à Sophia Antipolis si je ne m’abuse) donc sur ce point je comprends que tu n’ai pas besoin de te déplacer pour cela.

    Concernant le coût…c’est assez élevé mais honnêtement, est-ce si gros que ça ?
    Sans partir sur les conférences délirantes type LeWeb ou autre conférence privée (j’ai vu ce week end un séminaire marketing à Paris pour 5 000 €), je pense que 200€ est un prix minimum pour cette rencontre.
    Si le billet d’entrée se monnayait 20 € ou même 50 €, il existerait des nombreux billets comme le tien pour dire : « De toutes façons, les conseils à 20€ j’en ai plein mon blog ».
    De plus, le SEOCampus attire aussi une masse de débutants en référencement et pour 200€ je peux te dire qu’ils en ont pour leur argent !
    Il faut se rappeler que c’est une conférence pour des pros du marketing, il est normal qu’elle en emploie les règles.

    Si je devais finir par un autre point important (et peut être plus personnel) ce serait sur le fait que se retrouver parmi des gens qui partagent la même passion et les mêmes expériences produit un bouillon d’idée particulier.
    Je me souviens que l’année dernière, je suis rentrée chez moi avec l’envie de refaire le monde, de tout remettre en question. Certains points ont aboutis, d’autres non mais je sais que sans cette concentration d’idées intéressantes et de rencontres qui le sont tout autant, mon esprit n’aurait pas eu le droit à tout ce travail bénéfique. (bon là j’avoue c’est très personnel)

    Alors je suis d’accord à 100% avec toi dans tout ce que tu dis et sur les questions que tu poses. Pour ma part, je vois l’association comme une occasion de fédérer des professionnels (ce qui manque dans pas mal de métier). Nous sommes dans un métier où les concurrents de la France entière se connaissent mais ne se voient jamais, cette asso en donne l’occasion. Et si elle doit être un interlocuteur unique pour poser des questions sur le référencement, tant mieux, ça évitera de voir des âneries dans les médias comme on peut souvent en voir.

    Tu dis que tu vas en piquer certains avec ton billet. Je ne penses pas, tu poses des questions justes, tu soulignes des contradictions et tu exprime un point de vue qui est tout à fait compréhensible. Et au moins ça permettra à tous tes fans de savoir que tu ne seras pas présente dans ce rassemblement !

  26. Erwan   •  

    @Romain
    Elle ne fait peut-être pas des prestations référencement à 4€€€ la journée.

    @Vincent
    Effectivement, tu dois dépasser les 140 caractères !
    LeWeb, c’est le foutage de gueule. Mais bon y en aura toujours pour y aller.
    A part le alt, tu as appris des choses intéressantes ?

  27. Communiqué de presse   •  

    Je connais plein de gens qui y vont, pour se donner l’assurance de faire parti d’un « réseau » ou d’un « cercle », un peu comme ces regroupements de professionnels qui travaillent en réseau. Sauf qu’en l’état actuel du marché, j’ai pas l’impression après la lecture de cet article, que les intentions premières des organisateurs soit véritablement de vouloir fédérer…

  28. Christophe BENOIT   •  

    Je suis ni pour, ni contre, bien au contraire comme dirait Coluche !

    Plus sérieusement, c’est peut-être ton agenda chargé et la responsabilité de ton entreprise qui fait que ce type de rencontre et d’association ne t’intéresse pas vraiment. Un salarié dont le travail consiste à faire du SEO dans une grosse agence web peut – peut-être plus facilement – voir l’intérêt de ce type de démarche.

  29. Gwa   •  

    Le seul intervenant qui me donne envie de venir ne sera présent qu’à une table ronde Tiger. :)
    Je rejoins à 100% l’avis de Vincent aka Jambonbuzz, c’est un brin cher, mais ce sont malheureusement les prix sur la capitale.
    Le but de l’association est de faire connaitre le référencement à tous, que le métier soit reconnu officiellement, plus cadré et de proposer des employés qualifiés et formés.
    SEOCamp a raté la première mise en place du CESEO et a très mal communiqué à ce sujet, mais il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se ratent pas (on va dire cela comme ça).
    Enfin, si cela peut te motiver, j’amènerai des bonbons au SEOCamp’us. ;)

  30. Aurélien   •  

    Pour le quizz si j’ai bien compris cela n’était pas les véritables questions mais juste un test pour montrer la « forme » plutôt que le fond :)

  31. Zikaba   •  

    Sympa d’avoir ton ressenti sur cette association.
    Je te rejoins aussi sur l’aspect Paris/Province, si j’y vais ça me reviendra pas aussi cher que toi (je dois surement manger moins cher et j’ai de quoi loger sur place) mais ça me reviendra cher tout de même.
    Après concernant le contenu, je m’en fou un peu mais si j’y vais, ce sera principalement pour le réseau environnant. Ça permet de rencontrer des personnes intéressantes, surtout lorsque l’on débute comme moi ;)
    Ceci dit je comprend totalement ta position ;)

  32. vince   •  

    L’idée du SEO Camp (auquel je n’ai jamais participé, autant le dire) semble bonne, même si à mon goût elle est d’arrière garde. L’idée de la certification de même que celle qui consiste à cultiver et à s’approprier (pour mieux s’en targuer) l’idée d’une « éthique » du référencement me semblent en revanche tout-à-fait inappropriées. Je vais rédiger un post à mon tour là-dessus, pour développer : je ne veux pourrir ton blog, Mar1e ;)

  33. Luc *eacute*   •  

    Oui l’idée est bonne, de même que l’organisation d’un « SMX franco français ». Mais l’organisation de rencontres plus régulières sur des thématiques précises seraient les bienvenues.

    Après cela peut aussi se faire sous la forme de webinar…

    Concernant la certification… celle-ci devra convaincre pour prouver son impact, mais à mon avis c’est peine perdue.

  34. fred   •  

    c’est bien d’avoir le courage de ses opinions. Trop rare.

    Voici la mienne : d’emblée, il me semble que beaucoup d’égoïsme ressort de cet article (moi, moi, moi,moi,moi) même si bon, tu parles de ton opinion ça peut paraître logique.

    Sauf que voilà, une association, c’est « nous, eux, ensemble » bref des notions bien éloignées des priorités (actuelles?) de ta personne. Chose qui au fond n’est pas critiquable, chacun à certains moment de sa vie a nécessairement besoin de se concentrer sur la dure réalité.

    Alors voilà, l’association ne va pas là où toi tu es, elle ne parle pas de tes besoins, elle ne t’apporte pas ce que tu attends…. elle t’oblige à faire du bénévolat (mon dieu quelle horreur, dans une association !!!). Ta surprise est… surprenante.

    Le défraiement : quand tu taffe au resto du coeur, ils te payent pas l’essence pour aller aider les gens. Quand tu vas au concours de pêche organisé par l’asso de pêche du coin on te paye pas pour y aller, ni pour servir des bières ou faire les sandwichs….

    « Si encore il y a avait de beaux prospects à rencontrer, ça pourrait s’envisager »… Ce n’est pas le but de l’association (bien au contraire et c’est très clair partout), car c’est exactement ce qui a foutu dedans les tentatives d’asso de ref précédentes, peuplée de gens qui ne pensaient que à leur benef pro/perso.

    Là où je te rejoins et te comprends, c’est quand tu déclines une invitation parce que le coût de 1.000€ est démesuré, et ça c’est plus que compréhensible par contre. Perso, lorsque je vais à Paris, je me pète le TGV ou l’A/R en voiture à mes frais. Bon la bouffe, manger ici ou ailleurs pour moi c’est pareil. Mais quand même, il y a une différence entre bénévolat et ruine.

    Par contre, je suis actif dans ma région pour SEO Camp. J’y organise des choses pour que les autres puissent y venir se rencontrer et échanger. Et là, la distance, c’est même pas 10 minutes en bagnole. Et les frais sont nuls.

    Je crois qu’en réalité, c’est simplement que tu n’as pas compris ce qu’était le principe même d’une association, en tout cas de celle-ci en particulier.

    Alors au fond, effectivement tu as bien fait de ne pas faire partie de l’association SEO Camp. De la à cracher dessus, il y a un pas que tu franchis. Et je me demande, dès lors, pourquoi.

    Car tu dois bien avoir un intérêt à passer une sacrée paire d’heures à rédiger un tel article. Quel objectif poursuis-tu en publiant ceci, quel retour espères-tu ? Cherches tu à décrédibiliser des gens ? Et pour en tirer quel profit ?

    Il y a une grande différence entre « j’aime pas » et « c’est pas bon ».

  35. Macoumba   •  

    Je pense que ces deux derniers billets que je viens de lire sur ce blog, apportent bien un plus aux référenceurs et réfléchi sur l’avenir d’un Métier SEO mieux organisé. Comme aussi l’association SEO Camp a raison d’exister afin de travailler et renforcer le REFERENCEMENT comme emploi et formation utile au monde du SEO.
    Par contre, comme @Mari je me pose aussi des questions, l’association devrait en prendre compte, corriger ces failles et élargir ses objectifs.

  36. Laurent   •  

    Ton billet résume à peu prés tout ce que je pense au sujet du Seo Camp. Cette association a le mérite d’exister et de vouloir fédérer mais encore faut-il que les entreprises y trouvent un intérêt même si on trouve pas mal d’intervenants de qualité cette année.

  37. jeremybroutin   •  

    En tant que débutant, ce genre d’évènement représente pour moi une occasion de découvrir des gens de la profession, d’y engranger un peu d’expérience et de construire un réseau. Après, ton point de vue est compréhensible, mais on a aussi besoin de vous autres anciens pour apprendre :D

  38. Sylvain (spoonylife)   •  

    Je vais à mon tour y aller de mon commentaire.

    Tout d’abord j’y vais de mon disclaimer. Je ne suis plus adhérent de SeoCamp actuellement, mon emploi du temps et ma « délocalisation » en province faisant que c’est trop compliqué pour moi de participer à la vie de l’association. J’ai cependant été intervenant au seocamp’us la première année et je serais à une des tables rondes cette année. je confirme que mes interventions sont bénévoles, et vu que je ne suis pas dans l’opérationnel SEO, il n’y a aucun ROI pour moi, mais je pense que vu mon métier (enseignant-chercheur), c’est mon devoir que de participer à ce type d’évènements pour propager la bonne parole ;)

    Comme Marie, la plupart des activités de l’association ne me sont pas destinées : j’ai déjà un emploi, et si je voulais me reconvertir en agence SEO, je pense que je trouverais une place sans trop avoir besoin d’un speed recruiting (hop, un coup d’auto-brosse à reluire), et je passe ma vie à former des gens (au SEO aussi d’ailleurs), donc je n’ai pas besoin qu’on me forme…

    Cependant, je suis très positif en ce qui concerne le SEOCAMP car l’association fait ce qu’elle peut pour « fédérer » un tissu économique troué et souple constitué d’agences, de in-house et de freelance. Elle fait aussi de l’évangélisme auprès des webmasters NON référenceurs. C’est d’ailleurs de mon point de vue le principal but du seocampus, bien loin devant expliquer le SEO aux SEOs.

    Par ailleurs, j’ai été, une fois, à l’AG de l’association, et j’ai été le président de session pour le vote du bureau. Et je peux témoigner que les choses se sont faites dans les règles.

    On a donc une association réglo qui fait ce qu’elle peut sur un créneau, et même sans être la cible, je ne peux que respecter cela. Le problème du cout, c’est un problème différent. Et objectivement, 250 euros ce n’est pas cher pour 2 jours de conférence avec repas. Bien sur lorsque l’on rajoute le voyage et le reste, cela peut devenir un luxe pour les SEO freelances ou les particuliers qui vont payer de leur poche. Mais est ce que le public du seocampus est celui là ? cela ne me parait pas évident. N’oublions pas cependant que le jeune SEO freelance peut en deux jours voir de nombreux confrères et trouver de belles opportunités, et que dans ce cas là cela ne fait pas si cher.

  39. Dugomo   •  

    @Romain Non, @Mar1e n’est pas radine : après le réveillon elle m’a offert les restes, et les a emballés dans un papier alu NEUF !

  40. yakamama   •  

    Merci pour ton avis sur le sujet. Je pense qu’il est légitime de se poser des questions même si l’on parle de bénévolat.
    Pour ma part, j’y vais pour le resto et les fraises tagada (au Pays Basque ya pas beaucoup de référenceurs avec qui échanger). C’est là que j’apprend le plus.
    … par contre cette fois, j’apporte pas le gâteau basque (cf Toulouse).
    ;-)
    Matthieu

  41. Sébastien   •  

    Je viens de lire ton article, mais sincèrement y’a une chose qui me donne encore plus l’envie c’est ton assiette de bonbons. Merci pour les bonbons virtuels. En ce qui concerne l’article, il est certain que par moment certaines communautés ou sociétés demandent beaucoup trop. Ou alors ils proposent une offre puis pour suivre la formation.. ils ajoutent des options obligatoires qui fait bien sur augmenter rapidement le prix. Bon Marie, maintenant je vais aller me prendre quelques bonbons, j’ai faim mdr.

  42. Le juge   •  

    Bon alors sur le coup on est pas vraiment d’accord.

    Je comprend tes griefs, tes raisons et c’est vrai que les prix du SEO campus semble etre plutot rédibitoire. je tiens aussi a préciser que je suis SEO camp de loin puisque moi meme je ne vais jamais au conf’ ni ne suis inscrit masi pour moi les desplacement sont VRAIMENT tres cher – JE tiens a preciser aussi que je trouve ta critique constructive dans un sens.

    Concernant le Prix: Bah c’est pas forcément plus cher qu’un SES ou un SMX et honnetement les 2 derniers 0u je suis allé (a londres pourtant), je me suis senti plus qu’arnaqué tant les conf’ etaient banales et les exposant peu nombreux (meme pas l’occasion de chercher des partenaires corrects). De ce que j’ai pu entendre, il m’a semblé que les interventions etaient d’un niveau un peu superieur a la moyenne de ce qui se fait la plupart du temps.

    Concernant le CESEO – c’est vrai qu’ils ont taper un peu a coté la derniere fois – trop technique, pas assez marketing, la copie est a revoir mais ce type de certification, si elle aboutie, sera a mon avis une bonne chose pour la profession qui manque de clareté pour le commun des prospects (voire meme des professionels du web).
    Moi qui suis en train d’essayer de passer des diplomes (rapport a mon visa) je souhaite que cette certif reussisse car cela va aider beaucoup de personnes 1qui ont été dans mon cas

  43. CrajKaro   •  

    Salut et merci pour ce billet,
    j’ai eu l’occasion de croiser Alexandre Villeneuve il y a fort longtemps sur des forums privés dédiés au SEO puis par la suite (IRL) aux rencontres Ref Party de David Berdah (Souany) … Je n’ai vraiment pas accroché le personnage … qui m’a paru arriviste et sans compétence particulière en matière de SEO !!!

    Me souviens aussi qu’on l’avait Google Bombé à l’époque, en 2006 ;-)
    http://www.utile.fr/
    Je me suis d’ailleurs toujours demandé comment Philippe Yonnet avait pu soutenir ce projet à l’époque ?

    Enfin l’eau a coulé sous les ponts depuis ce temps, SEOCamp à l’air de fédérer et rassembler (même chez les Quality Raters), Thick semble de la partie …

    L’ombre à la lumière …

  44. Arnaud   •  

    Personellement, je ne trouve pas que cette association soit une mauvaise chose c’est plutot pas mal de pouvoir rencontrer des pros, discuter et apprendre mais c’est vrai que le prix est exagéré. Moi je suis de Belgique et en comptant le trajet plus l’hôtel le weekend reviens à plus de 500 €… J’aime le Seo mais j’aime encore plus mon portefeuille :D

  45. Refschool   •  

    Tout d’abord le prix : j’étais depuis le début adhérent sans vraiment regarder le prix de l’adhésion, pour moi ce qui comptait c’était de soutenir l’association (il y avait d’autres personnes qui critiquaient le prix de l’adhésion à l’époque). Personne ne veut t’héberger pour Paris? moi c’est ce que je fais j’y ai un ami pied à terre.
    Depuis le début j’ai l’impression que l’association était artisanale de part son budget, sa notoriété, aussi je trouve qu’il est normale de donner de sa personne, si on veut oeuvrer pour l’asso, il faut oublier le côté ROI, car la maturité du secteur en France est tel que à cour terme il ne faut rien espérer de ce côté. Je n’y vais pas pour trouver des prospects car il n’y en a pas (pour l’instant, mais n’oublie pas qu’en France le secteur n’est pas mature). Bref tout ce ci pour te dire qu’à court terme on n’a rien à en retirer, il faut du temps pour se faire une réputation, je pense que plus tard quand le seocampus aura gagné en notoriété, les plus acharnés seront récompensés.
    Petit bémol, je regrette que le prix augmente, et qu’il n’y ait plus de sponsor bronze, ce qui m’aurait permis de faire ma pub.

  46. C’est vrai que le CESEO a fait beaucoup parlé de lui au début puis maintenant plus rien … Un flop ou j’ai raté quelque chose ?

  47. XavFun   •  

    Moi j’ai pas tout comprendu à part que :
    1/ Marie ne sort plus sauf pour aller à la plage
    2/ Seo Camp c’est des apéro style « seo friendly » mais en fait comme j’arrive tout le temps en retard je sais pas trop ce qu’il s’y raconte mais en tout cas ça fait plaisir de retrouver des potes pour l’après seo camp
    3/ je ne suis pas adhérent car ils n’ont pas voulut de moi lors de la première AG (private joke dont seul les fondateurs présent comprendront le sens)
    4/ SEO Campus c’est dommage que ça ne soit pas un vendredi et samedi pour permettre à ceux qui font du référencement en plus d’un autre job de pouvoir venir
    5/ A quoi ça sert ??? On sait pas, de toutes façons ça se discute tout le temps après l’apéro donc comment voulez vous que ça paraisse sérieux ? (pj again)
    6/ Pourquoi un tel prix pour être membre de l’association ? Faire vivre une association ça à un coût, ne serait-ce que pour sa gestion, ou même pour payer l’apéro des SEO Camp (apéro référencement)

    Bon après c’est sur qu’on peut se dire 250 € ça fait chére mais c’est 2 jours et c’est censé être réservé aux professionnels et dans tout les domaines dès que c’est un salon professionnel c’est chère…

    D’ailleurs ça serait sympa de se faire un repas après seo campus… enfin je dit ça mais c’est déjà prévue, dommage que El Annu ne puisse pas nous apporter des bombecs, mais bon GWA prendra les Tagada

    ps : j’ai déjà un boulot, je ne suis qu’un SEOR*

    *seo romantique

  48. Pingback: Synerg'heBlog » SEO Camp’us à Paris : les tendances du « search » en 2011

  49. Marie   •     Auteur

    Il va être difficile de répondre à tout le monde individuellement donc je vais faire une réponse groupée et synthétiser vos réponses.

    Le SEO Campus semble apporter une réponse à ceux qui ont besoin de se rencontrer et parler SEO à bâtons rompus. L’idée de la certification, si elle partait d’un bon sentiment, ne m’apparait pas exploitable en l’état. Le référencement n’est pas une science et il est difficile d’évaluer le niveau d’un professionnel sur des réponses à quizz. Par contre les différentes initiatives de formation comme la Licence Référencement de Mulhouse montre qu’il y a un besoin et une demande. Peut-être que le Seo Camp pourrait participer de près ou de loin au programme de formation ?

    Concernant la cible de l’association, elle ne m’apparait pas encore très claire mais elle semble répondre encore ici à un besoin, en particulier des jeunes référenceurs qui débutent et qui ont besoin d’approfondissement ou de rencontrer les anciens pour échanger et progresser. Le speed recruiting peut être aussi le moyen de trouver un emploi dans ce domaine. Pourquoi le SEO Camp ne rassemble-t-elle pas les offres d’emploi dans le domaine comme le fait Abondance sur son site dédié http://emploi.abondance.com/ ? L’Association pourrait aussi proposer des conférences tournées sur la méthodologie, la communication client et pourquoi pas des interventions de managers, gestionnaires d’entreprise ou investisseurs ?

    Pour les indépendants comme moi qui travaillent dans le domaine depuis plusieurs années et qui ne cherchent ni travail, ni visibilité ni à recruter, le Seo Camp n’apportera pas grand chose, si ce n’est l’occasion de faire des conférences bénévolement en ayant l’impression d’apporter quelque chose au métier (et en flattant mon égo :D) mais je trouve personnellement la portée du SEO Campus bien trop limitée pour que cela soit efficace. Ceci est une appréciation tout à fait personnelle ;) Concernant le prix et la localisation des évènements, quand on est sur Paris je ne trouve pas ça exagéré. Mais quand on habite loin (voire très loin au Texas ;) ) cela peut être problématique voire carrément rédhibitoire. Mais comme m’a fait remarquer Alex, si je veux un évènement proche de ma zone géographique, je n’ai qu’à lui trouver une salle O_o Cependant s’il faut payer son adhésion, son entrée et en plus trouver une salle, ça devient vite un petit budget!

    Ce qui manque à mon avis pour que le SEO Camp rassemble d’avantage de référenceurs (qu’ils soient grosses agences, in-house, indépendants, etc) c’est peut-être au niveau de la communication. Que je pose la question des objectifs et des cibles, ici ou sur un forum, l’absence de réponse de l’association ne joue pas en sa faveur. La seule réaction que j’ai eue de la part d’un des membres fondateurs était que je trollais… pas génial quand même, ce n’est pas comme si j’étais la seule à me poser des questions au sujet de l’association, vos commentaires témoignent d’ailleurs du contraire.

    Je n’ai jamais entendu parler d’études concernant le métier de référenceur qui aurait pu être mise en place à grande échelle pour connaitre un peu mieux le marché, le secteur et les besoins des entreprises dans ce domaine. Il me semble avoir vu passer une étude sur les salaires des référenceurs mais les résultats m’ont semblé tellement WTF que je ne l’ai pas prise au sérieux. En même temps en tant qu’indépendante, je suis assez mal placée pour juger de tout ça.

    Enfin, comme je ne suis pas butée et même si je n’ai pas eu de réponse de l’association, ce que je regrette vivement, je vais prendre mon adhésion SEO Camp et voir comment ça se passe quand on est adhérent et ce que ça peut apporter. On fait le point dans un an ? ;)

    Formulaire d’adhésion | SEO Camp
    Uploaded with Skitch!
  50. fred   •  

    Je pensais qu’on te narguait avec le côté « pince », « radine »,etc… mais bizarrement là je me demande si c’est pas vraiment vrai ^^

    « L’idée de la certification [...] ne m’apparait pas exploitable en l’état. Le référencement n’est pas une science et il est difficile d’évaluer le niveau d’un professionnel sur des réponses à quizz. « 

    Un peu facile je trouve. Voilà, allez hop, j’ai décrété ça. En même temps, voici une belle occasion de participer finalement. Comment vois-tu la chose ? Comment évaluer des compétences si ce n’est en mettant tout le monde face aux mêmes questions ?

    Je n’espère pas que ce soit ton cas, mais la plupart de ceux qui ont sorti ça comme argument avaient surtout peur de ce que cela permettrait de mettre en évidence en ce qui concerne leurs propres compétences.

    « je trouve personnellement la portée du SEO Campus bien trop limitée pour que cela soit efficace » … et là on s’attend à un faisceau de proposition bien senties, des idées à développer… mais rien. Juste une affirmation nue, pas convaincant quand on a semble-t-il une vraie force de conviction derrière celle qui rédige ces lignes.

    « je vais prendre mon adhésion SEO Camp et voir comment ça se passe quand on est adhérent et ce que ça peut apporter. On fait le point dans un an ? ;) »

    Alors là, par contre, bien vu. Juste une précision : cela t’apportera aussi si tu apportes quelque chose, si tu ne restes pas passive. Plus tu seras actives, plus cela t’apporteras. Ne l’oublies pas sinon ton point dans 1 an ça va sacrément être un article sacrément au vitriol :-)

    En résumé je trouve très positif ce débat, et aussi que tu ne sois pas fermée à tenter la chose pour te faire une véritable idée de la chose.

    Mais cela ne changera pas un point particulier : que tout ne tombera pas comme ça du ciel si tu ne participes pas. Une association, c’est tout le monde qui donne, et chacun qui récupère ce qu’il était venu chercher. Ni plus, ni moins. Donc la bonne question avant de s’inscrire est peut-être : que vais-je y chercher ;-)

    Sans réponse à cette question, j’ai bien peur que passe un temps fou à trouver ce que tu ne savais même pas que tu cherchais !

  51. Pingback: Ma réponse à mar1e : SEO Camp & SEO Campus | 1ère Position

  52. David Degrelle   •  

    Salut Marie,

    Comme personne ne t’a répondu de l’asso (pas bien) et que je me sens un peu concerné pour être à l’origine de la création au départ, et enfin que mon commentaire commençait à devenir long, j’ai publié ma réponse en ligne: http://www.1ere-position.fr/blog/reponse-mar1e-seo-camp-seo-campus

    P.S : Ma réponse à ton mail du 6 septembre 2010 était resté sans réponse :(

    P.S 2 : C’est quoi ce plugin terrible pour afficher les dernier tweets et l’avatar twitter des commentateurs ?

  53. largow   •  

    Depuis le démarrage de l’asso, je paie ma cotisation comme d’autre, pour le soutien. Mais au final, qu’a t-on pour ces 50 euros ? Aujourd’hui rien à ma connaissance. Jusque là ça me va, il faut bien que l’asso se lance et trouve des sources de profit.
    Mais pour la suite , Quid ? Il est vraisemblable que je ne renouvelle pas l’an prochain si ça doit rester en l’état.
    Le principe de la cotisation normalement, c’est le soutien + quelque chose en retour. quand même.

    Je ne serai pas au SEOCampus cette année. Pourquoi ? Parce qu’à titre perso, c’est pas donné à payer. Comme Mar1e ce qui m’intéresse, c’est le off. Trop cher payé pour ça, même si j’aimerais bien pouvoir échanger plus souvent.

    J’ai toujours regretté que les entreprises ne puissent être représentées. Ok, c’est pour éviter la mainmise des agences. Oui mais… il y a quand même beaucoup de SEO et indep’ ou chez l’annonceur. Il leur faut tout payer de leur poche.
    Dommage…

    Du coup toutes les activités et AG sont le WE. Ca explique une sur représentation de célib et de jeunes sans enfants.

    On milite pour la professionnalisation du métier. Ca passe à mon sens par une représentation des sociétés dans lesquelles les SEO se trouvent : c’est plus facile de faire passer à son entreprise de donner du temps pour une asso pro qui participe à son image que de demander encore et toujours aux gens de trouver du temps sur leur temps libre.

    Qu’on se le dise : on fait déjà beaucoup de pro dans le temps libre (Twitter, blog, heures sup, veille,…), du temps à donner, on n’en a plus !

  54. axel   •  

    Merci pour cet avis.
    Je me demandais justement la finalité de ce genre de regroupement, à part grossir son carnet d’adresse (ce qui est déjà très bien).
    J’avais de sérieuses vues sur la certification, afin de rassurer les prospects uniquement, mais le quizz m’avait… disons, dérouté. Je ne me fais pas de doute dessus, il s’agit plus de le mettre sur la carte de visite…

  55. Celine   •  

    Cet article a le mérite d’être clair et je trouve ca bien de donner son point de vue comme tu le fais. Je ne suis pas adhérente du SEO Camp non plus car je ne sais pas trop ce que cela va m’apporter vu qu’il n’y a pas vraiment d’initiative sur Grenoble. J’ai pu assister au SEO Camp’us l’année derniere (en intervenant a une table ronde) et j’y retourne cette année (en simple visiteur).

    J’ai personnellement trouvé ca bien: les gens sont abordable (plus qu’au SMX de juin dernier je trouve). Il y a eu de bonnes présentations, qui m’ont donné des idées (merci Largow !) et m’ont permit d’ouvrir des discussions. Quand on est chez l’annonceur, on se sent souvent enfermé alors une manifestation comme le SEO Camp’us a le mérite d’ouvrir des portes pour des échanges. Je sais qu’il y a les blogs, twitter, etc mais une vrai discussion une fois de temps en temps apporte bien plus je trouve (et permet de rencontrer de nouvelles personnes!)

    Qu’aurais tu a y gagner? Je ne sais pas effectivement! Par contre, je pense que tu pourrais apporter beaucoup au SEO Camp’us. On ne se connait pas mais je te lis régulièrement et je sais que tu as pleins de choses a partager. TU apporterais surement bcp par une intervention par ton expérience. Apres c’est sur, libre a chacun de vouloir donner (surtout quand c’est a ses frais). Pour ma part, je profite du SEO camp’us car mon entreprise accepte que j’y aille à ses frais. Sans ca, je n’aurais pas pu y aller non plus…

  56. Bernard   •  

    Comme ma bande de potes et moi, on fait plutôt dans le « blackhat éthique » :D , ben je sais pas si on peut adhérer…
    Et puis la certification, vu les outils que nous utilisons, je crois qu’on aura une très mauvaise note… ;-)
    Donc ton post est très intéressant pour savoir un petit peu qui est derrière cette assoc. et leur but.
    Merci de cet éclairage très personnel ..mais fort intéressant !
    Bernard

  57. Marketing-Etudiant.fr   •  

    Bonjour,

    Je me permets d’intervenir pour ouvrir une parenthèse et vous signaler que Marketing-Etudiant.fr organise actuellement un concours pour gagner une place pour aller au SEO Camp’us 2011:
    http://www.marketing-etudiant.fr/blog/gagner-place-seo-campus-2011.php

    Il suffit simplement de faire un billet de blog, ou une vidéo, qui explique à un étudiant ou un débutant ce qu’est la SEO, comment ça marche ou en quoi consiste le métier.

    Je me dis que cela peut intéresser quelques unes des personnes qui débattent ici.

    Merci de votre attention, vous pouvez reprendre une activité normale :)

  58. Stephane   •  

    Salut Marie,

    Udem, je ne souhaite pas adhérer à cette association car je n’en vois pas l’intérêt.

    Je me suis pourtant pas mal investi à une époque dand d’autres tentatives pour « fédérer la profession » : l’IPEA d’abord, puis SEMA7.

    Aujourd’hui, je considère comme toi que les enjeux ne sont plus les mêmes. Il ne s’agit plus « d’éduquer le marché » puisque celui-ci est suffisamment éduqué maintenant, ni de « défendre l’image de la profession » puisque celle-ci s’est clairement scindée en deux et que les clients/prospects comprennent assez bien la différence.

    A l’époque de SEMA7, je défendais également un autre objectif, la « défense des intérêts matériels et moraux » de la profession (c’est à dire un syndicat de référenceurs) mais j’étais minoritaire sur ce point. Néanmoins, je constate avec le recul que la seule action réussie de Sema7 fut de contrer un gros pagejacking visant plusieurs dizaines d’agences françaises de référencement, sous mon impulsion et celle de David Cohen si je me souviens bien, donc une action « syndicale ». D’ailleurs, je me suis jamais fait rembourser les frais de constats d’huissier… (oui moi aussi jsuis radin :-) )

    Aujourd’hui, je ne crois même plus à un syndicat français de référenceurs. Nos interlocuteurs principaux, Google en tête, sont complètement sourds à ce genre de démarche. L’échelle nationale ne suffit pas.

    Quand Sema7 est morte et que Seocamp a été créé, j’ai eu l’impression d’une ambiguïté sur les objectifs, alors je n’ai pas rejoint l’asso. De toute façon, après l’échec de Sema7 j’en avais un peu marre du bénévolat qui sert à rien…

    Les « Rencontres » de référenceurs, en revanche je suis pour. Mais quand j’ai appris que les « apéros référencement » organisés par l’asso se déroulaient avec ordre du jour imposé, prise de notes, président de séance, etc… ça n’avait plus rien à voir avec les véritables Apéros référencement initiés à l’époque par Philippe Sasso et ça ne m’intéressait plus du tout.

    J’ai donc fait l’ermite durant quelques années, fuyant les machins trop institutionnels, et ne me rendant qu’à des évènements informels du genre de la dernière soirée Seosphère en décembre dernier.

    Les référenceurs n’ont pas besoin de lieux de recrutement, de formation stéréotypée, ni même et surtout de certification. Ils ont besoin en revanche d’espaces d’échanges libres, non discriminants (xhite hats et black hats peuvent et doivent se parler…), en vue de provoquer par le choc des expériences et des profils des idées nouvelles et originales.

    Mais c’est sans doute mon côté « mangeur de cigogne » qui me fait dire ça…

  59. Stephane   •  

    Aaaargh ! trop de fautes de frappes dans mon dernier commentaire…
    Désolé :-(

  60. Marie   •     Auteur

    Alors là, je ne regrette pas d’avoir écrit ce post. Rien que pour le plaisir de lire Stéphane de Qualitrafic et le célèbre et mythique Apocalx ça valait le coup :D

    @Fred : c’est un peu gonflé de ta part de me traiter de radine alors que dans dernier post de ton blog tu pleurniches sur ta PAJE :D Je ne suis pas spécialement radine, je priorise. J’ai un nouvel achat immobilier à faire sous peu et je dois garder un peu de trésorerie pour les frais divers qui m’attendent. En plus ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas radine. Par contre je suis auvergnate. Alors forcément, ceux qui n’ont pas d’argument y vont par le raccourci « auvergnate = radine ». Epargne-moi cela stp :)

    Quand je parle de la portée limitée de l’Association, je pense à la portée d’une conférence où disons une grosse centaine de personnes vont assister. Voilà, ça touche 100 personnes, disons 200 si chaque personne en parle à une autre de son entourage.
    Est-ce que la portée est aussi importante que la vidéo sur l’art du référencement de Camille Roux (où j’interviens à la fin de manière totalement improvisée) et qui totalise 44 349 vues ? En terme de coût, on doit approcher de zéro finalement, juste un peu de temps passé au montage pour Camille.

    Concernant la certification, je ne vois pas la chose tout simplement. Tout le monde sait que la plupart des diplômes universitaires sont bidons, alors la certification du SEO Camp…. (Je pense pouvoir me permettre de dire ça en tant que diplômée du pompeux titre d’Ingénieur Maître en management et gestion d’entreprise). Rien ne vaut l’expérience. Je ne serai donc d’aucune aide sur le sujet.

    Enfin, je sais très bien comment ça se passe dans une association car je suis membre actif de l’association de mon petit quartier et j’agis beaucoup pour l’amélioration de mon quartier ainsi que pour créer des occasions pour divertir tous les retraités du quartier. Mais il y a une chose essentielle pour qu’une association fonctionne, c’est la communication. Hors, à part David Degrelle, aucun autre membre du bureau du SEO Camp n’est venu répondre à mes questions quand j’en avais et encore moins sur ce post… Je suppose qu’il doit bien y avoir un accueil des nouveaux membres (si ma candidature est acceptée car j’ai lu qu’il fallait en passer par là) et je verrai à ce moment-là ce qu’on me propose de faire et les chemins qui s’offrent à moi. Au pire l’association pourra acheter un peu plus de croissants pour le SEO Campus grâce à mes 50 euros ;)

  61. Bobby   •  

    J’ai pu assister à une de leurs conférences et je l’ai trouvé plutôt classe !

  62. Thibaut   •  

    Bonjour LaBlonde :)

    Je suis allé une fois à une de ces rencontres à Lyon; j’en garde un bon souvenir.
    La seule chose qui m’a fait doucement rigoler, c’est cette histoire de certification qui n’est rien d’autre qu’une certification Google à peine dissimulée.

  63. Chris   •  

    Bonjour Marie,

    De mon côté, je suis allé à tous les SEOcamp et je vais aller au suivant.

    Même si ce n’est pas l’occasion d’apprendre quelquechose de nouveau, c’est toujours un plaisir de retrouver à chaque fois quelques anciens (l’année dernière, j’ai pris plaisir de revoir et discuter avec Philippe Sasso et David Cohen).

    Par contre, il est vrai qu’il y a une grande majorité de jeunes « référenceurs » aux dents longues qui semblent être en quête d’informations mais quand on leur parle de nos souvenirs (en outils de recherche et référencement) sont complètement largués.

  64. Nicolas Deschamps   •  

    C’est courageux de ta part cette « lettre ouverte ». Mais je pense que dans le fond, le SEO Camp c’est juste un moyen de réseauter entre gens du Web et plus particulièrement du SEO. Mais lorsqu’on a une SARL qui tourne et une vie de famille, ça peut de suite paraître un peu moins intéressant :)

  65. Elyes   •  

    Comme certains l’ont fait remarqué, je doute de l’utilité réelle de cette association. D’ailleurs de nombreuses associations « fictives » se créent dans l’unique but de récolter un peu de fonds en faisant croire d’une utilité réelle…

    Il y a également l’effet de masse/mouton qui fait que des personnes suivent sans trop savoir pourquoi. Comme Marie, je pense que j’aurai réagit de la même manière.

  66. Gillaux   •  

    Une association c’est toujours utile (partage du savoir faire et tout ça), il faut juste éviter de dépenser son argent.

  67. Cerbere   •  

    Je me tate toujours à savoir si je deviens adhérent ou pas…..

  68. ramignous   •  

    Encore une fois le SEO est approprié par les marketeux pour en faire un business et faire de l’argent dessus. Laissons le référencement aux Geeks qui essaient de percer le mystere Google !

    Très bon article en tous cas,
    Bonne continuation

  69. Keeg   •  

    Je risque de ne pas être très constructif et très long, j’ai moi aussi une sarl à faire tourner. ;)

    En deux mots, même si on peut partager ton avis sur certains points qui sont plus personnels qu’autre chose, je n’adhère pas tellement à ce billet. Enfin, oui et non. Il me semble qu’il s’agit d’une réflexion personnelle plus qu’autre chose ; et finalement, connaissant l’aura que tu peux avoir, je trouve ça légèrement dommageable pour l’association.

    Comme toute association, elle tente de vivre, et des bénévoles se démène pour mener des projets et des rassemblements. Le bureau doit prendre de son temps, et comme chaque association, il faut ces personnes-là pour faire tourner la structure. Je ne fais pas parti de l’association mais ce n’est pas pour autant qu’elle n’a pas mon petit soutien moral.

    Peut-être qu’un débat autour d’une stratégie globale aurait été constructif, et en même temps, on est sur un blog pour exprimer une opinion. En tout cas, je ne suis pas forcement en adéquation avec la ligne que tu tiens.

    Bref, je ne suis pas très clair, je sais. L’assiette de bonbons me rappelle des souvenirs, ça doit être pour ça.

  70. Wilfried   •  

    on dirait plutôt une confrérie qu’une association loi 1901 ^^

  71. Sebastien   •  

    Bon, le côté « j’aimerais qu’on soit clair sur le but de l’association » me parait louable. Mais comme Keeg juste avant moi, je m’étonne un peu de cette prise de position publique.

    Je pense que le métier de référenceur a encore largement besoin d’être reconnu, ne serait-ce que pour le démystifier et arrêter les remarques du genre « je peux être premier sur Google avant Noël ? » un 1° décembre ou des « il suffit de faire tourner un code, non ? ». Je pense que ton blog fait un grand travail dans ce sens, et même si je ne suis pas référenceur moi-même, je trouve cela très utile.
    Donc l’idée d’une association pour avoir un relai de communication me semble bonne. Le manque de clarté sur son action est sans doute un problème, mais le principe de base me semble bon.
    Après, comme d’autres, je me demande s’il n’y a pas d’autres objectifs derrière ce post. Mais bon, je ne vais pas me mettre à te questionner… ^^

  72. Georges   •  

    Est ce que l’étiquette « experts référencement  » a pour but de blanchir les spammers. Sinon quel intérêt. J’ai rien contre les spammers, résultats obligent!

  73. karnabal   •  

    @Gwa : « Le seul intervenant qui me donne envie de venir ne sera présent qu’à une table ronde Tiger. »

    Pour avoir passé quelques années à leur contact, je pense que les interventions de Philippe Yonnet, Emmanuel Benmussa et Benjamin Bussière devraient être pas mal. Leur expertise est relativement singulière par rapport à celle des référenceurs qu’on a l’habitude de lire sur la toile et leurs présentations pourront initier quelque peu ceux qui n’ont encore jamais travaillé sur des sites possédant des centaines de milliers, ou millions, de pages : quels indicateurs considérer, avec quels types de graphe y voir plus clair… etc.

  74. Pierre-Yves   •  

    Je ne sais trop que penser de cette organisation mais il y à un ou deux jours j’ai reçu une proposition pour le SEO Campus 2011.

    250 euros…..

    Je suis très sceptique. Les conférences vont être animées par le personnel des partenaires présents sur leur site ? Dés généralités sur le référencement avec en conclusion, « pour que ça marche achetez nos produits ou services » ?

    J’ai en fait un peu peur que le seul intérêt de ce campus soit le financement de l’organisation. Mais c’est le jeu ma pauvre Lucette. Alors bonne chance à eux.

    PS : Bon blog. Utile.

  75. Super !
    Et moi qui voulais des critique construite et du débat.(commentaire 4)
    J’ai tout de même finalement été convaincu par les « pour » du seoCAmp et je m’en vais donc y adhérer et y participer.

    Je commenterais avec joie ton post de l’année prochaine sur le sujet et y apporterais a nouveau mon point de vue.

    Merci a tous pour ce « plein phare sur le SeoCAmp » et à toi Marie pour l’avoir initié.

    Wilfried
    PS:@marie Et oui il est souvent bon de râler si c’est constructif ;)
    (même en vieillissant)

  76. axel   •  

    Bon j’ai changé d’avis.
    Comme je viens de conclure mon premier engagement comme référenceur hier et que je ne veux pas passer pour un loser, je serai des vôtres.
    A mardi!

  77. renovation   •  

    merci pour cet avis tranché…votre site est vraiment bien fait…

  78. Emile   •  

    C’est très honnête, franc et sans langue de bois.
    J’ai pas lu tous les commentaires j’ai juste l’impression que tout le SEO français a donné son avis le SEO CAMP.

    Bon oui c’est cher… surtout pour entendre une journée de Bing… puis la team google…

    2 choses motiverai un débutant dans mon genre… bah rencontrer des gens de métiers IRL… et apprendre… bon pour apprendre y’a les blogs, la sphere… etc

    Je préfère venir sur Paname et payer une bonne formation comme il se doit ca me parait bien plus concret…

    SEO CAMP ? Bah j’estime qu’a l’époque ou nous vivons il devrait y avoir des vidéos-conférences. Payants bien sur… mais ce pointer à Paris pour ce que c’est non…

    Et si on veut vraiment se rencontrer bah oui… les SEO feraient bien de descendre dans le sud… on fera connaissance, des bières, restos… et tout et tout… le soleil en plus :)

  79. Pingback: Synerg'heBlog » SEO Campus 2011 : retour sur la deuxième journée

  80. Pingback: Retour sur le Seocampus 2011

  81. Je n’ai jamais cru à ce genre de choses Marie…

    C’est juste que certains clients vont croire à cela autant que certains vont croire qu’avoir votre « Google AdWords Certified Consultant » vous rendra meilleur en référencement.

  82. Eric   •  

    Tout ça pour finalement t’inscrire.

    Mais quelle trolleuse cette Marie ! :p

    A suivre…

  83. Pingback: Barcamp et Startup WE Nice Sophia Antipolis | Pink Seo - Another SEO blog

  84. Bertrand   •  

    Pour avoir pu participer à quelques journées sur Paris, j’ai été globalement déçu. J’ai trouvé ces journées très et trop généralistes pour les professionnels du référencement. Les instants d’apprentissage viennent en général dans les 5 dernières minutes des présentations. Dommage. A suivre pour voir comment l’association évolue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>