Le référencement mobile

Cet article est un résumé de que j’ai dit au SMX Paris en compagnie de David Degrelle lors de notre conférence sur le « Référencement local, mobile et social« . J’y ai abordé la problématique du référencement mobile, qu’il s’agisse d’un site internet dans sa version mobile aussi bien que du référencement d’une application dans l’App Store ou l’Android Market. Mais tout d’abord, il nous faut prendre le sujet par le début et détermine qui sont les mobinautes.

Le profil des mobinautes

Quelques chiffres pour mieux cerner les utilisateurs de téléphones mobiles type smartphone, c’est-à-dire capables d’aller sur internet :

  • 15,5 millions de mobinautes
  • 1 internaute sur 4 est mobinaute
  • profil « expert du web »
  • moins de 35 ans
  • citadin

En ce qui concerne l’équipement des mobinautes qui accèdent à des sites marchands depuis leurs téléphones, il faut reconnaitre que l’iPhone conserve encore une large avance d’après les chiffres que j’ai trouvés et qui concernent la France. Impossible de retrouver la source, je prends donc vos commentaires très au sérieux 😉

Si vous en doutiez, l’iPhone a joué un rôle primordial dans le développement du web mobile. Pour l’anecdote je connais même des gens qui ne sont capables d’aller sur le web que depuis leur smartphone !

Le nombre de mobinautes est donc en forte croissance depuis 2009 et son augmentation suit celle de l’équipement des clients en smartphone. En effet, 31% des usagers du téléphone mobile sont maintenant équipés d’un smartphone, avec une croissance de 60% en 1 an !

Parmi les mobinautes, 26% d’entre eux utilisent une application mobile. J’ai entendu à la radio l’autre matin que 1 mobinaute sur 4 utilisait une application mobile avant même de sortir de son lit ! Sur Facebook on compte 10 millions de mobinautes contre 10,7 millions sur Google.

Le potentiel commercial du M-Commerce

Le M de M-Commerce est bien le M de Mobile. Il ne faut pas négliger ces acheteurs là, estimés au nombre de 3 millions de personnes par CCM Benchmark. Et on peut s’attendre à une croissance importance de ces acheteurs dans les prochaines années.

Voici le top 3 des biens les plus achetés à partir d’un téléphone mobile, application mobile non incluse :

  1. billet de train
  2. biens culturels
  3. vêtements

Donc les acheteurs mobinautes choisissent des biens simples et peu couteux.

Les raisons d’un achat depuis un terminal mobile sont les suivantes :

  • pas d’accès à un ordinateur et donc ne peut pas faire autrement que de passer par un mobile (ici le billet de train s’explique tout à fait bien)
  • la contrainte de temps : il peut s’agir d’une vente flash, d’une enchère, ou d’un billet de train ;
  • pour occuper un temps mort où on n’a rien d’autre à faire et où on essaie de s’occuper : le billet d train se justifie aussi, il faut avoir du temps devant soit pour acheter un billet de train 😉
  • la conclusion d’un achat préparé ailleurs

Si le mobile n’est pas forcément la plateforme la plus utilisée pour faire un achat, il correspond à un type de comportement bien spécifique et donc à un type d’achat à prendre en compte quand on se lance dans le m-commerce.

Les particularités du web mobile

De part la taille des téléphones mobiles et en particularité de leur écran et clavier, les recherches sur mobile utilisent 2 à 3 mots clefs, pas plus. Très logiquement les requêtes utilisant la géolocalisation sont très importantes (par exemple pour rechercher un restaurant, un hôtel, etc…). Il faut prévoir des versions mobiles à l’interface simple, au chargement 2 fois plus rapide que pour un ordinateur, au design épuré de presque tous les graphismes, en évitant javascript et en bannissant flash (on va y arriver, courage !). Il est conseillé d’utiliser un sous-domaine pour sa version mobile plutôt qu’un nouveau domaine qui va dérouter d’avantage le mobinaute. Enfin, si vous souhaitez rediriger les mobinautes sur votre version mobile, faites le de page à page et non pas en renvoyant tout le monde vers l’accueil quelque soit la page demandée car c’est très agaçant 🙁

Optimiser son site pour le web mobile

Ne m’en voulez pas de reprendre mot pour mot la slide concernée par cette partie, elle était tellement bien faite 🙂

  • Mettez en place un sitemap pour mobile
  • Autorisez l’accès à Googlebot Mobile dans le robots.txt
  • Soignez le doctype
  • Redirigez les utilisateurs via user agent
  • Redirez les utilisateurs page à page
  • Géolocalisez vos sites sur les maps
  • Inscrivez votre site à Google Business Center
  • Insérez un numéro de téléphone
  • Inserez un lien vers une carte pour vous localiser
  • Référencez-vous sur les apps dédiées (lockly, qype, aroundme…)

source : guide d’optimisation de sites web Google.

Le référencement dans l’App Store d’Apple

J’ai trouvé assez amusant de travailler sur les 2 parties qui suivent. En effet, cela fait de nombreuses années que je ne m’occupe plus que du référencement dans Google, exit AltaVista, Lycos et Ecila de mes débuts ! Plancher sur le référencement des apps dans l’App Store d’Apple a donc été un bol d’air assez appréciable.

Tout d’abord il faut savoir que les utilisateurs de l’iPhone trouvent les applications de la manière suivante :

  • dans le top 25 des applications (très difficile d’y entrer)
  • dans la sélection Apple (opacité de ce classement)
  • dans le classement par catégorie (ici on a une chance de s’y placer alors on va plancher le sujet)
  • grâce au moteur de recherche interne (le nom de l’application est primordial)

Les critères suivants sont déterminants pour booster les téléchargements de votre application :

  • le titre de l’application doit être explicite ! Idéalement un mot clef important devrait s’y trouver
  • le prix est important, il semble qu’il y ait une barrière psychologique à 1 euro (Pierre-Olivier Carles semble dire que la barrière est plus élevé, mais lui n’est pas auvergnat ;))
  • l’icône doit être descriptive et de très bonne qualité

Quand on lance sa propre app, l’objectif est donc le top 5 du classement par catégories, car c’est celui qui reste assez accessible. Pourquoi le top 5? Et bien parce qu’il y a 5 applications visibles sur l’écran sans scroller 😉

Les critères de mise en avant de votre application se basent à priori sur :

  • le nombre de téléchargement des 3 ou 4 derniers jours
  • l’avis la notation ne seraient pas pris en compte mais il sembleraient qu’ils en soient question pour l’avenir, je n’ai pas trouvé d’avis tranché sur la question

Quelques conseils :

  • il faut viser le WE car c’est le WE où les gens téléchargent le plus d’apps. Ainsi, si le classement se base sur le nombre de téléchargement des 4 derniers jours, il faut mettre la dose de publicité, RP, communication diverse et variée, baisse de prix voire prix à zéro les 4 jours précédents le WE
  • en case de mise à jour importante de l’application les avis sont remis à zéro. Faites en votre allié si jamais vous avez eu trop de commentaires négatifs 😉

Pour l’anecdote, la RATP proposait son application premium à 1,59 €. En divisant le prix par 2 et en le passant à 0,79€, le nombre de téléchargement a été multiplié par 3 ! Donc le prix est vraiment un critère important pour votre application.

Le référencement dans l’Android Market

J’avoue n’avoir jamais utilisé de téléphone tournant sous Android et je le regrette beaucoup. L’Android Market de Google se caractérise par sa navigation par moteur de recherche et le classement des applications semble beaucoup plus difficile à appréhender. Rien de surprenant de la part de Google finalement !

Les critères de classement dans l’Android Market semblent être les suivants :

  • le nombre de votes
  • le résultat des votes
  • le taux d’installation de l’application
  • le taux de désinstallation de l’application
  • les statistiques sur l’usage de l’application
  • le taux de croissance des téléchargements
  • la continuité de la croissance des téléchargements

Bien entendu (mais cela doit être aussi le cas de l’iPhone, j’en suis certaine) cela suppose que nous sommes partiellement (voire plus) espionnés dans l’usage que nous faisons de notre mobile.

Voilà une partie de la conférence résumée dans ce post. La semaine prochaine je vous parlerai de la seconde partie que j’ai traitée : le référencement social 🙂

Marie Pourreyron

Blogueuse intermittente, consultante SEO, SEA, SEM et visibilité des sites web, Auvergnate et Cannoise à la fois. Je propose mes services en audit de référencement, accompagnement et formation, e-reputation, rédaction web orientée SEO et community management. Je gère aussi votre campagne Adwords ou Google Shopping. N'hésitez-pas à me contacter pour toute demande de collaboration.

97 commentaires

  1. Smartphone-Tab   •  

    Pas mal du tout toutes ces informations, il faut en prendre note, car les utilisateurs de mobile seront toujours plus nombreux dans les années à venir ! Ce mouvement ne fait que commencer, reste à voir le résultat dans 5 ans 🙂

  2. Phil   •  

    Un sacré billet sur l’optimisation du référencement pour smartphones et tablettes.

    Cela représentera plus de 50% des connexions internet en 2015, la visibilité mobile est de facto un axe prioritaire d’acquisition de trafic pour les années qui viennent.

  3. Sylvain   •  

    Et le mobinaute lit les bons blogs et commente dans son lit à 23h30 à partir de son IPhone (c’est pour la partie socio et tiré de mon cas perso)

    Je n’ai encore jamais eu à pousser d’app sur l’un des stores, mais comme tu dis, ce doit être un bon bol d’air dans le quotidien d’un seo.
    Le jour ou cela arrivera, je reviendrais vers ce très bon article et ses astuces.

    ps: il faut mettre à jour tes applications et avec 27 maj en retard, prévois le wifi 🙂

  4. mikiweb   •  

    Très bon résumer sur le référencement mobile. Qui prend une place de plus en plus importante dû notamment au comportement des consommateur et l’évolution technologique. On va vers un internet par application remplaçant les bon vieux blog et site web que l’on connais (bon là c’est vrai on a encore de la marge mais ça évolue tellement vite).

    Pour rebondir sur « Les raisons d’un achat depuis un terminal mobile », j’avais lu une étude qui disait que plus 70% des achats sur mobile sont des achats spontanés régit par nos émotions. Le prix psychologique sur internet mobile est aussi plus faible que sur pc dû à 2 facteurs :
    – le comportement d’achat impulsif des mobinautes
    – le frein psychologique de la sécurité sur smartphone qu’ils trouvent moins sûre que sur leur pc (donc moins enclin à faire de gros achat).

    PS : y a une petite coquille => Redirez les utilisateurs page à page => au lieu de Redirigez 😉

  5. Pierre   •  

    Je pense également que le surf sur mobile va être toujours plus important à l’avenir. En terme de stratégie, je pense que pour créer un site mobile, il est intéressant d’utiliser des frameworks comme jQuery Mobile. Cela évite aussi de développer des applications pour chaque plateforme.

    Enfin tout dépend de la cible d’utilisateur et du type de site web… comme toujours !

  6. jdo   •  

    Marrant de voir les vêtements dans le trio de tête des produits les plus achetés sur un mobile. S’il y a un truc que je n’acheterais qu’après l’avoir vu sur l’écran le plus grand possible, c’est bien une fringue 🙂

    Pour le reste, tu parles du référencement dans des appstores, mais qu’en est il du référencement des déclinaisons mobiles de sites web sur les moteurs traditionnels ? Il y a t’il des « best practices » particuliers, ou bien doit on référencer ces sites exactement comme leurs grands frères ?

  7. Simon   •  

    Bonjour,

    Merci pour le résumé. Il me semble que prestaShop intègre automatiquement une version mobile (ou alors il faut payer un supplément) mais cela existe et ça ne doit pas être trop dur à mettre en place.

    Dommage que les mobinautes soient exclusivement jeunes, je me vois mal développer une boutique pour professionnels du bâtiment sur mobile.. On en reparle dans 10 ans 😉

  8. Phil   •  

    Un billet efficace qui répond à pas mal de mes questions sur le web mobile.

    Il aurait été intéressant (mais je suis ch***):

    * De faire une différence entre les stats tablettes et phone (chais pas si tu as les stats)
    * De nous dire un mot sur le prix optimum pour une appli…

    Gratuit car on toucherait plus de monde? quelques centimes? Mon seuil psychologique pour acheter ce dont je ne suis pas sûr d’avoir besoin est de 0,79 euros :p

    Merci, je vais chercher 😉

  9. ArthurCom   •  

    Bonjour @ Pink SEO.

    Très bon article, le contenu est à jour et de qualité. Enfin de vrais chiffres sur l’évolution des plateformes mobiles.
    On pourrait presque voir dans ce billet un tutorial sur la façon de référencer son site et de définir sa stratégie de positionnement.

    Je pense que ce blog finira dans nos favoris !

    Bonne continuation.

  10. Pierre-Olivier Carles   •  

    Pas trop le temps de commenter l’ensemble de cette note complète, juste 2 points sur le prix.

    Le prix ne devient un vrai critère de choix quà partir d’1,99$. Tu as plus de ventes à 0,99$ mais une bonne application ne va que très peu ressentir la différence (et le développeur multipliera par deux son CA, ce qui n’est pas neutre). Je pense que même les Auvergnats devraient s’y retrouver… 🙂

    A mon sens, ton analyse est fausse sur la RATP. Ce n’est pas la valeur absolue qui a fait augmenter les téléchargements mais l’explosion de l’exposition due à un Price Drop de 50%, repris automatiquement par l’ensemble des bots des sites spécialisés. C’est une technique courante et efficace pour doper les ventes…

    PS : Pas certain de pouvoir venir trop discuter ici cette semaine très chargée donc ne m’en voulez pas si je ne suis pas trop assidu, le coeur y est 🙂

  11. nico   •  

    Bon petit résumé ! Ca aurait pu être l’occasion de placer quelques mots à propos de WPTouch, mobile theme de référence pour WordPress ! 🙂

  12. Xavier   •  

    Merci pour la partage de cette présentation, je seais là la semaine prochaine pour la suite 😉

    Par contre pour la partie « référencement » des applications je ne sais pas si le mot est vraiment le plus adapté … en effet chaque site ou développeur met son application à disposition (en respectant un certain nombre de « critère » que tu as pu énoncer) mais ensuite le reste n’est plus vraiment entre ses mains et il me semble difficile d’influer sur les différents classement cités … mais bon suis loin d’être un expert sur le sujet.

    Xavier

  13. Xavier   •  

    Merci pour cet article qui résume bien l’importance d’avoir un site « mobile friendly ». Par contre, je pense qu’il ne faut pas imposer automatiquement la version mobile du site car certains « mobinautes » peuvent préférer la version classique.
    Tout ceci m’amène à regarder mes propres statistiques et je découvre que 12% de me visiteurs proviennent de smartphones (6% sur Android, 5% sur Iphone et 1% pour les autres OS). Ce n’est pas négligeable. Mais je ne sais pas trop comment faire pour réaliser une version allégée de mon site. Cela peut en plus engendrer des problèmes de contenus dupliqués non ?

  14. Fouad   •  

    Merci Marie pour cet article réussi. J’aime bien « Insérer un numéro de téléphone » pour l’optimisation SEO, j’avoue que ça transforme rapidement :p

  15. Marc   •  

    Marie,
    Comment expliquez vous le terrible échec des noms de domaines en .mobi ?
    Ce serait pourtant le bon moyen de se repérer ?
    Marc

  16. sacha   •  

    Merci marie pour cette article.

    Petite question comment desvelopper vous tester vous vos site pour mobile?
    Sur pc en directement sur Iphone…?

    Merci

  17. Amauri   •  

    Analyse intéressante !

    Je confirme qu’un prix sous la barre psychologique des 1€ booste réellement les ventes, testé et approuvé.

  18. cynthia   •  

    On n’en est encore qu’au balbutiements du web mobile et des apps store. Gageons qu’avec la diversité des plateformes, nous ayons encore beaucoup de challenges à relever pour booster des apps ou faire remonter les produits des clients.

  19. Sylvain   •  

    @ Xavier

    A ma connaissance, tu joues sur les CSS en fonction du user agent. Il n’y a donc pas de risque de DC puisque ton contenu ne change pas.

  20. Reyvax   •  

    L’utilisation d’Android commence à bien prendre. Nous avons diffusé du wifi sur un festival (60 000 festivaliers) lorsque l’on regarde les stats (sans analyse profonde) le nombre d’utilisateurs Android est quasi équivalent à celui des Iphone.
    Je repasserai ici après pour te sortir ça en %.

  21. Julien   •  

    Eh ben j’en ai appris des choses. Je ne m’intéressais pas du tout au mobile avant de lire cet article !!! Je crois que je vais sérieusement m’y mettre surtout pour vendre des billets de train 😀

  22. Sébastien   •  

    Un article sur un sujet peu courant, ça fait plaisir !
    Ce n’est pas à l’ordre du jour de mon côté, car les coûts de développement sont quand même assez importants et le ROI me semble encore bas sur mon domaine. Mais je garde cet article sous le coude.

  23. mario   •  

    J’avais ailleurs le titre de cette conférence et je me demandai qu’elle en était le contenu. J’ai ma réponse et je ne suis pas déçue, c’est intéressant à savoir comment cela fonctionne de l’autre coté. Merci d’avoir fait partager cette intervention aux personnes qui n’ont pas pu s’y rendre.

  24. Louis   •  

    Article intéressant qui démontre la prise en considération immédiate à avoir du référencement sur mobile.
    A votre avis, le b2b a-t-il un avenir aussi radieux statistiquement ?

    Car il s’agit souvent d’achat ayant lieu dans un cadre professionnel, bien souvent dans un bureau ou quelque chose de « fixe » et donc loin du smartphone dans le métro.
    Maintenant, c’est l’image que j’en ai, je n’ai pas de chiffres ou d’études pour l’étayer.

    Merci d’avance 😉

  25. Patricia   •  

    Oui, c’est sûrement la solution pour le théâtre aussi la vente de billets au dernier moment sur mobiles… mais pour un petit théâtre, c’est difficile à mettre en place et passer par une grosse structure, c’est se condamner à donner les billets pour presque rien…

  26. Antoine   •  

    Bon article, plutôt complet ! Je dois avouer que pour le moment, personnellement, je reste dans les grandes lignes : « le référencement mobile, c’est la même chose finalement »…

    Effectivement, non ! Bonne réflexion qui prend en compte des facteurs à priori anodins, mais qui font toute la différence !

    ça mérite un retweet !

  27. mandataire auto   •  

    Article intéressant et qui permet vraiment de se rendre bien compte de la percée du mobile sur le net. Cette fois ci également, on parle de CA et de M commerce. Depuis le temps qu’on parle de l’internet mobile… A mon sens, le développement sera surtout initié par Google quand ils auront enfin un index mobile séparé de l’index desktop, comme aux US.

    Pour ceux que le référencement mobile Google intéresse, j’ai écrit un guide complet sur la question abordant toutes les problématiques ref mobile : http://www.nicemedia.fr/blog/articles-referencement/referencement-mobile-google-publie-ses-recommandations

  28. Annuaire mode   •  

    42% Iphone vs 8% Androïd? J’avoue que ça me laisse vraiment dubitatif. A mon avis ça s’est vraiment pas mal rééquilibré.

  29. Dépôt   •  

    Très intéressant, on va être de plus en plus concerné par le référencement pour le mobile, c’est une très bonne synthèse.

  30. quizz fédération   •  

    Post très intéressant quand on sait qu’il se vend plus de smartphone que d’ordinateur aujourd’hui. Et en France, la tendance vers le mobile est vraiment très forte : plus de 50 % des mobiles en France sont des smartphones, d’après le bureau d’étude Google.

  31. Pingback: Les 20 blogs incontournables | Monter son business

  32. Annuaire bâtiment   •  

    Merci pour ce billet, je m’étais jamais penché sur la question mais il est vrai qu’au vue de la progression des smartphones, ce segment du web n’est pas a négliger !

  33. Pingback: Le referencement mobile : le cas des applications et des sites en version mobile - Quid de l'internet : blog seo, php, css, dev, psd | Quid de l'internet : blog seo, php, css, dev, psd

  34. Vinalys   •  

    En 2015 les connexions à l’internet mobile représenteront plus de 50% des connexions internet totales d’après une étude récente. Ce serait une grosse erreur de négliger ce segment, trop souvent oublié aujourdh’ui

  35. Raymonde   •  

    Bel article, nettement plus documenté que d’autres…on dirait que l’auteur a bossé malgré la proximité de la mer et le soleil 😉
    Plus sérieusement, je suppose que pour des produits comme le logement la cible potentielle d’utilisateurs mobiles est beaucoup plus réduite (valeur unitaire du logement plutôt élevée par rapport à un ticket de train) ?

  36. Pingback: Veille référencement et e-commerce - actupro.info

  37. J’avais lu un rapport sur des statistiques de m-commerce au Japon il y a déjà près d’un an, et franchement,, c’était déjà spectaculaire.. Pour les grands e-commerçants surtout, mais avec des proportions à deux chiffres pour tous..
    Va falloir s’y mettre ^^

  38. Sébastien   •  

    C’est un excellent billet. Avec la technologie qui évolue, le nombre des utilisateurs des mobiles augmenteront. D’autant plus que de plus en plus d’utilisateurs peuvent obtenir l’Internet haut débit avec leurs téléphones. Nous aurons des téléphones avec des écrans légèrement plus importants et pourquoi pas un jour par laser qui transmettra l’image sur un mur blanc un truc comme ça.

    Il est donc important en effet d’avoir un site pour les mobiles et de l’optimiser. Dans tous les cas Merci pour cet article complet et intéressant.

  39. Pingback: Sélection en référencement & co #37 - Google | Universem

  40. Nicolas   •  

    Attention Marie, il n’est pas vraiment possible de positionner une application sur l’app store d’Apple ou en tout cas pas comme on l’entend en utilisant le terme « référencement ».

    En effet, comme tu l’as souligné, pour le moment seuls les téléchargements sont réellement pris en compte pour le classement des meilleurs applications (le fameux top 25 dans sa catégorie). Ainsi je me permets d’apporter quelques compléments dans ce domaine pour tenter d’obtenir des téléchargements sur l’app store :

    – bien sélectionner ses mots clés lors de la rédaction de la description de l’application (lors de la soumission de l’application)
    – fournir des descriptions dans le plus de langues possibles (au moins l’anglais voir le chinois si l’application est gratuite)
    – travailler la promotion de l’application sur les sites dédiés à l’iPhone ou sur les sites qui peuvent être intéressés par votre application (on revient donc au référencement web classique)
    – rendre gratuite l’application pendant quelques jours pour améliorer son exposition
    – si on s’aperçoit que l’application est très téléchargée dans un pays, travailler pour qu’elles soit encore plus téléchargée dans ce pays

    Quant à la fameuses sélection par le staff d’Apple celle-ci est plus qu’aléatoire…

    Je confirme aussi que le nom de l’application, son icône et le choix de la catégorie principale (et secondaire) sont primordiaux. Il existe aussi certaines niches (comme les application « Météo ») où la concurrence est vraiment très très rude. Il peut donc être intéressant d’éviter ce genre de catégories…

    Par contre, en terme de référencement web, il est possible de promouvoir une application iPhone via un site dédié, les réseaux sociaux, etc.

    Dans tous les cas, ton article résume très bien la situation du mobile en France 🙂

  41. yvan   •  

    Effectivement le référecnement mobile prend de plus en plus d’importance de par la « nomadisation » des acheteurs, étant de plus en plus confrontés à un besoin d’achat immédiat. Les enjeux de la géolocalisation prend également beaucoup d’importance avec les notions de produits et services à proximité, avec l’avis des clients précédents. Il faut que je jette un oeil sur ton tuo référencement mobile…

    Yvan,

  42. Thomas   •  

    J’avoue avoir cliqué par curiosité quand j’ai vu le titre de l’article et encore une fois j’ai appris pas mal de choses!
    Je pense que tout le monde est au courant de l’explosion du nombre de smartphones en France et pourtant j’avouerais ne jamais avoir pensé que du référencement mobile aurait pu être possible !
    On va voir un grand nombre de personnes se tourner la dessus à partir de maintenant !
    Merci encore et à bientôt !

  43. Jessica   •  

    Article très intéressant, il est évident que le web mobile est l’avenir…
    Cependant est ce qu’il existe des chiffres pour connaître le pourcentage de site sur lesquels il est possible d’acheter en ligne?Et est qu’on connaît le pourcentage de personne qui passe par leur mobile pour acheter en ligne?

  44. Patrick   •  

    L’avenir de l’internet sur le mobile est tés prometteur , merci pour ce billet intéressant sur l’optimisation du référencement pour Smartphones …

  45. Vetements mode   •  

    Il y a quand meme un truc à noter d’après moi : dans certains secteurs d’activité, le référencement mobile n’a, à court ou moyen terme, que peu d’intérêt.

  46. Eva   •  

    Article très complet. Alors qu’on nous bassinais les oreilles avec l’arrivée du mobile depuis 4-5 ans, il semblerait que le mobile est bien présent.

    Pour ma part, les visites mobiles représentent une très faible partie des visites mais pour certains sites, la proportion est très grande. C’est clair qu’il est nécessaire d’optimiser sa stratégie SEO pour le mobile comme il a fallu le faire pour la recherche universelle.

  47. Guiguiking   •  

    Merci pour la partie sur le référencement dans l’APPStore d’Apple. Personne ne s’est vraiment penché sur le sujet (en totu cas à ma connaissance).

  48. cerise   •  

    Pour le business dont je me charge, les mobinaute représentent prés de 8% de mes visiteurs mais le taux de conversion (en achat) reste plus faible que sur un ordi… je ne sais pas vriament pourquoi.

  49. Damien   •  

    Bonsoir Marie!
    Je débute en référencement; je trouve votre blog, et tout particulièrement cet article très intéressants.
    Sachant que nous sommes presque voisins, accepteriez-vous un café avec un newbie pour l’aider à faire ses premiers pas?
    Serait il possible d’avoir vos notes de conférence par rapport au SEO mobile svp?
    d’avance merci,

    Cordialement,

    Damien

  50. jon   •  

    Merci, j’avoue avoir eu des difficultés à trouver des informations et des chiffres complets sur le comportement des mobinautes et le M-commerce. C’est très clair et riche d’enseignements.

  51. Pat   •  

    J’arrive avec un peu de retard (pas eu trop le temps de faire ma veille ces derniers temps, honte à moi) mais justement je cherchais de l’info sur le M-Commerce car je commence justement à plonger dedans.
    Merci Mar1e pour cet excellent retour 🙂

  52. Pingback: Secrets de mobile, épisode 21 : Mar1e, experte en SEO

  53. Pingback: Secrets de mobile, épisode 21 : Mar1e, experte en SEO – Presse | SEO Montreal | SEO Search Engine Optimization Expert Montreal

  54. Greg   •  

    Je viens de découvrir ce blog ! Une approche très fraiche du SEO. Particulièrement intéressant la partie sur le référencent sur les app stores dans cet article. je m’abonne au RSS 😉

  55. Robin   •  

    J’ai lu des tonnes de statistiques qui prévoient toutes la même chose : une explosion du m-commerce dans les années à venir.
    Je ne sais pas s’ils se trompent, dans le cas où ils ne se tromperaient pas, je pense qu’il va vraiment falloir que je me colle au référencement mobile.
    ça a pas l’air d’être tout à fait la même chose, comme le montre ton article, et je suis complètement à la rammasse sur le sujet 🙂
    ça me fait au moins une bonne source d’info sur la chose.
    merci !

    PS : désolé pour le doublon, fausse manip…

  56. Davy   •  

    Tiens ça tombe bien, j’ai pour projet de vendre une appli Iphone. Et il est vrai que sans gros budget pub, il est difficile de se positionner, en dehors qu’avec le nom de l’appli (Je ne suis pas sur, mais il me semble aussi que la description est prise en compte dans le référencement des recherches). Donc en fait il s’agit d’avoir un nom optimisé pour les mots clés, et un énorme budget marketing pour le positionné dans les premières de sa catégorie! Et à défault, concentré son budget, sur un très court lapse de temps.

    Intéressant aussi pour les notations et commentaires, je mettrais ma main à couper, que cela sera très bientôt pris en compte.

  57. audit référencement   •  

    Le mobile aujourd’hui a une place considérable, bravo le progrès technologique! On peut faire du référencement par le biais d’une application et hop! plus besoin d’aller sur le blog en question pour améliorer son référencement 😉

  58. Nina   •  

    Dommage qu’il n’y en a pas plus sur le puissant Android 🙂

    Super article sinon !

  59. gabriel   •  

    Avec 8% de trafic qui provient du mobile et une part de plus en plus importante des transactions c’est clair qu’il ne faut pas passer a coté du phénomène de fond
    seulement il faut évidement prévoir des modes de ventes différent en mettant l’aspect mobile (du mobile précisement) en valeur car un site m commerce sans géolocalisation c’est du pipo

  60. eric   •  

    C’est clair, le mobile a du futur… 80% des coréens ont un accès web mobile, en France c’est 45%… Ce n’est que le début. Il ne faut surtout pas oublier de respecter les normes W3. Il y a un guide sur http://www.w3.org/TR/mobile-bp/#d0e1099 pour le mobile.

  61. eric   •  

    C’est clair, le mobile a du futur… 80% des coréens ont un accès web mobile, en France c’est 45%… Ce n’est que le début. Il ne faut surtout pas oublier de respecter les normes W3. Il y a un guide sur http://www.w3.org/TR/mobile-bp/#d0e1099 pour le mobile..

  62. Tartine   •  

    Très bon article merci. Il est vrai que le mobile a pris une place considérable aujourd’hui et avec l’arrivée des tablettes ce n’est probablement pas prêt de s’éssoufler. Pour répondre à un commentaire plus haut sur wp-touch, attention dans la dernière version il y a une grosse faille de sécurité. Je l’ai désinstallé pour ma part !

  63. haf   •  

    je me demande si à l’avenir les moteurs de recherche prendront en compte les sites adaptés pour mobile dans leur classement pour une recherche effectuée par un smartphone…

  64. yokitap   •  

    Excellent article bien expliqué en profondeur! Vu les chiffres, je pense que nous allons tous être obligés d’y penser à un moment ou a un autre, et plus vite qu’on ne le pense …

  65. guitare   •  

    Article super intéressant. Belle analyse mais j’essaie, pour ma par, de comprendre les mécanismes de référencement classiques. Ca sera déjà pas mal!

  66. Tom   •  

    Un quart des visites proviennent d’une saisie directe de l’URL ! C’est beaucoup et ça risque de faire flamber le prix des URL simples à retenir…

  67. Hamid   •  

    Bonsoir,

    merci pour ce billet. N’utilisant pas de iphone j’avais complètement omis ce type de public dans le cadre du référencement d’un site. Si j’ai bien compris, il s’agit surtout d’un public jeune porté sur des achats d’habits ou de biens culturels peu couteux. Donc en résumé, selon que l’on dispose d’une activité pouvant intéressé ce type de public, on est pas « obligé » de réaliser une version de son site pour mobile?

    Cordialement.

    Hamid.

  68. jeff   •  

    Cette analyse est très intéressante. Elle montre qu’il va falloir compter sur ce nouveau marché en pleine expansion. Pour ce qui est du référencement, je pense que les mécanismes doivent être similaires à ceux du web classique.

  69. Yann   •  

    Tres bon article.
    Je ne pensait pas que 1/3 des utilisateurs mobiles venait du portail de leur opérateurs.

    On ne pense pas souvent a optimiser son site pour les mobiles. C’est d’ailleurs ce que je vais m’empresser de faire, grace a vos conseils.
    Il faut quand meme garder a l’esprit que de plus en plus de personnes se connecteront a partir de mobiles …

  70. SoSeooooo   •  

    Super article très complet. Merci pour le partage.

    Je voyais pas des chiffres aussi importants pour le mobile mais la croissance devrait être intéressante et pousser les entreprises à creuser cette voie. Il devrait y avoir des évolutions à suivre.

    J’y ai jamais été confronté mais je garde ton article au cas où 🙂

    A plus tard !

  71. Bibi   •  

    Ah enfin un article complet sur le sujet du référencement mobile… Cela fait plaisir ! Je garde tout cela dans ma rubrique veille, et je vais ouvrir un site.mobi de test pour faire des expériences, dans mon laboratoire d’alchimiste SEO !

  72. adrien   •  

    Très pertinent.
    Je souligne la partie dont tu parles : « surtout pour une vente flash », le nombre de salariés qui ont leur internet bloqué au boulot leur empêche de profiter des bonnes affaires et rentrer à la maison et hop : stock épuisé.

  73. Claudio   •  

    Intéressant comme article.
    Il est clair qu’il faudra de plus en plus adapter les stratégies de positionnement et référencement également pour ces nouvelles plateformes, bien qu’il est amusant de voir que dans l’idée ça ressemble à ce que nous faisons déjà sur le web: mots clé, titre explicite et judicieusement choisi etc

  74. Diane   •  

    Android commence à prendre de plus en plus d’importance mais Apple a tellement une longueur d’avance que ca va être très dur de les dépasser…

  75. Valentin   •  

    En effet, merci pour ce gros récap !
    Une référence pour le célèbre (gratuit et payant) plugin « WPTouch » pour transformer son blog WordPress en petite App Mobile en ligne aurai intéressé plus d’un je pense !

    • Marie   •     Auteur

      @Valentin : il me semble avoir abordé WPTouch pendant la conférence, d’ailleurs le plugin est installé sur ce blog et il est très pratique 😉

  76. Développeur web   •  

    Article qui met au clair certaine choses. Il est en effet très probable que dans les prochaines années le mobile prenne une place de plus en plus importante dans l’accès au web (c’est déjà le cas…). En ce qui concerne l’abstinence de Flash et de javascript (ou alors à petite dose) je suis aussi d’accord. Les connexions sur mobile sont moins rapide que sur un ordinateur, il faut en prendre compte. J’aurai d’ailleurs bien besoin de commencer à l’intéresser au monde du mobile d’un peu plus près si je ne veux pas passer à coté de certains projets ^^

  77. petites annonces   •  

    @bcmarche (gratuit et payant) plugin pour transformer son blog WordPress en petite App Mobile en ligne aurai intéressé plus d’un je pense !

  78. Vinalys   •  

    @Marie: Attention à wp touch il y a pas longtemps il y avait une énorme faille de sécurité. Je l’ai désinstaller de mon blog mais je ne sais pas si cela à été réparé depuis ?

  79. Julien   •  

    Merci pour cet article qui laisse croire que le M-commerce à de beaux jours à venir.

  80. Vivre plus   •  

    Il n’y a qu’à regarder les précommandes d’iphone 4s aux Etats Unis qui dépassent déjà le million, en sachant que l’iphone 4 représentait plus de la moitié des iphones vendus.
    Il est donc clair que de plus en plus de personnes ont accès à internet sur leur téléphone, et il est surtout de plus en plus agréable de surfer grâce à son smartphone.

  81. Piercing   •  

    Le référencement Mobile est sans aucun doute le prolongement de ce qui se fait sur le net et a une belle perspective d’avenir… Il va falloir que je me lance!!! J’attends avec impatience de plus amples informations 😉

  82. Pingback: Mon avis sur le livre "Réussir son Marketing Web" de S. Roukine | Pink Seo - Another SEO blog

  83. Discodog   •  

    Chez moi, le mobile représente déjà un peu plus de 20% de mon CA en tant qu’affilié!

  84. Pingback: Référencement d’applications sur androïd market - Atelier Android

  85. G_Jerome   •  

    Très bon billet que je découvre avec du retard, il y a cependant deux points sur lesquels je souhaite apporter des précisions.

    – le top 25 des applications (très difficile d’y entrer) : il est difficile d’entrer dans le top 25 car il faut réaliser plus de 800 ventes dans la journée et le top 3 représente plus de 1500 ventes (chiffre .

    – la sélection Apple (opacité de ce classement) : la sélection dépend d’après moi de plusieurs facteurs, le nombre de ventes, un prix stable et des graphismes soignés et originaux.

  86. Pierre   •  

    C’est vrai que le mobile explose de plus en plus , et pour le moment il n’y a pas encore beaucoup de réflexion article ou étude sur le référencement mobile

  87. Référencement pro   •  

    Naviguer sur son mobile, cela semble de plus en plus important aussi intéressant au point les mobinautes, comme vous l’avez mentionné, ont tendance à ralentir leurs accès à leurs ordinateur/internet au profit des smartphones, pour les raisons que vous avez aussi cité et qui sont le gain du temps, l’accessibilité, et bah oui pour certains jusqu’à cette ére numérique n ont pas les capacités ou ne s’intéressent pas à se mettre devant le Pc, aussi, la distance par rapport à son pc, ordinateur portable, et ceci dans les vacances, les passe temps sport, discothèques, hôtels, séminaires, camping, balade, stades, concerts .. Aussi l attractivité des adroid, tablette et smartphone, et le confort et l utilité que procurent ces support et leurs application adroid market, app store apple..

  88. Marie   •  

    Un article tres interessant, en particulier a propos du referencement sur l’App Store and Android Marketplace.
    Merci pour ces bons conseils!

  89. Fab   •  

    Il est clair que les recherches sur téléphones mobiles sont en plein boom, aujourd’hui optimiser sont site pour les mobiles est indispensable pour ne pas se priver de cette nouvelle masse d’internautes.
    Quand je vois sur mon site principal que plus de 10% de mes visiteurs arrivent via un android, cela laisse percevoir ou doit évoluer le webmastering dans les années à venir!

  90. Mike   •  

    Les avantages du mobile sont nombreux et l’on comprend pourquoi google met l’accent sur la vitesse d’ouverture des pages comme critère de référencement (négligeable pour le moment certes) et avec des dispositifs mobiles aux écrans sans cesse plus grands, les utilisateurs gagnent petit à petit en confort d’utilisation.

  91. Franck   •  

    J’ai l’impression que les gens ce servent surtout des applications existantes pour mobile mais n’effectuent pas encore de recherche. On as encore de belle année avant de trouver un réel intérêt au référencement sur mobile je penses.

  92. Pingback: Référencement de site web mobile et d’application native | Marketing web mobile 2.0

  93. Thomas   •  

    Je ne suis pas d’accords avec toi Franck, quand on regarde les chiffres on voit que d’ici 5 ans un tiers des achats de feront via les mobiles. Il est pour moi important d’anticiper dès maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *