Tous les clics adsense ne sont pas égaux

Ce post est une traduction du billet originel « Not All Adsense Clicks Are Created Equal » trouvé ici sur l’excellent Taggle de Siddartha.

Ce n’est pas parce que Tom gagne 2$ du clic sur son site traitant du baseball que vous allez gagner 2$ du clic sur un site traitant de la même thématique.

Google informe même ses annonceurs que le prix à payer pour chaque clic (le prix que VOUS allez gagner moins la commission) sera calculé sur le ROI (Retour sur Investissement) que Google pense que le clic générera.

« Nous avons apporté des améliorations sur notre technologie de « smart pricing » (prix intelligent) qui réduit le prix du clic sur des sites spécifiques, sur la base de la probabilité du ROI de l’annonceur » Source

En d’autres mots, tous les clics adsense ne sont pas égaux et peu importe combien Tom, Dick ou Harry gagnent pour chaque clic ou ce que vous disent les outils en ligne de prévision de gain.

Note : Google parle de « site spécifique » et non pas de pages…

Quel clic paye le mieux?

Quel clic va permettre aux annonceurs d’avoir le « plus grand ROI » et de ce fait faire gagner le plus d’argent à Google au travers de votre site? C’est la question à 1 million de dollars.

L’auteur n’a pas de réponse cependant on peut deviner certaines théories :

Le thème du domaine doit être en adéquation avec la pub sur laquelle le visiteur va cliquer. Ainsi il est inutile de « transformer » vos pages adsense sur l’immobilier en un site sur la pêche pour avoir des clics mieux payés (ça n’a jamais fonctionné pour l’auteur en tous cas)

L’origine du trafic. Le trafic en provenance du Canada, des USA et de l’Europe payera généralement mieux.

La qualité du propriétaire du compte Adsense ou définition classique de la définition du smart pricing. Si vous êtes nouveau possesseur d’un compte adsense, vous gagnerez moins pour chaque clic généré. Si votre compte a de maigre performances sur d’autres sites, tous vos sites sur le même compte gagneront moins. Adsense récompense les performances des sites de référence via leur compte adsense.

Le trafic issu des sites référents. Est-ce que le visiteur ayant cliqué sur une publicité de votre site provient d’un bon site ou pas? Google connait la qualité de chacun des sites sur le net (comment pensez-vous que le PR soit attribué et le classement des sites dans Google organisé?) et donc si un « site poubelle » vous envoie un visiteur qui clique sur vos adsense vos gains seront moindre, voire proche de zéro. De plus Google a probablement une bonne idée sur les sites qui envoient du trafic qualifié et qui converti et les autres.

Les mots clefs de provenance : si votre trafic provient des moteurs de recherche, quels sont les mots clefs que l’internaute a utilisé pour arriver sur votre site? Adsense sait ce genre de choses. Si Adsense considère que vos mots clefs sont de qualité pour convertir, vous gagnerez d’avantage que si vos mots clefs sont « nuls ». De plus Google connait déjà les mots clefs utilisés par les internautes qui permettent de générer le plus de vente. Ainsi il n’est probablement pas très difficile pour Google pour identifier les mots clefs qui génèrent un trafic de qualité et les autres.

Heure de la journée : Les clics sur une même thématique vous feront gagner plus ou moins selon l’heure de la journée où le clic est réalisé. Ceci est du au fait que la plupart des annonceurs dépensent plus d’argent durant la journée que la nuit.
Voici les suggestions de l’auteur de ce post, pourquoi ne pas partager vos idées sur ce sujet?

ps : les niches évoquées ici et les prix des clics mentionnés ici ne sont que pure fiction.

Marie Pourreyron

Blogueuse intermittente, consultante SEO, SEA, SEM et visibilité des sites web, Auvergnate et Cannoise à la fois. Je propose mes services en audit de référencement, accompagnement et formation, e-reputation, rédaction web orientée SEO et community management. Je gère aussi votre campagne Adwords ou Google Shopping. N'hésitez-pas à me contacter pour toute demande de collaboration.

15 commentaires

  1. Aurélien   •  

    Moi qui comptait traduire cet article 🙂

    Merci Marie !

  2. Marie   •     Auteur

    Aurélien, il y a des passages que j’ai eu du mal à traduire, j’espère n’avoir pas fait de contre-sens?

  3. ThickParasite   •  

    C’est génial de savoir tout ça, mais notre console Adsense est bien maigre en outil d’analyse pour permettre de mieux gérer nos campagnes. Quand je vois les outils de la console Adwords, je me demande toujours pourquoi les éditeurs sont moins bien lotis que les annonceurs ?

  4. Marie   •     Auteur

    Pourquoi les éditeurs sont moins bien lotis que les annonceurs? Certainement parce-qu’ils payent?

  5. ThickParasite   •  

    Bien sûr, mais tu crois que les éditeurs de sites ne sont pas aussi un élément essentiel de la chaîne ? Ce n’est pas une bonne stratégie de privilégier un maillon plutôt que l’autre.

  6. Marie   •     Auteur

    Bien entendu, les éditeurs sont un élément essentiel de la chaîne Thick. Mais tu connais comme moi l’opacité de la politique de Google. On nous donne le minimum vital (et encore) pour qu’on puisse tenter d’y voir un peu clair, mais rien de très concret et il reste toujours des zones d’ombre. J’ai toujours pensé que si les éditeurs étaient ainsi traités c’est parce qu’ils étaient plus nombreux que les annonceurs et qu’il y avait une suspicion de manipuler les résultats qui pesait sur leur tête.

    Et pourtant « don’t be evil » 😉

  7. ThickParasite   •  

    En tout cas ton billet éclaire une grosse zone d’ombre du programme Adsense.
    C’est vrai aussi que Google accorde peu de confiance aux éditeurs. Nous sommes dans la chaîne comme le vilain petit canard qui ramène plein de flouze, mais qui qu’on ne veut pas valoriser. A mon avis, si Google commençait déjà à interdire un compte Adsense aux individuels sans société ça irait déjà mieux.

  8. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer ?

  9. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer ?

  10. Antoine   •  

    Quelle découverte avec cet article ! Je ne savais absolument pas que l’heure avait un impact sur le sujet… C’est étonnant mais en même temps compréhensible. Merci pour l’information en tout cas, on apprend beaucoup de choses via votre blog.

  11. Mapics   •  

    Je doit t’avouer que je ne peux faire confiance à Google pour mes rentré d’argent car je ne veux surtout pas dépendre de lui pour manger, j’estime que ont ne peux pas comme google être la chèvre te le choux en même temps.
    La dernière fois je parlais d’internet avec mon frère qui est juste utilisateur, ils ne comprend pas comment d’un site à l’autre il se retrouve à ne pas trouver l’information, c’était très simple en fait il se retrouvais à cliquer sur des pub Google à partir du moteur puis ensuite sur le publicité google de chaque sites, se qui au final ne lui donnais qu’une perte de temps.

  12. Nova   •  

    Bonjour
    Google et Adsense sont difficile à comprendre, en parcourant le web je me rend compte chaque jour que leur fonctionnement est très subtile !
    ps : Les individuels sans société (de ThickParasite) ne sont pas systématiquement responsable de la qualité des rapports entre Adsense et ses éditeurs ! Beaucoup de sites avec une société ont de mauvaises pratique et des sites perso sont parfois de très grande qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *