L’influence de Twitter sur le référencement naturel

Nombreux sont ceux qui ont réfléchi à la manière dont Google classe les tweets dans ses résultats et les impacts d’un tweet sur le référencement. Pour ma part, j’ai bien un peu pensé à ce sujet mais n’ayant aucune certitude et détestant parler dans le vide, je n’avais pas disserté sur le sujet.

Cependant, il y a 3 semaines, le 10 mai 2010 exactement, en décorticant mes référents sur mon blog perso, j’ai eu la surprise de voir des accès pour les requêtes suivantes :

Si sur mon blog je parle parfois de mon Thermomix, robot qui pèse, cuit, mixe et réalise des plats qui déchirent tout à moindre effort, nulle part on ne trouve le mot « capital » ou « M6 ».

En faisant une recherche sur Google, je m’aperçois bien placée pour la requête « Thermomix capital » :

Et je vois même dans le snippet l’expression « thermomix dans Capital M6 » suivi de @EliseRefd. Je pense illico que c’est parce-que j’affiche en bas de page de ce blog mes derniers tweets et je sais que j’ai tweeté à l’attention de Elise que le robot dont elle rêve passait sur Capital à ce moment-même, mais en regardant le dernier tweet affiché dans le cache Google, je m’aperçois que ce n’est pas le bon qui est affiché :

Mieux encore, ce tweet date du 5 ou 6 mai 2010 au plus tard, date à laquelle j’ai publié sur mon 3ème blog des photos et vidéos du coup de mer qui a ravagé le littoral cannois une semaine avant le début du Festival de Cannes. Donc le cache Google est antérieur à la date où j’ai tweeté le message concernant le thermomix dans Capital M6.

En regardant de plus près le cache Google je vois ça qui confirme que la date est antérieur mais qui affiche une information supplémentaire :

Il va falloir cliquer sur l’image pour lire ce qu’il y a écrit :/ Donc voici ce que je lis :

  • « Il s’agit d’un instantané de la page telle qu’elle était affichées le 5 mai 2010 22:50:53 GMT ».

Donc le cache est bien antérieur à la date de mon tweet et donc de son affichage sur mon blog.

  • « Les termes de recherches suivants sont mis en surbrillance : thermomix »

Ok, il y a bien le mot « thermomix » dans mon post, jusque-là tout va bien.

  • « Ces termes apparaissent uniquement dans les liens pointant sur cette page : capital »

Et c’est là que ça devient intéressant car à ma connaissance (et sauf si j’ai loupé une information importante à ce sujet) il faut que le terme soit contenu dans l’ancre du lien qui pointe vers la page pour que celle-ci ait une chance de se positionner dessus. C’est d’ailleurs la base du Google Bombing! Je vérifie qu’il n’existe aucun lien pointant sur cette page contenant ces mots clefs, bien entendu. Et toujours à ma connaissance, il n’y a aucun moyen de construire des liens avec ancres dans un tweet. Et pour en ajouter une couche, les liens sortants de Twitter sont en nofollow. Bref, ça en fait des facteurs bloquants. J’en déduis dont qu’il est possible de faire passer le même effet qu’une ancre sur un lien donnés sur Twitter en utilisant des mots clefs dans un tweet suivi d’une url, ceci malgré le nofollow!

Lors de la conférence de Matt Cutts à Paris, il évoque brièvement comment un tweet est classé par Google en parlant de PR de la page Twitter et des mots clefs contenus dans le tweet. Ce point est confirmé par Matt Cutts dans une interview donnée dans le JDN.

Nous conseillons aux sites engagés sur ce terrain de bien étudier les mots clés et les liens vers leurs pages Web qu’ils utilisent pour Twitter

Ceci confirme mes déductions mais aussi permet de savoir que Matt Cutts ne raconte pas – que des – sornettes :P. Donc maintenant vous savez ce qui vous reste à faire pour que Twitter aide à votre référencement naturel. Cependant je dois vous prévenir que l’effet a été de relativement courte durée puisque je ne suis restée positionnée qu’une petite semaine sur les expressions contenant « capital » et « M6 » mais cela peut valoir le coup pour tout ce qui relève de l’évènementiel. Gaffe quand même, Matt Cutts a dit que c’est sur les « trendings topics » que Google allait porter ses efforts pour lutter contre le spam. Mais comme il a avoué que Google a encore du mal à discerner les sites de réputation et les vilains spameurs dans les « actualités chaudes », je suppose que vous avez encore quelques temps devant vous pour jouer avec cela 😉

ps : merci à Aurélien Bardon avec qui j’ai échangé sur le sujet 😉

Marie Pourreyron

Blogueuse intermittente, consultante SEO, SEA, SEM et visibilité des sites web, Auvergnate et Cannoise à la fois. Je propose mes services en audit de référencement, accompagnement et formation, e-reputation, rédaction web orientée SEO et community management. Je gère aussi votre campagne Adwords ou Google Shopping. N'hésitez-pas à me contacter pour toute demande de collaboration.

71 commentaires

  1. Video   •  

    Merci pour ce petit compte rendu plutôt interessant

  2. Marie   •     Auteur

    Le rôle de l’incompris te va tellement bien 😀 Plaisanterie mise à part, tu as raison de souligner que la fraicheur joue un rôle important 😉

  3. Aurélien   •  

    Hello,

    Une autre hypothèse est que dans le cas d’un lien de la forme « http:// », Google utilise comme ancre du backlink le texte situé à proximité.

    Pour le service Twitter et l’analyse des liens, un tel algorithme prendrait tout son sens.

    Merci pour le partage.

  4. Marie   •     Auteur

    @Aurélien : je n’avais pas imaginé que plus largement, le texte proche d’un http:// pourrait être utilisé comme backlink mais au final, ça sera logique! Merci à toi aussi 😉

  5. Mickaël B.   •  

    C’est fort possible, aussi bien pour les tweets que ce l’hypothèse d’Aurélien (les deux Aurélien d’ailleurs ^^) !

  6. Tony   •  

    Intéressant.
    En plus de l’hypothèse d’Aurélien, j’ai tout de même une autre hypothèse:
    il existe plusieurs centaines de sites qui pompent les tweets et placent parfois des liens en DoFollow. Ces sites sont en général similaire mais il y en a quelqu’un qui innove. Dans le tas, il est peut-être possible qu’un de ces service , lorsqu’il détecte un lien dans un tweet, place le texte du tweet comme ancre de lien.
    .-= Tony´s last blog ..Traduction base de données IP/Pays =-.

  7. Olivier   •  

    Merci pour cette analyse Marie. J’entrevois déjà plusieurs applications concrètes à ton retour d’expérience 😉
    .-= Olivier´s last blog ..MFA (Made for adsense) : son réseau anonyme avec l’IP Failover =-.

  8. eko   •  

    Bonjour

    Je pense également que le nofollow joue un role sans avoir essayé de le demontrer…

    Par contre, je pense aussi que Google nous ment sur la date du cache et sur son dernier crawl effectif.
    Il se pourrait également qu’il nous mente sur « le contenu des ancres qui pointent vers la page » puisque s’il n’indique pas cette phrase, le resultats n’est pas pertinent…

  9. Sylvain (AxeNet)   •  

    Comme le dit Tony et le éepète souvent Robin sur son blog, de nombreux services reprennent les tweets. Certains en dofollow parait-il. C’est peut être une piste complémentaire.
    Mais sur le fond, ton constat tend à prouver ce que dit Julien. Pour être pertinent, Google à intéret à prendre ces éléments en compte, et visiblement, il le fait.
    .-= Sylvain (AxeNet)´s last blog ..Sur le web, copier n’est pas jouer. =-.

  10. Mohammed ALAMI   •  

    je pense que l’explication vient aussi du Real time inclus dans les nouvelles fonctionnalités de Google (anciennement google caféine). Alors au moment de la recherche, il va bien sûr établir les relations sémantiques et aussi faire du latent semnatic indexing en temps réel pour fouiller dans les urls relatives, avec une petite touche de Google social search cala est parfaitement plausible ! et que dire de Google personalized search qui lui te retourne ton contenu ??! Bref je pense que le SMO maintenant fait partie entière du SEO et même le menace sérieusement comme rapporté dans l’article d’abondance : http://recherche-referencement.abondance.com/2010/05/les-media-sociaux-et-le-smo-vont-ils.html
    .-= Mohammed ALAMI´s last blog ..Vidéos promotionnelles et leur référencement =-.

  11. @Mar1e : Miaou, bonsoir 😉 . De ce que j’ai pue constater, Twitter est un « accélérateur » pour le référencement. l’effet est temporaire ? rien n’empeche de refaire un lien … intéligement.

    moi ma question serait plus tot : pour le référencement ( et non pour la création de trafic ) il y a t il un avantage à avoir des miliers de « follower » ?

    la premiere page de twiter ? autre chose ? … et non je ne suis pas un spécialiste de twitter :'(

    @aurélien : en même temps c’est pas nouveau que le contexte est utiles au lien, alors pourquoi pas au « noob » qui ne savent pas faire un lien « véritable ».
    .-= Blackat, un référenceur qui fait miaou´s last blog ..7 astuces pour reussir le blog de son entreprise ! =-.

  12. Tony   •  

    @blackhat: « pour le référencement ( et non pour la création de trafic ) il y a t il un avantage à avoir des miliers de « follower » ? »
    En se basant sur les services qui pompent les tweets en utilisant du DoFollow, je dirais que « oui ». Car plus de follower (ou plus de « followé ») = meilleur linking à l’intérieur des sites qui absorbent les tweets.
    .-= Tony´s last blog ..Traduction base de données IP/Pays =-.

  13. BreiZh SEO   •  

    Je m’étais plusieurs fois posé la question de savoir comment facebook ou twitter pouvait influencer notre référencement. Il y avait en effet pas mal de facteurs bloquants. Peut-être un début de réponse avec les suppositions de nos cher(e)s collègues. Notamment, celle d’Aurélien qui me semble aussi logique étant donné la façon dont sont rédigés les tweets. D’après ce que j’en comprend, il serait donc intéressant de ne pas utiliser les raccourciceurs d’URL et de voir ce que cela donne avec des URL comprenant des mots clés.
    .-= BreiZh SEO´s last blog ..Google Search Conference : Revue de presse de la conférence de Matt Cutts à Paris =-.

  14. Djolhan   •  

    Effectivement, c’est plutôt intéressant cette petite déduction, merci Marie de l’avoir partagé. Et effectivement, les nombreux services qui reprennent les twitt doivent peser dans cette balance 😉

  15. Blog SEO - Vince   •  

    J’avais entendu parler de cette idée de l’importance du contexte (chez WRI ?). J’ai donc fait des tests sur des liens en nofollow, avec pertinence entre l’ancre du lien et le contexte rédactionnel, et cela semble fonctionner, pour ce qui est du positionnement. Après, j’imagine que le nombre de liens joue aussi…
    Deuxième chose : je me suis récemment posé la question suivante : pourquoi et comment nos pages Twitter ont-elles un PR ?
    Les deux sont peut-être liés. Qu’en pensez-vous ?
    .-= Blog SEO – Vince´s last blog ..Quid du Quit Facebook Day ? =-.

  16. Tony   •  

    @Vince: « pourquoi et comment nos pages Twitter ont-elles un PR ? »
    > Parce que beaucoup d’entre nous ont un blog et qu’on place un lien DoFollow vers notre compte Twitter dans le header, la sidebar ou le footer (en clair un lien sur toutes les pages de notre blog).
    Même si tu ne le fait pas, certains de tes followers/followés le font et ont un fort PR sur leur compte Twitter, ensuite les liens internes à Twitter propagent le jus. 🙂
    .-= Tony´s last blog ..Traduction base de données IP/Pays =-.

  17. Keeg   •  

    +1 pour Tony est les autres j’imagine (j’ai pas trop lu la suite…), ça provient des sites réutilisant des tweets, qui sont en Dofollow pour certains. Ensuite, il semble que Google s’occupe de ce qu’il se passe autour de l’ancre… Intéressant.
    .-= Keeg´s last blog ..Le mail LOL pour escroquer par carte bancaire =-.

  18. EliseRefd   •  

    Si avec ça je n’obtiens pas bientôt mon thermomix, je me pends ! 😀

    bonne analyse Marie…

  19. EliseRefd   •  

    Si avec ça je n’obtiens pas bientôt mon thermomix, je me pends ! 😀

    Bonne analyse Marie… surtout un jour de fête des mamans !

  20. Tiz, Agence Web à Strasbourg   •  

    Merci pour toutes informations vraiment intéressantes. Par conséquent, pas mal de tests en perspective !
    .-= Tiz, Agence Web à Strasbourg´s last blog ..Quelle présence sur les réseaux sociaux pour les entreprises ? =-.

  21. reiki dojo   •  

    C’est le paradoxe du pagerank. D’un coté plus personne n’ose parler de pagerank parce que c’est mal (alors qu’en réalité au lieu de se référer au bien et au mal, il faut juste prendre en compte qu’il y a des tas d’autres facteurs importants). D’un autre, dès qu’il y a pagerank dans une phrase on est perdu. et on a tendance à considérer qu’un lien qui ne transmet pas de pagerank n’aurait pas de valeur en référencement.

  22. Bruno Hug   •  

    Bravo, très bonne analyse et c’est utile de savoir qu’on faire passer du jus par Twitter, ça confirme ce que je pensais.

  23. Agence web bayonne   •  

    C’est effectivement confirmé avec ton retour d’expérience.
    Un tel engouement pour Twitter fait que Google ne pouvait pas occulter les résultats Twitter. (Tout comme l’indexation en temps réel avec wordpress)
    A mon avis, cela reste encore très exceptionnel mais ca doit tester sévère chez google !!!

  24. Marie   •     Auteur

    @Mickaël : les Aurélien sont pleins de bon sens 😉

    @Julien : merci pour cette belle contribution!

    @Tony : Oui c’est possible aussi, mais pour le coup, je n’avais même pas été retweetée donc je pense que c’est juste l’effet de mon tweet qui a donné ces résultats (ce qui est encore plus intéressant)

    @Olivier : interdit de spammer hein 😛

    @Eko : il se peut effectivement que les dates des caches ne soient pas à jour

    @Sylvain : Oui, Google a intérêt à prendre en compte les tweets. D’ailleurs Matt Cutts le dit lui aussi 😉

    @Mohammed Alami : youhou j’ai dû relire 3 fois ton commentaire avant de le comprendre 😀 oui je fatigue 🙁 Moi je pense surtout que le SMO est complémentaire au SEO et c’est intéressant!

    @Blackat : l’intérêt d’avoir pleins de followers? C’est d’être écouté par plus de gens succeptibles de faire tourner ton info à son propre réseau 🙂

    @Breizh SEO : le plus possible j’évite de raccourcir mes urls justement pour cette raison que tu évoques 😉

    @Djolhan : de rien!

    @Vince : nos pages twitter ont un PR car nous les linkons depuis nos sites et puis aussi pq elles sont en repertoire de Twitter

    @Tony : merci pour l’explication, j’ai fait une redondance du coup 😀

    @Keeg : oui Google semble regarder les mots clefs autour du lien

    @Elise : tu le mérites ce Thermomix!!

    @Tiz : un retour de tes tests serait intéressant!

    @reiki dojo : il ne faut pas se focaliser sur le PR qui reste un facteur parmi tant d’autres

    @Bruno Hug : je n’ai pas vraiment parlé de jus en fait 😉

    @Agence Web Bayonne : j’ai depuis ce jour là tenté de bien tourner mes tweets mais j’ai manqué de temps pour analyser les résultats…

  25. Aurélien   •  

    @Blackat, un référenceur qui fait miaou

    Je n’ai pas la prétention de dire uniquement des choses qui n’ont jamais été dites précédemment.
    Par ailleurs, je pense que l’intérêt ne réside pas uniquement dans la nouveauté.

    Après chacun son avis hein 😉
    .-= Aurélien´s last blog ..Comment quitter Facebook ? Quitfacebookday : Mouarf ! =-.

  26. Tuniseo   •  

    Bonjour, Merci pour ce partage d’expérience,

    Personnellement, si je suis convaincu de l’intérêt des social média dans l’apport de trafic, je vois l’effet twitter sur le référencement naturel comme est assez limité.

    Les secteurs sur lesquels on se prend la tête pour être positionnés sont les secteurs concurrentiels, franchement si l’impact était vraiment intéressant, tout le monde ferait la même chose, et cela irait à l’encontre du « naturel », je pense pas que ce soit une bonne chose pour Google.

    Sinon à propos des ancres, le contexte où elles se trouvent (le texte qui la précède ou qui la suit) à aussi une incidence sur le positionnement…
    .-= Tuniseo´s last blog ..tuniseo: @badd2d Ca va mister ? Bien Marketing Magazine… je m’abbonne 🙂 =-.

  27. Je me demande par quoi je suis le plus epaté:
    -Par ses informations concernant le référencement google grâce a twitter
    -Par ce formidable objet qu’est le Thermomix 🙂 Sachant que tu bosses une bonne partie de ton temps chez toi, je t’imagine donc maintenant devant ton ordi en train de référencer, et avec en bruit de fond, les émissions a la M6 Boutique, TF1 Shopping, ou encore le pire de tous: EuroShopping avec des américains grossièrement doublé a la va vite… Le genre d’émission ou quand tu vois un produit tu te dis: je sais que ca marche pas mais je l’achèterais bien pour essayer tout de même

  28. LaurentB   •  

    J’ai bien vu que mes derniers tweets affichés en sidebar faisaient remonter des requêtes, mais je ne vois pas trop l’intérêt vu le côté éphémère de la chose.
    De plus, la pondération d’un terme associé à un lien n’a rien à voir avec l’ancre d’un lien. L’effet est quasiment insignifiant en comparaison.
    Tiens, rien qu’avec ta requête « termomix capital ». Y a pas de concurrence http://www.google.fr/search?source=ig&hl=fr&rlz=&=&q=allintitle%3Athermomix+capital&aq=f&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai=
    En d’autres termes, tu peux être beaucoup plus compétitif avec une ancre, plutôt que des termes qui sont à côté d’un lien.
    Mais tout ça c’est connu depuis toujours en plus. Je ne vois pas trop où est la trouvaille.
    .-= LaurentB´s last blog ..Le vrai business d’Amazon et son secret sur les revenus =-.

  29. Marie   •     Auteur

    @Tuniseo : Bien entendu, pour tout ce qui est concurrentiel, il faut sortir l’artillerie lourde. C’est pas avec un modeste tweet qu’on arrivera à quelque chose 😉

    @Athome : Je te rassure, je ne suis pas du genre à regarder les émissions à la M6 boutique. Et je suis plutôt musique que télé quand je travaille. En règle générale je regarde très très peu la télé 😉

    @LaurentB : t’as du lire trop vite, je ne parle pas de tweets en sidebar. J’ai aussi ajouté que c’était éphémère comme effet. Bien sur qu’une ancre est plus compétitive que des termes à côté d’un lien mais si tu trouves comment faire un lien avec une ancre sur Twitter, tu seras plus fort que tout le monde 😉 Si tu ne vois pas où est la trouvaille, je te suggère d’aller lire un des nombreux articles où l’auteur se masturbe sur la manière dont Google peut classer les tweets en s’écoutant parler plutôt qu’en s’appuyant sur des faits concrets. Je fais juste un retour d’expérience sur un point qui ne changera certes pas le cours de notre vie de référenceur mais qui peut être intéressant à avoir en tête quand on tweet.

  30. LaurentB   •  

    Tu peux prendre la mouche car je dis que tu enfonces une porte ouverte, mais ta réponse ne me donne pas plus d’indice sur le substantifique moëlle à retenir de ta « démonstration ». Ça fait beaucoup de mots et de screenshots pour quelque chose qui aurait facilement tenu en 140 caractères… justement.
    Je te conseille plutôt d’aller voir du côté de la « near link relevancy » au lieu du classement des tweets par Google. C’est ça qui importe largement plus.
    .-= LaurentB´s last blog ..Le vrai business d’Amazon et son secret sur les revenus =-.

  31. MrTrafic   •  

    @Keeg @Tony explication sur la reprise du contenu de tweeter par d’autre site appliquand des liens en dofollow tout à fait plausible. L’un de vous peut-il me passer quelques adresses d’exemple que j’y jette un oeil plus approfondi?
    .-= MrTrafic´s last blog ..Un plugin pour désactiver Google Analytics =-.

  32. Marie   •     Auteur

    @MrTrafic : il y avait eu une discussion sur Seosphere sur les outils twitter en dofollow
    http://www.seosphere.com/forum/index.php?showtopic=9600&st=0
    par contre ça date un peu, certains ont du passer en nofollow depuis, c’est malheureusement inévitable!

    @LaurentB : « Prendre la mouche : se vexer et s’emporter mal à propos, pour peu de chose »
    Ce n’est pas du tout mon état d’esprit actuel. Vu que l’ASM a gagné samedi, j’ai la banane pour quelques temps, moi 😛
    Mon article ne te plait pas, j’ai bien compris, je te suggère de ne pas perdre plus de temps et d’aller lire autre chose, peut-être que l’article de Turu sera plus à ton goût?

  33. Frank   •  

    analyse sympa, ainsi j’ai bien compris on peut créer du référencement naturel en mettant des mots cles et l’url qui suit? donc des url précise avec des mots clés?
    je vais tester en tout cas merci pour ces infos.

  34. alex de   •  

    Ce n’est pas JDD (Journal du Dimanche), mais JDN 😉

  35. Marie   •     Auteur

    @Frank : tu as bien compris. Par contre il faut rester sur l’idée que c’est éphémère et que ça ne boostera que sur une requête très peu concurrentielle

    @Alex : oups, bloguer que le dimanche laisse des traces! Je vais corriger 😉 merci!

    @LaurentB : une trentaine de commentaires sur cet article, + de 1500 visiteurs sur l’article + un très grand nombre de RT et 1 seul commentaire qui dit que « j’enfonce des portes ouvertes »… j’ai tendance à penser que si c’est une évidence pour toi, ça ne l’était pas pour tout le monde. A partir de là je t’ai proposé de ne pas perdre ton temps sur ce post qui d’évidence ne comble pas tes désirs. Je ne prétends pas au « léchage de boules » mais étant d’humeur bisounours actuellement, ne compte pas sur moi pour entrer dans un « fight » et encore moins contre toi 😉

  36. DSampaolo   •  

    Rappelle-toi aussi que Matt a dit que les « hot trends » étaient un sujet important pour Google. D’après tes remarques, on peut peut-être en conclure que Twitter sera bien et bien utilisé dans ce domaine. Bien joué! 😉
    .-= DSampaolo´s last blog ..Matt Cutts préfère manger à la Cantine =-.

  37. Marie   •     Auteur

    @Didier : tout à fait, Matt a effectivement pointé les hot trends tout en avouant que Google avait encore des problèmes à ce sujet 😉 C’est le moment d’en profiter 😀

  38. photo   •  

    Cet article confirme quelque chose que j’avais bien remarqué. Twitter prend de plus en plus d’importance.

    Il y a aussi une chose importante: c’est la manière avec laquelle vous êtes listés dans Twitter, par exemple sur une thématique.

  39. evolugames   •  

    Merci pour ton retour d’expérience ! Très sympa d’avoir partagé.

  40. Pingback: Chronik Web #19 Sélection de liens de la Blogosphere francophone | webochronik

  41. Twitter Marketing   •  

    Très intéressant tout ça. Cela confirme le cas particulier que représente Twitter pour Google. À moins que, comme décrit sur certains commentaires, la requête soit parvenu de sites en dofollow agrégeant certains tweets.

    Toujours est-il, Twitter devient un outil de plus en plus puissant pour la promotions de blogs ce qui est plus qu’encourageant pour la suite 🙂
    .-= Twitter Marketing´s last blog ..le blog Tweet Industry passe en DoFollow =-.

  42. Pingback: Le SEO est-il un jeu ? | Encore un blog SEO

  43. Link Juice   •  

    Marie, Excellent article. Nous espérons que le Link Juice App sera utile pour vos lecteurs.

    Continuez le bon travail.

    Charlie
    Link Juice App

  44. vente privee   •  

    Hmm je suis dérouté par toutes ces histoires autour de l’indexation des tweets.
    J’ai un robot qui publie automatiquement des tweets (comme beaucoup j’imagine), contenant des mots clés pertinents et une url raccourcie, qui n’est, elle, utilisée que sur ce canal.
    Or si je cherche cette url dans google, il ne la connait pas. Et si je cherche la phrase précédent l’url, je ne retrouve que la page du site correspond, rien du tweet.

    Bon le but de ce robot n’est pas le référencement hein .. mais du coup en lisant cet article j’ai voulu essayer de voir si ca apportait quelque-chose.

    Donc pour mieux tester, faudrait twitter un mot clé que je n’ai pas sur la page de destination, et voir si dans les heures/jours qui suivent ma page apparaît sur ce mot clé, c’est ca ?

  45. Twitter Marketing   •  

    @vente privee : ton idée serait très intéressante à développer. Tu comptes implémenter cela sur un de tes bots ?
    .-= Twitter Marketing´s last blog ..le blog Tweet Industry passe en DoFollow =-.

  46. Lionel   •  

    Bonjour,

    Merci pour cette analyse. Je vais tester par moi-même cette petite experience

    amicalement

  47. Pingback: Non, non, non, le contenu n’est pas Roi ! #SEO

  48. jaycreation   •  

    Effectivement il faut faire un peu attention.
    Penser à pinguer google quand on fait des modifs sur le site. Il remet à jour le cache a chaque fois.
    ça minimise ce genre de problemes
    .-= jaycreation´s last blog ..Référencement et réseaux sociaux- linterconnexion =-.

  49. David Cohen   •  

    Marie, ça te fait 1 mois de commentaires quasi en continu.

    Et je te découvre dans la revue de liens seulement.
    J’ai lu ton post et les commentaires.

    Outre que j’ai pu voir des nofollow agir, comme liens de découverte par GG surtout
    Matt Cutts nous a tendu une sacrée perche à sa conf du 30 mai.

    GG dit pratiquer le nofollow,
    et voila que Matt fait pour NOUS la différence entre les URL courtes qui sont 301 et les courtes qui sont 302. C’est suffisant pour moi, je ne me souviens pas d’avoir vu des réactions.

    Et il a ajouté effectivement de bien faire attention aux mots dans twitter. C’était complet.
    J’ai checké cette histoire de mots de twitter sur la vidéo en anglais
    sinon j’aurais mis les pieds dans le plat sur place.

  50. marion   •  

    Excellent article ! ça confirme l’intérêt de Twitter dans le référencement naturel.
    Merci pour les conseils.

  51. marion   •  

    Un dernière chose. Est-il intéressant d’utiliser tiny url pour les URl dans les tweets ?
    Merci par avance pour votre réponse!

  52. Priximmo   •  

    Effectivement, intéressant cet article. Comme quoi google intègre twitter, ça sert donc pas à rien le compte twitter.

  53. perfleau   •  

    Merci car je suis en pleine recherche sur ce type d’articles.

  54. Joao   •  

    J’ai eu dernièrement un Tweet posté qui est repris dans les recherches de Google. en première page?! Incompréhensible…

  55. Damien Petitjean   •  

    C’est une excellente nouvelle, je m’en doutais un peu j’aime bien recevoir ce genre de confirmation 🙂

  56. yakamama   •  

    Merci pour l’info … Il faut vraiment être partout !
    … en attendant la nouvelle version de Twitter 😉

  57. Pingback: Booster votre référencement naturel sans prise de tête « Le Blog de LunaWeb

  58. Sylvain   •  

    Bon, et bien finalement, j’ai fait un test.
    Quand tu dis : « J’en déduis dont qu’il est possible de faire passer le même effet qu’une ancre sur un lien donnés sur Twitter en utilisant des mots clefs dans un tweet suivi d’une url, ceci malgré le nofollow! »

    Et bien a priori, ça ne marche pas. Du moins, si les mots-clés ne sont pas dans la page linkée)
    Voir le test ci-dessous

  59. Jacques   •  

    Quand l’éphémère dure quelques jours, ça peut être très intéressant. Par exemple sur CADEAU DE NOEL, inutile d’être bien référencé en juillet !
    Jacques

  60. Pingback: Bloguer ou ne pas bloguer » Motercalo Born to Be Wild

  61. david   •  

    Twitter je trouve ça assez obscure, mais ton article me confirme une fois de plus qu’il va falloir que je m’y mette

  62. Chris   •  

    Pour ma part le référencement doit être vu à long terme, donc pas un grand intérêt en ce qui me concerne de me pencher plus que ça sur twitter.

  63. Pingback: La puissance d’un tweet de Korben sur le référencement et positionnement Google

  64. Thomas   •  

    Tiens je ne savais pas. Du coup il est peut-être intéressant d’intégrer Twitter dans une stratégie SEO et de tenter de faire des tweets viraux, non ? Une piste à réfléchir. Encore quelque chose de compliqué à expliquer à ses clients 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *