Yatedo, contrôlez votre e-reputation

J’ai rencontré Samya du moteur de recherche de personnes Yatedo à LeWeb. Elle m’a fait une petit démo de l’outil qui m’a paru assez sympathique et qui est focalisé sur la recherche des personnes. Ca va faire la joie des stalkers 😀

Le moteur de recherche de personnes

Vous n’allez pas être dépaysé, il suffit d’entrer le prénom / nom d’une personne dans le champ de recherche et de laisser le moteur trouver. Pour ma part, l’outil me propose 3 profils de Marie Pourreyron. Mais c’est toujours moi derrière !

Très rapidement je me rends compte que les informations de ces profils sont issues de différents profils sociaux créés par mes soins mais j’y trouve aussi des résultats de Google Image, eux-même issus de mon blog (la fameuse photo avec le drapeau). Yatedo va donc agréger les différents sites sociaux et autres ressources du Web pour alimenter sa base.

En cherchant d’autres noms je réalise que l’outil est assez bien fichu et me propose les informations de manière formatée. Dans mon cas c’est assez facile de me retrouver, j’ai un nom peu commun et une empreinte numérique forte. Alors je teste avec des noms plus courants, j’opte pour Nicolas Jean, aka Salemioche.

L’outil me sort alors plusieurs sortes de Nicolas Jean, les personnes célèbres ou publics (dont il ne fait pas encore partie) et les autres. Et il me trouve bien 2 profils pour Nicolas Jean et qui correspondent. Les données contenues me paraissent correctes. Donc c’est assez efficace.

Le contrôle de sa fiche personnelle

Je décide de suite de prendre le contrôle du profil qui me parait le plus étoffé et de supprimer ce que je ne veux pas y voir figurer et ajouter ce qui me valorise 🙂 Et en 2 clics, en me connectant via mon profil Facebook (j’aurais pu le faire avec mon profil Twitter ou Google+ ou même en créant un compte traditionnel Login / Mot de passe), je peux passer à la customisation de mon profil.

 

A partir de ce moment-là, je ne vois plus les 2 autres comptes, ils ont disparu 🙂

Les informations les plus basiques sont vite remplies (jobs, éducation, etc) et je peux même ajouter / supprimer la liste de mes sites pour n’y laisser que les plus avouables et changer ma photo si je le souhaite. Je peux aussi connecter divers réseaux sociaux à mon compte pour compléter ma fiche (linkedin, Google+, Twitter, Facebook). Mon compte Posterous est lui automatiquement lié à mon profil et mes photos de Cannes s’affichent parfaitement.

On y voit aussi mes relations sociales et la liste de mes « amis » sur le web. Le graph social ne marche pas chez moi, je ne sais pas pourquoi, c’est certainement Flash qui n’est pas à jour. Bref c’est bien fichu et tant qu’à avoir des informations qui paraissent sur le net, autant qu’elles me représentent dignement.

Les évolutions de Yatedo

J’ai pu accéder à deux évolutions de l’outil en version beta et qui concerne

  • le moteur de recherche avancé
  • une appli de gestion de e-reputation

Le moteur de recherche avancé permet d’aller plus loin et de chercher par exemple :

  • les personnalités seulement
  • l’entreprise actuelle
  • l’année d’obtention du diplôme
  • les compétences
  • etc…

L’appli de gestion de e-reputation permet

  • de recevoir une alerte quand notre nom est mentionné
  • connaitre les meilleures pages qui parlent de nous
  • savoir comment supprimer certaines pages à notre sujet
  • etc …

En conclusion

Dans nos métiers il est difficile de ne pas laisser de trace numérique. Si on arrive à ne pas en laisser, on passe surtout à côté de belles opportunités que le « Personal Branding » peut apporter. Je suis d’avis qu’il faut accepter d’avoir une empreinte numérique mais qu’il faut tenter la contrôler un minimum. Si Yatedo a été épinglé par la CNIL dans le passé, je dois dire que supprimer des informations à mon sujet dans ce moteur a été d’une simplicité enfantine, contrairement à d’autres sites qui agrègent des informations nominatives. Il y a eu des efforts qui ont été faits.

Un bémol toutefois, je trouve que le site rame énormément et plante parfois, ce qui est dommage car j’étais bien partie pour vous espionner tous ce soir 😀

Enfin, je vais pouvoir vérifier régulièrement que mes fils n’ont aucune information sensible qui traine sur le net, j’ai toujours refusé de publier leurs photos (sauf en très privé sur Facebook), certes il doit bien y avoir 2 ou 3 photos qui trainent mais ils ont tellement changé depuis. Je ne dis non plus jamais leurs prénoms car j’estime qu’ils ont droit à l’anonymat.

J’ai vraiment beaucoup de mal avec celles et ceux qui balancent des photos de leurs enfants sur le net à tout va, j’estime que ce n’est pas à nous, parents, de créer une empreinte numérique à nos enfants, ce n’est pas à nous de choisir et au contraire, nous devons les protéger au maximum. Le temps sera là bien assez tôt où ils commenceront à diffuser des photos d’eux sur les réseaux sociaux. Bref, pire que les photos de chat, les photos des enfants des autres m’agacent. Mettez vous à leur place, imaginez-les vers 17 ans, quand leurs amis leur ressortiront la photo où ils ont 10 ans, déguisés en citrouille pour Halloween, de manière peu flatteuse ? Imaginez-les à un entretien d’embauche, quand le recruteur aura vu les différentes vacances aux quatre coins du monde que vous avez pu leur payer ou au contraire, leur enfance dans une école peu réputée ? J’estime que ce n’est pas à moi de décider pour eux. Laissez leur vivre leur vie d’enfant, vous en êtes très fiers de vos enfants, moi aussi. Et ça devrait suffire à tout le monde, nous n’avons pas besoin de voir leur photo 🙂

ps : je sens que ce dernier paragraphe risque de m’attirer des tonnes de commentaires …

Marie Pourreyron

Blogueuse intermittente, consultante SEO, SEA, SEM et visibilité des sites web, Auvergnate et Cannoise à la fois. Je propose mes services en audit de référencement, accompagnement et formation, e-reputation, rédaction web orientée SEO et community management. Je gère aussi votre campagne Adwords ou Google Shopping. N'hésitez-pas à me contacter pour toute demande de collaboration.

37 commentaires

  1. loran   •  

    Hello Marie,

    je suis très très très circonspect et critique vis à vis de ces outils d’agrégation d’informations de personnes.
    Personnellement, j’ai systématiquement demandé la suppression de ces informations auprès de ce genre de sites que je qualifie de « voiture-balais » du web. Et tu le soulignes dans ton dernier paragraphe, il faut faire attention à ce qu’on donne à manger à internet, spécialement les aspects privés qui doivent …rester privés.

    Je sais que les grosses huiles du gouvernement planchent sur le « Droit à l’oubli », mais vu ce qu’ils nous ont pondu comme lois sur le Numérique jusque là, je doute que ce soit très au point sur un sujet qu’ils ne comprennent pas, n’ont même pas une idée précise de ce que ça représente.

    Donc personnellement, je me protège, je laisse le moins d’empreinte sur le net, ou je mets sas de sécurité entre internet et mon Moi !

  2. Erwan   •  

    non, ton dernier paragraphe est tout à fait logique.

    Je ne trouve pas le site super s’il se base uniquement sur des données de sites. Et s’il faut remplir son profil soi-même, ce n’est pas forcément mieux à moins de s’en servir en e-réputation. J’ai cherché des personnes, je n’ai rien trouvé, dommage. Y a mieux sur Google alors que ce n’est pas sa mission première.

  3. Benjamin   •  

    L’expérience s’est avérée nettement moins concluante pour moi, en tapant mon nom et mon prénom on tombe sur une fiche dont le nom et le prénom sont totalement différents. Pourtant la même recherche sur google donne pas mal de résultats. Mais l’outil reste intéressant :).

  4. MrXPookie   •  

    Bon ça va, il n’a pas trouvé de trucs compromettants, sachant que j’ai un peu une double vie sur internet… il n’a pas su que j’ai tué des bébés, mangés des enfants, que je me promène toujours avec une bombe sur moi et que je cherche à tuer le président… Marie prévient moi si dans tes stats tu as des visites des RG … plus sérieusement, cet outil est assez précis, il n’a trouvé qu’un seul « moi », malgré mes diverses identités (ça, c’était vrai). Je ne vais pas tarder à prendre possession de mon identité pour éviter les abus.

  5. Mikiweb   •  

    Tiens je viens de voir que Yatedo à un mauvais indice WOT ! le comble pour un moteur de recherche d’e-reputation 😀

    Sinon je pense la même chose que toi, contrôler son e-reputation c’est bien mais ne pas toucher à celle de ces enfants qui auront le temps de s’y mettre et bien plus tôt qu’on ne le pense.

    D’ailleur c’est fou le nombre de personne sur Facebook qui ont encore leur profil à moitié ouvert à tout le monde.

  6. Mapics   •  

    Pour moi ça ne donne rien, pourtant je ne cache rien, car je part du principe que si je me met à caché certains voudrons trouvé se qui me concerne. Etre le plus voyant possible peut aussi etre une façon de noyé les curieux Marie.

  7. Simon   •  

    Excellent ce site je l’avais vu sur un tweet d’@GDTSB et je dois dire que chercher juste son nom de famille donne des grosses surprises ^^

  8. Thomas   •  

    C’est vrai que je viens d’essayer et le site a été vraiment lent, espérons qu’ils améliorent ça bientôt. Je me suis moi-même cherché sur Yatedo, je ne me suis pas trouvé, mais en même temps c’est plus que logique…pour vivre heureux, vivons cachés 😉

  9. Bob   •  

    Expérience qui ne s’est pas révélée intéressante pour moi! Je m’y suis cherché et pas trouvé, par ailleurs le site était d’une lenteur… Peut etre devrait il acheter un server, Yatedo victime de son succès??

  10. Daniel Roch   •  

    Ahaha, la dernière partie de ton article est tellement criante de vérité qu’il est certain que cela va t’attirer de nombreux commentaires. Et pour être franc, je suis entièrement d’accord avec toi : il faut protéger numériquement nos enfants autant que cela est possible.

    Et pour Yatedo, l’outil trouve plus de 180 profils, mais je suis le premier sur la liste :à

  11. Shelko   •  

    Je ne trouve pas Yatedo sur complet, par rapport à notre amis GG.

    Mais c’est vrai qu’il faut faire attention avec le profil numérique de nos enfants personnellement, je met sur les réseaux sociaux uniquement les photos où ils sont déguisés de façon ridicule. Il faut bien leur donner des sujets de conversation pour plus tard 😉

  12. Yann   •  

    Bonjour Marie,

    Lecture intéressante car j’en étais resté à une opinion plutôt moyenne basée sur un test remontant à quelques années…

    Je viens de m’inscrire et je complète ton article en mentionnant la possibilité de créer une alerte sur une personne « Yatedo Person Alert » qui envoie un mail en cas de news…

  13. quentin   •  

    Je découvre le site et je dois avouer qu’il marche plutot bien. L’interface est bien pensée et l’on trouve facilement ce que l’on cherche.

    Par contre je trouve que l’on a au final on a assez peu d’informations disponible.

    Il prend en compte la balise Auteur pour trouver les articles que l’on a publié sous notre nom ?

  14. Yannick   •  

    Franchement, ma règle de base de l’e-reputation est simple et sera valable à tout jamais : si tu assumes pas que quelque chose puisse être su par quelqu’un, ne le publie pas. Point.

    Les réseaux sociaux ont crée ce vice là, c’est que les gens se sentent obligés de donner leur avis sur tout et tout dévoiler…

  15. kiapp   •  

    Il m’arrive parfois de mettre en ligne des photos de mes enfants amis uniquement sur Fb en circuit fermé. Par contre je n’y associe jamais leur nom et je choisis en général des photos ou on les reconnait peu ( photo des mains découpant un google bot par exemple) ou photos déguisées.

    En conclusion je suis archi super d’accord avec toi : ce n’est pas a nous de commencer l’empreinte numérique de nos enfants…

  16. Jean-noël sapin   •  

    Le problème n’est pas vraiment de ce qui est pris en photos, mais de ce qui est fait avec les photos, et surtout le contenu qui y est asocié.

    Tout le monde est impacté, et même ceux qui ne sont pas inscrit sur facebook. Exemple, tu n’es pas inscrite sur facebook et pourtant ta famille prends des photos de toi et de tes enfants, et même si tu ne le veux pas, ils sont quand même exposés.

    Les usages changent, il ne faut pas surprotéger, mais il faut quand même faire attention au contexte avant de publier

  17. Maximilien   •  

    Entièrement d’accord avec ton point de vue et celui exprimé dans les commentaires, il est à mes yeux très important de veiller à partager uniquement ce que l’on désire et il faut faire très attention ou on le partage. Comme il l’a été dit concernant Facebook, de nombreuses personnes ne savent même pas que leur compte est à moitié ouvert à tout le monde ! Contrôler son e-réputation, c’est donc très important et protéger celle de ses proches/amis encore plus !

  18. Yoan   •  

    Tout à fait d’accord avec toi sur le fait qu’il faut protéger les enfants et ne pas leur laisser un héritage qui pourrait affecter leur vie sociale ou professionnelle dans le futur. Quant au site je connaissait pas avant il faut dire que les résultats sont assez correctes.

  19. Julie B.   •  

    J’aimerai soulever la question des personnes qui ne partagent pas de photos de leurs enfants sur internet, c’est vrai quoi, en ont-ils honte ? les aiment-ils seulement ? quel est leur problème ?
    Pensent-ils une seule seconde a leur enfant, quelques années plus tard, sur le divan d’un psychanalyste, tentant de comprendre pourquoi ils n’ont jamais partagé cette passion avec lui, pourquoi ils ont toujours minimisé son existence etc …
    humm hummm … ce discours vous parait ridicule, déplacé et complètement con ? moi aussi et autant que son contraire croyez moi.(pardonnez ma franchise).

    « J’ai beaucoup de mal avec ceux qui » , « j’estime que ce n’est pas à nous de » —> je préfère de loin le « j’estime que ce n’est pas à moi » quelques lignes plus loin car le fait est, je pense, que chacun agit en son âme et conscience sans avoir besoin de se faire rappeler à l’ordre par le voisin qui suppose avoir fait LE bon choix et tel un sauveur pleine de bonne volonté te remet sur le droit chemin a grands renforts de conseils amicaux.
    Il n’y a pas UNE bonne façon de faire, c’est une question de choix et la vie c’est ça, une succession et une combinaison de choix personnels.
    Quelque soit ce choix, nous trouverons toujours une multitude d’arguments pour nous soutenir.
    Et choisir pour nos jeunes enfants est bel et bien une réalité (qu’on le veuille ou non) on fait ça tous les jours, ça s’appelle être parent.
    Il y a aussi de la mesure dans tout, le jour ou un parent fera de son enfant la star d’un blog où les moindres détails de sa vie seront relatés, je partagerai sûrement tes inquiétudes.
    Bref, je ne discute pas sur le fond car je comprends parfaitement les deux positions (tu le sais !).
    Je trouve par contre que la forme est bien maladroite.
    Nul besoin, pour se conforter dans ses choix, de blâmer celui qui fait différemment de toi.

    Julie.

  20. Samuel   •  

    Salut, je suis le fils de Marie, et je poste ici parce qu’elle me l’a demandé avec insistance de mon propre gré, et plus particulièrement à propos de la « mise sur internet » de ses enfants. Et je suis bien évidemment totalement contre, parce que y’a quelques photos dossier de moi que je ne voudrais surtout pas voir sur la toile, quand même vraiment la honte devant les potes ! ^^ Mais c’est pas la seule raison, surtout, c’est que certaines personnes que je connais – et ayant souhaité garder l’anonymat – utilisent les photos et même la vie quotidienne de leurs enfants presque comme un « outil » pour gagner en popularité, ben oui, c’est meuuugnion les petits nenfants ! (Mais pas autant que les chats, qui, il faut l’avouer, restent les maîtres de la toile.) Et en plus que ça soit pas sympa pour eux, ni même très moral d’exposer la vie de ses enfants en public, c’est surtout énervant : on en a rien a faire que le petit Jean-René a pris un rhume ! Donnez lui un médoc et fichez-nous la paix ! Et on n’est pas plus intéressé par la nouvelle jolie petite robe de Marie-Christine ! (Ça sent le vécu) Et pour finir, franchement, qu’est-ce qu’on y gagne à faire ça ? Juste la grosse loose pour eux. Enfin voilà, après ça reste que mon avis, mais vous, aimeriez vous que tout le monde puisse tout savoir sur vous et sur tout ce que vous avez fait pendant toute votre enfance ? En tout cas, pas moi.

  21. Marie Pourreyron   •     Auteur

    Je confirme que le voyou ci-dessus est mon fils, il commence à faire ses premières traces sur internet mais ce sont des traces qu’il a choisies. Quand il n’est pas sage je menace de poster des photos de lui sur son petit pot, sur son mur Facebook 🙂 Il a 13 ans.
    Quand les enfants sont petits, ils sont peut-être fiers d’apparaitre sur nos écrans, mais quand ils deviennent ado, ça peut effectivement devenir la « lose » pour eux. Les enfants et les ados sont méchants entre eux, je n’aimerais pas que certaines des photos que j’aurais postées d’eux soient utilisées contre eux par des camarades peu scrupuleux.

    Bien entendu nous faisons des choix pour nos enfants, nous avons du en faire nous-même, et des pas simples. Nous avons beaucoup douté. Mais il y a un point sur lequel mon leur père et moi nous nous sommes toujours accordés, c’est sur ce besoin d’anonymat. Quand je parlais d’eux dans des forums, j’utilisais toujours un pseudo. Les photos c’est en ultra privé. Il y a bien entendu 2 ou 3 photos de Samuel et moi qui trainent mais j’ai tellement vieilli depuis cet époque qu’on ne me reconnait pas 😀

    Je suis très fière de mes enfants mais j’essaie de ne pas trop l’exposer, si je vous montrais comment ils sont beaux et si je vous montrais leurs bulletins de notes vous seriez tous très jaloux, je n’en doute pas 😀 Mais je ne ressens pas le besoin d’exposer tout ça sur internet.

    Enfin, de tendance parano (je fais du SEO après tout) je sais qu’il est assez facile de remonter à la source d’une personne, de trouver ses coordonnées et cela, même si on prend un maximum de précaution quant aux photos et prénoms utilisés. Bref ça me fiche la trouille. Donc on est vigilants là-dessus et on a bien expliqué à l’ainé de ne jamais publier ne serait-ce qu’une seule photo qu’il ne pourrait pas assumer. C’est vraiment un nouveau danger pour nos enfants internet.

  22. loran   •  

    @Samuel c’est pas trop dur d’avoir Marie comme mère ?
    Si ?
    Oui je sais. Non encore on l’a sur internet, on fait avec.
    Style, elle te demande d’optimiser le rangement de ta chambre, de faire des liens dans le carnet de correspondance (ou de liaison), de choisir les titres les plus accrocheurs dans ses dissertations. Et de ramener un maximum de bonnes notes pour améliorer son CTR convertible en cadeaux de Noël…

    ps : en tout cas il a bien compris le principe du spamco : placer son lien. C’est bon, ya rien d’autre à apprendre dans le web

  23. Soul   •  

    Perso le site ne renvoie aucun résultat pourtant j’ai rien caché, loin de là, je dois avoir 50 résultats perso, je fais ça pour prévenir une attaque de réputation. Au contraire, certains amis se cachent entièrement, aucun résultat sur eux quand on tape leur nom + prénom.

    Je trouve cela quand même dangereux, si un recruteur cherche ton identité sur le web et te trouve pas ça fait louche à mon avis.

  24. Mapics   •  

    Bonsoir, Samuel

    Facebook et internet ont ouvert une voie de partage de l’information de se qui se trame dans la vie privé des gens, personnelement je diffuse sans soucis des photos de mes enfants sur facebook aux membres de ma famille qui se trouve éloigné.
    Je pense que les gens pense plus à partagé leur quotidien que la recherche de la gloire, car franchement sur facebook ont gagne pas d’argent avec ça popularité.

  25. Click Busters   •  

    Je suis étonné que tu n’abordes que la question des photos des enfants. Les traces peuvent avoir maintes formes, des noms, des prénoms, des pseudos, mais ensuite ce sont des commentaires, des anecdotes qui, associées, donnent aussi de nombreuses infos sur nous et les enfants. [ A SUPPRIMER SI TU VEUX >>> Ainsi, pas difficile de retrouver des infos sur toi et ton fils avec un petit test, par exemple son nom de famille # du tien. Et une photo récente de ton fils, il y a …] Et une trace, plus une photo, plus une trace, qu’elle vienne de nous, de nos proches ou de nos enfants, cela fait un chemin ….

    J’ai en mémoire une connaissance qui, de retour de chez le psy pour enfant, en avait fait part sur son compte Facebook en notifiant que sa fille avait des prb et donc besoin d’un traitement. Soit, elle a plusieurs enfants. Mais qu’une unique fille … J’imagine la tête de sa fille quand elle sera en âge de lire / comprendre que c’est sa mère qui, via un commentaire diffusé à tous, a commencé à créer pour elle cette image numérique bien négative.

    Bref, amha, c’est difficile – car ils sont une grande partie de nos vies et nos vies se passent pour bcp sur le net – mais moins on en met, moins on en parle, moins on les laisse pauser leurs traces avant d’avoir un âge digne (je ne dis pas de les empêcher d’utiliser un ordinateur ou internet), plus ils seront libres … Car même avec cela, pour les parents de cette nouvelle génération en devenir, celle qui a toujours connu le web, cela va entre ROCK quand on voit le peu de connaissances et d’intérêts des parents sur le sujet. Persuadés qu’ils savent utiliser et maitriser les réseaux. Il suffit de voir le peu de parents présent en réunion quand on en fait dans les écoles et que ceux qui sont présents restent sans voix en apprenant que leurs propres enfants – sans leur accord – ont, en primaire (par ex CM1/CM2) des comptes Facebook alors que c’est en théorie qu’à partir de 13 ans …

    Parents, continuez à dormir tranquillement. Mais alors, ne vous réveillez pas …

  26. Mric   •  

    Habitant dans le sud avec une famille dans le nord, le site de web de mon fils a été fort apprécié de la famille, maintenant qu’il grandit je l’ai arrêté il ne reste que quelques bribes de lui de ci de là … Quand il aura 14/15 ans ce type de photos sera tellement passé dans les moeurs, le fait d’avoir un ou eu un site web par papa maman sera tellement rentré que tout le monde s’en foutra … Enfin c’est mon avis.
    Nous étions épaté par loft story il y a quelques année « waouh il svont se montrer toute la journée ? C’est ouf' »
    Et maintenant ?
    Bah de moins en moins de monde regarde …

  27. Samuel   •  

    @Loran

    Non, ça va, mais c’est quand même assez étrange d’avoir des parents qui s’y connaissent plus à propos d’internet que soi, du coup c’est moi qui les appelles quand j’ai besoin d’aide. Par contre, j’ai un très joli tee-shirt « do you speak html5 ? ».

    @Marie

    « Les enfants et les ados sont méchants entre eux, je n’aimerais pas que certaines des photos que j’aurais postées d’eux soient utilisées contre eux par des camarades peu scrupuleux. »

    Je pense que c’est quand même un peu exagéré, ça m’étonnerais de voir des gens de ma classe (ou n’importe quel jeune) les utilisent contre moi (ou n’importe qui), au pire ils nous feraient bien tourner en bourrique (quelle expression ringarde !) en les montrant à tout le monde. N’empêche, ça ne me plairait pas du tout, ni à n’importe quel autre jeune.

    @Mapics

    « personnellement je diffuse sans soucis des photos de mes enfants sur facebook aux membres de ma famille qui se trouvent éloignés »

    Je comprends totalement qu’on puisse mettre des photos de ses enfants en ligne dans cette optique-là, mais on peut aussi très bien les envoyer par mail où par mp, pour que seul les personnes à qui on veut les envoyer les voient. Les mettre sur facebook, c’est comme coller une lettre qu’on veut envoyer à un ami sur tous les murs de la ville, la personne visée la verra, mais pas qu’elle.

    « Je pense que les gens pensent plus à partager leur quotidien que la recherche de la gloire, car franchement sur facebook on gagne pas d’argent avec sa popularité »

    C’est ce que certaines personnes ne comprennent malheureusement pas et font la « course aux j’aimes » avec les « aime si toi aussi » ; tout post contenant « aime si toi aussi » devrait être supprimé de facebook d’ailleurs … Enfin je m’égare là, c’est peut-être vrai que pour ceux qui postent une photo par mois, ce n’est pas si dérangeant que ça, mais ceux qui postent dix fois par jour :

    « Moi et ma petite princesse on est magnifique »
    « Oh, non, ma fifille adorée est malade 🙁 »

    C’est :
    1- super fatiguant quand tu vois ça dans ta timeline, je dirais même au stade 3 des choses les plus énervants sur facebook/twitter/instagram, derrière les fans des one direction aka les choucroutes, et surtout les invitations pour fournir des planches à robert pour qu’il puisse faire passer sa ferme au niveau 37 dans farmville.
    2- Pas sympa pour les enfants auquels on demande pas leur avis.

    Enfin c’est surtout mon avis – peut-être un peu exagéré, certes – mais que j’ai principalement eu en voyant qu’il y avait 500 photos d’une petite fille de 8 ans sur un compte instagram, relatant tous ses faits et gestes. Je pense qu’on peut poster quelques photos, mais virtualiser la vie de ses enfants, ça, je suis pas d’accord du tout.

  28. Julie B   •  

    Ça et là dans l’article et les commentaires on peut lire « on a pas besoin de voir vos enfants », « on s’en fout », « c’est fatiguant de voir dans nos timelines » , « rien à faire qu’untel ait un rhume », « pas intéressé par la nouvelle robe de la petite machine » etc …
    Une chose essentielle est oubliée, c’est que suivre une personne est un acte volontaire. Que ce soit sur un blog, sur Twitter, sur instagram, sur Facebook ou ailleurs il est aisé de ne plus suivre « l’actualité » d’une personne. Persister à suivre des gens qui ne vous intéressent pas lève le voile sur vos propres incohérences. Et partir du principe que, ne vous intéressant pas, certaines infos sont inutiles revient a vous monter très égocentrés et méprisants. (c’est mon avis).
    Enfin le « je ne suis pas d’accord » final me fait sourire car il me rappelle le « les chats on s’en fout mais les momes je dis non ! » de Marie sur Twitter. Je m’étonne du ton employé alors qu’on prétend vouloir discuter en bonne intelligence des avis de chacun. Peut être que finalement le post scriptum de l’article nous en dit beaucoup sur le pourquoi de tout ceci.

  29. Samuel Delabre   •  

    @ Julie B

    Peut-être, mais je ne vais pas unfollower ou bloquer un ou une amie parce que seul une partie de ces poste ne plaît pas. Et ce n’est pas la raison la plus importante, qui est quand même qu’on ne demande rien aux enfants desquels on met des photos sur le web (même si j’admets que j’aurais du insister un peu plus sur ce point, après relecture je me rend compte qu’on ne se rendait pas bien compte que c’était selon moi la raison principale).

  30. Marie Pourreyron   •     Auteur

    Je crois que Samuel (mon fils !) a bien résumé ce que je pense. Et je suis heureuse de voir qu’il confirme que j’ai bien fait de ne pas mettre toutes les photos de son enfance en ligne. Le problème n’est pas tant que les enfants sont petits, c’est quand ils grandissent. Tu verras Julie quand tu auras des ados à la maison, je t’assure que c’est une autre paire de manche que des enfants 🙂

    En ce qui concerne la comparaison chats / enfants, oui les photos de chats m’insupportent mais ce ne sont que des animaux et qui ne vous en voudront jamais d’avoir mis des photos en ligne. Les enfants grandissent et deviennent des ados puis des adultes. Ca me pose un problème moral d’aller exposer mes enfants sur le net ainsi. Je me mets à leur place et je détesterais que quelqu’un me prenne en photo régulièrement pour aller publier sur le net !

    Les enfants ont un droit à l’image et c’est à eux de décider quand ils veulent être exposés en public de cette manière. Alors oui on commence à trouver des photos de Samuel mais ce sont des photos qu’il a choisies, c’est son choix à lui et je ne lui ai rien imposé. Il a maintenant 13 ans et même si nous l’avons brieffé sur les dangers d’internet, il sait ce qu’il veut et peut décider de ce qu’il diffuse ou pas. 13 ans me semble un âge raisonnable pour décider. C’est aussi l’âge où on peut s’inscrire sur Facebook 😉

    Oui je prends des décisions pour mes enfants et je le fais pour leur bien. Et je ne diffuserai pas leurs photos car j’estime que ça ne leur apporte rien du tout et ça pourrait même les ennuyer. Et je grince autant des dents quand je vois les photos des enfants des autres disséminés sur le web que quand je vois des enfants non attachés dans la voiture 😉

    Après chacun fait ce qu’il veut, mais ne m’empêchez pas de grincer des dents et estimer que vous devriez plutôt diffuser des photos de vous que de vos enfants, ou tout du moins autant des deux 🙂

  31. Stéphane   •  

    Après bien sur tout dépend de sa profession, mais de l’eréputation, il en faut un peu mais pas trop, il faut bien faire attention à ce qu’on peut laisser comme traces, car c’est souvent indélébile. Quant à « l’affaire des enfants », je suis du même avis de Samuel, une réflexion tout à fait pertinente.

  32. Luc   •  

    Bof le site n’est pas vraiment super surtout qu’il est basé sur les données d’autres sites ou réseaux sociaux 🙁
    Je partage votre réflexion pour les photos des enfants ! C’est vraiment pas une bonne idée et comme vous le dites à force de poster des photos personnels, on prend le risque de bousier la e-réputation de ces pauvres gosses avant même qu’ils ne grandissent.

  33. Dr Mezhoud   •  

    je suis d’accord que ce moteur de recherche ne pas super , il manque beaucoup de technique de recherche puisque il est basé sur les réseau sociaux

  34. Redouane   •  

    Un moteur de recherche qui indexe des pages web et réseaux sociaux publics, what else? Plus serait trop. Parfois, ça rame, et souvent ça fonctionne. Je teste l’appli d’e-réputation, je suis content de constater que mes parents n’ont pas bousillé ma e-réputation avec des photos de moi bébé avec mes couches sur la tête.

  35. Olivier   •  

    Je suis tout à fait d’accord avec Marie : ne postez pas des photos (ou autres infos) de vos enfants sur internet, ça ne se fait pas. Laissez-leur le choix, plus tard, de gérer leur propre vie, mais ne leur faites pas subir n’importe quoi en postant des informations qui ne regardent qu’eux.

  36. Jacques   •  

    Sympa le site pour gérer son e-réputation, dommage que le site rame un peu par moment :s. Qu’oi qu’il en soit, c’est pratique et utile à utiliser.

  37. Antoine   •  

    Il manque plus qu’un site gouvernemental avec le même systéme que yatedo pour suprimmer tous se qu’on ne veux pas du net :).
    Car yatedo nous permet de voir se qu’on peut trouver sur soit,et permet de suprimer le coutenue visible en se créant un compte sur yatedo. Dans 1-3-4 ans … quand il y en aura une 10éne de yatedo je devrait le faire sur tous?
    Donc oui pour l’instant il faut controler soit même se qu’on publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *