Comment Google tente de se suffire à lui-même ?

Cet article est un article invité et vous est proposé par Jérôme. Quant à moi, je tente de revenir poster sur ce blog rapidement mais pour le moment je suis dans mon trip sur BuzzdeCannes ! Marie

Vous l’avez sûrement remarqué, depuis quelques temps maintenant Google enrichi de plus en plus ses résultats de recherche. Vidéos, images ou encore blocs d’actualité sont quelques unes des informations visibles régulièrement sur Google. Voyons comment le moteur nous retient un maximum dans sa bulle.

Objectif : ne plus quitter Google

La principale finalité du moteur de recherche est que tout le monde soit sur Adwords pour empocher un max de répondre précisément aux demandes des internautes en fonction de leur requête.
L’intégration de la recherche universelle constitue alors un levier pour diversifier les supports et proposer à l’internaute la meilleure réponse possible. Mais certaines requêtes ne nécessitent pas d’avoir des milliers de résultats. Une réponse précise suffit.

Les vacances arrivent à grands pas et j’organise mon voyage à New York. Je vais sur Google.fr et recherche par exemple « 1 euro en dollar ». Google me répond directement.

Autre exemple, je suis sur Paris et je souhaite connaître la météo de demain. Je recherche donc « météo » ou « temps » et encore une fois dès la page de résultats de recherche, Google me propose le temps qu’il fera dans les prochains jours.

En proposant des réponses concrètes et adaptées directement dans ses résultats, Google améliore grandement l’expérience utilisateur.

Autre exemple sur Google.com cette fois-ci. En recherchant « 10 celsius to fahrenheit” voici le résultat :

Google permet à l’internaute de choisir d’autres unités dans le menu déroulant qui est directement intégré aux résultats. Contrairement à une recherche classique, l’internaute interagit de manière complètement différente avec le moteur.

Une calculatrice Google est aussi disponible lorsque l’internaute recherche une opération mathématique.

Vous recherchez un vol ? Google vous répond aussi :

Les exemples sont multiples mais le plus frappant et le plus récent est celui des Jeux Olympiques de 2012. Depuis vendredi, Google propose aux internautes de retrouver tous les programmes, horaires ou encore résultats sans quitter le moteur de recherche (ce qui ne fait pas forcément les affaires des sites d’actualité).

Les référenceurs aussi aident Google dans ce sens

Toujours soif de visibilité dans les moteur de recherche, les référenceurs eux-mêmes aident Google à captiver l’internaute sur ses résultats de recherche. Comment ? En balisant le contenu sur leur site par exemple.
Google intègre de plus en plus les microformats dans ses résultats. Que ce soit pour des recettes de cuisine, des musiques, des évènements… Google limite considérablement les clics de l’internaute pour lui fournir l’information plus rapidement.

Si je cherche par exemple une musique de JayZ (sur Google.com) :

Une soirée sur Paris ? Google me propose une page de résultats répertoriant plusieurs évènements à venir sur paris.

Les exemples sont nombreux, alors quel intérêt pour Google de fournir des réponses immédiates à l’internaute ? Un enjeu financier ? Sûrement. Les référenceurs doivent ils continuer à baliser autant leur contenu ? Complètement.

51 commentaires

  1. Remi   •  

    C’est vrai que Google fait peur. En balisant proprement notre contenu, Google agrège de l’information et la fait sienne. On peut penser aux annuaires (quelqu’il soit). Google crawle le web et tire les informations exactes de tous les lieux, agrege les avis, et maintenant il propose qu’on donne directement son avis sur un lieu.

    Bref, en tant que webmaster / referenceur, on gagne à bien baliser, mais pour combien de temps ?

  2. Antonin   •  

    C’est vrai que pour l’utilisateur c’est mieux car ça lui permet bien souvent d’économiser une étape (visite du site où se trouve la réponse) et donc de trouver l’info plus rapidement mais bien sûr du côté de l’éditeur, c’est une perte sèche !

    Alors oui il faut utiliser les micr-formats pour avoir plus de visibilité dans les SERPs mais jusqu’à quel point ? À quel point un site d’actu par exemple peut-il « donner » à Google son contenu pour que ce dernier l’affiche directement dans les SEPRs ?
    Je pense que tant que le site en question propose du contenu supplémentaire sur son site qui viendrait enrichir le résultat, le site a intérêt à donner le plus d’infos en micro-datas.
    Et Google ne pourra jamais récupérer tout le contenu d’une page et l’afficher dans son intégralité dans les SERPs donc ça restera toujours une voie à privilégier pour les éditeurs de site !

  3. Sylvain   •  

    On va tous mourir ! Bientôt il n’y aura que les services de Google sur sa page d’accueil 🙂

    En fait, je ne déconne qu’à moitié. Plus ça va moins l’internaute à besoin d’aller chercher sur les sites ce qu’il trouve avant.

    Ce qui me fait le plus enrager, c’est que pour être visibles, on colle des microformats, puis qu’ensuite, google s’en sert pour nous piquer l’info et la mettre en directe à notre place.

  4. Mikiweb   •  

    Bon résumer de la présence des micro format.
    Il faut dire que c’est l’évolution la plus utile pour les internautes dans le cadre de la personnalisation et la pertinence des résultats. Et la je parle de personnalisation sans être connecté à son compte Google.
    Ca permet également au référenceur d’avoir un atout supplémentaire pour pouvoir augmenter la visiblité des sites surelquels ils travaillent. Et ce n’est pas un luxe avec le climat actuel 😉
    Attention tout de même au bourrinage de ces rich snippet, qui peuvent conduire à une sanction par Google avec notamment la disparition des étoiles qui ont été trop utilisé et surtout détourner de leur usage premier.

  5. Hervé   •  

    Google est en train de vampiriser le web. J’ai l’impression que quoi que nous fassions, il en tire les avantages pour retenir les internautes sur son moteur.

    Quand on voit l’augmentation du CA d’Awords sur le dernier trimestre, le message est clair.

    Lorsque tu dis que l’on doit continuer à baliser nos sites grâce aux microformats, penses-tu que Google privilégiera les sites qui jouent le jeu en les mettant en avant ?

  6. Svetlana   •  

    La stratégie de Google est de truster tout ce qui est au dessus de la ligne de flottaison avec ses services…

    Est -ce que l’internaute va aller chercher les infos plus loin dans les SERPs et adapter son comportement ? L’avenir nous le dira mais se positionner dans le top 3 devient de plus en plus délicat sur certaines thématiques.

  7. Phil   •  

    Meme lorsque la réponse est sur Google directement je clique sur un des liens… Je ne recherche jamais qu une seule info et Google… C est à la fois minimaliste et laid pas ergonomique à mon sens… On repassera pour l expérience utilisateur 🙂

  8. Gasy   •  

    A mon avis Google fait en la matière exactement ce que toute société privée cherche à faire: tenir pleinement son marché.

    Et le marché de Google est la recherche sur internet. Donc plus les utilisateurs passent de temps sur le moteur en lui même, plus c’est théoriquement rentable pour le dit moteur. Et je suis bien d’accord avec toi, le plus beau, c’est qu’avec le balisage c’est « nous » les webmasters qui donnont l’info à Google.

  9. RaphSEO   •  

    Arf overgrilled, j’avais commencé un brouillon sur ce même sujet du coup poubelle; Ben je te dis pas merci hein 🙂 !!!
    J’en vois déjà qui panique car Google n’enverra bientôt plus de visiteurs sur les sites où ils piochent toutes ces infos.
    Mais à vous de regarder si vous ne pouvez pas profiter de ces nouveaux services.
    Et puis il n’y a pas que Google dans la vie d’un site 😉

  10. Guillaume   •  

    Effectivement google fait très peur.
    En 2008 un de mes sites avait cartonné pendant les JO et cette année tous les résultats sont directement sur Google. Je peux facilement constater le différence en visites (-60%).
    Google va être de plus en plus sémantique. Je pense qu’une des prochaines cibles sont les logiciels. Google peut se permettre de proposer le téléchargement direct.
    La question aujourd’hui est : jusqu’où ira-t-il ?

    A suivre…

  11. Adrien   •  

    Faut pas rêver… Google nous utilise. Aujourd’hui, ça passe, c’est encore limité. Mais d’ici 2, 5 ans, quand sera-t-il ??

    Pour la météo par exemple, imaginez un peu la baisse de trafic pour les sites concernées. 😮

  12. Ju   •  

    Je trouve ça plutôt abusé de la part de Google pour les JO et pas sûr que cette concurrence fasse plaisir à Decathlon 😉

  13. iCe   •  

    Je n’utilise plus Google depuis un moment, il ne me manque pas du tout.

  14. Aurélien   •  

    Le but est d’afficher sa publicité et de ne pas payer les webmasters, quoi de plus normal pour une société?
    Nous avons la même chose avec les one-box actualité, images, produits… A nous de mettre en avant nos produits et de passer devant tout de même. Que cela soit pour la musique ou pour réserver une place dans un avion, l’internaute devra toujours passer sur nos sites. 😉

  15. lereferenceur   •  

    Google se fout de la g…. des webmasters et pas uniquement des SEO. Les filtres comme panda, ce n’est qu’une excuse parmi tant d’autres pour mettre an avant ses produits. Est ce qu’un internaute qui n’y connait rien en SEO et qui ne s’intéresse pas à Google mais qui est souvent sur le web pour rechercher des informations, vos parents par exemple, vous ont-il dit « Tiens les informations sont beaucoup plus pertinentes d’un coup, Google a changé quelques choses ?  »
    Perso, en tant qu’internaute, je ne vois de grosse différence. Peut être que vous si. ^^

    Pourquoi a t-il flinguer tous les comparateurs avec Panda ? Peut être pour mettre en avant son Google Shopping ?

    Bref, avec le knowledge Graph ca va ne faire qu’empirer je pense. Les sites d’infos comme Wikipedia, etc… vont voir une belle baisse de trffic.

  16. Miss Seo Girl   •  

    Eh oui, Google a bien le monopole et ne compte pas s’arrêter là ! Il propose de plus en plus de services et de réponses sous différents formats ! Mais cela est normal dans la mesure ou son objectif est d’offrir une excellente expérience utilisateur.

    De plus, Google cherche, comme les autres sites, à avoir de nombreuses visites et à retenir l’internaute sur ses pages le plus longtemps possible, donc plus les utilisateurs passent du temps sur le moteur, plus ses objectifs sont atteints.

  17. Daniel Roch   •  

    Cela fait des années que Google met cela en place. Il y va par étapes mais cela ne fait aucun doute qu’il souhaite se rendre indispensable, à chaque fois en ciblant une communauté spécifique (comme la récente calculette montrée dans l’article).

    On peut aussi y rajouter le cinéma et toute la programmation qui va avec et qui s’affiche directement dans les SERPs.

  18. david   •  

    Moi je trouves que enfin les webmasters sont entrain de comprendre que Google n’est plus tout beau tout neuf mais qu’il mange a tout les râteliers et que cette grosse bestiole de la toile, ce « big brother » de l’internet pourrais devenir très dangereux aux mains de gens mal attentionné… et que google px bien donne des noms d’animaux plus ringards les uns que les autres, il n’en ai pas moins devenu une entreprise énorme et qui dévore tout ces concurrents un a un, a qui le tour ? merci au passage a notre franchouillard Groupon.fr d’avoir resiste, mais pour combien de temps ?

  19. Bastien   •  

    Excellente analyse et tour d’horizon de ce que propose Google.
    Mais en imaginant que celui-ci continue sur sa lancée, il va tuer un certain nombre de sites en proposant des services similaires plus rapidement !
    Aujourd’hui, on devient vite Google addict et ce, même quand on ne le souhaite pas !

  20. Angélique   •  

    Toutes ces fonctionnalités sont bien pratique encore faut-il en connaître la syntaxe qui n’est pas toujours francophile…

    Après, je trouve cela un peu intrusif. Bien entendu, nous ne sommes pas forcés à utiliser ces gadget mais pour moi cela fait un peu beaucoup.

    Merci pour ce billet.

    Angélique.

  21. Pierrick   •  

    Imaginez bien qu’avec toutes les données analytics des marchands, google sait précisemment quels sont les produits qui vendent le mieux, il lui suffira d’ouvrir petit à petit des boutiques ( une sorte d’amazon à la google ), et de devenir la première boutique en ligne au monde en 2 temps 3 mouvements… çela me fait très très peur. Le monopole qu’à crée le géant américain fait froid dans le dos..

  22. gautier   •  

    Ce genre de politique, cache quelque chose, que tout le monde soit sur Adwords? Pas impossible je dirais, de toute façon, Google, le peut plus jouer au grand-frère on sait depuis longtemps qu’il a des idées derrière la tête

  23. Cyril   •  

    N’oublions pas que l’objectif de Google est de générer des $$$. Rien de plus normal d’essayer de garder l’internaute sur ses pages. Maintenant, il est clair que pour les webmasters, les sites d’information, etc… ce ne sont pas de bonnes nouvelles. Et on peut en être sûr, cela va continuer à se gâter pour nous 😉

  24. Matthieu   •  

    Je vais émettre une petite réserve. Je vois cette stratégie plutôt orienté mobile. Entre la recherche en sémantique, le Google Voice (Siri like), et le système notification intelligente (là je ne me rappelle plus du nom), Google a besoin des infos sous micro format.

    D’un point de vue SEO, évidemment, ça draine le trafic chez Google, mais à part sur les JO, quelles informations sont vraiment capitales ?

    Est-ce qu’un site de météo gagne a être visité intégralement ?

    Je pense qu’il ne faut pas oublier qu’on est Google Dépendant, si le géant a une stratégie en tête, c’est au SEO de s’adapter et d’y voir les opportunités.

    Voilà, ça contrastera un peu les avis 😉

  25. Maximilien   •  

    Je pense que les avantages sont doubles pour Google : dans un premier temps, les utilisateurs restent plus longtemps sur le moteur, ils vont plus cliquer sur les pubs, et le moteur devient plus intuitif et pratique pour les internautes. C’est donc une raison de plus de rester sur Google et de ne pas aller sur un moteur concurrent qui a encore du retard sur ces aspects la.

  26. Omnireso   •  

    Je ne balise pas les pages de mes sites et ne suis pas prêt de le faire pour que Google s’attribue mes contenus en les affichant dans ses pages de résultats. Sur certains de mes sites très pointus et connus du public j’expérimente même l’interdiction au Googlebot, les pertes de visite ne sont pas dramatiques et comme je ne n’affiche aucune publicité je ne perds pas de revenus…

  27. Christophe   •  

    Il n’y a pas de raison que Google s’arrête puisqu’il est (quasi) le seul sur le marché.
    A moins de passer par Adwords, pour certaines requêtes ultra-concurrentielles, il devient de plus en plus difficile d’être visible (je parle de 1er page!): il n’y a qu’à voir ses résultats au premier semestre pour s’en convaincre!

  28. Guillaume   •  

    Vous avez remarqué aussi que Google dans Google shopping pique les meilleurs descriptions des sites ecommerce ? Ce qui est censé vouloir dire on aime ta description donc on l’affiche sur notre comparateur. Par contre tu peux crever tu resteras derrière tes concurrents …

  29. Pierrick   •  

    @Guillaume et c’est google qui nous dis de ne pas faire de duplicate content et lui ne se gêne pas pour utiliser nos descriptions… bref cherchez l’erreur !

  30. jeromebis   •     Auteur

    @Antonin Selon moi, les sites d’actu ne peuvent plus (à l’heure d’aujourd’hui) se passer de Google et sont malheureusement condamner à « donner » leur contenu au moteur (Google Actualité représente une part trop importante de leur trafic ajourd’hui). Comme disait la chanson : « donnez, do, do, do, donnez, donnez, do, do, do, Google vous le rendra » ^^.

    @Hervé Google « remercie » déjà les sites ayant mis en place les microformats en leur offrant une visibilité supplémentaire dans les SERPs. J’essaye de me projeter dans le monde des bisounours et de me dire que si nous continuons à faciliter le travail des robots, Google nous remerciera un jour ^^

    @Svetlana @lereferenceur La question est aussi de savoir si les internautes sont prêts à changer leur habitude. Avoir une réponse immédiate dans les SERPs ne serait-ce pas un peu déroutant ?

  31. jeromebis   •     Auteur

    @RaphSEO Exactement, la recherche universelle nous permet de jouer sur plusieurs tables à la fois. Alors profitons-en.
    « Et puis il n’y a pas que Google dans la vie d’un site » : je ne suis qu’à moitié d’accord avec toi. Tout dépend du site. Comme je le disais un site d’actualité ne peux pas se passer de Google (aujourd’hui), ça serai se tirer une balle dans le pied étant donné le trafic qu’il génère.

  32. jeromebis   •     Auteur

    @Aurélien Sur mobiles c’est encore plus frappant. Google propose déjà de télécharger les applications directement depuis les SERPs. Cela ne m’étonnerait pas qu’un jour on puisse écouter de la musique directement dans les résultats (Google Music).

  33. Olier   •  

    Tous cela laisse à réfléchir. Utilisez des micro-formats, qu’ils conseillent chez google. Pour ma part j’en use vraiment avec circonspection. Je n’est jamais remarqué une hausse de trafic quelconque. Pour ce qui est des résultats phagocytés par google et affichés à droite voire au-dessus, çà devient du grand n’importe quoi. Google s’est imposé comme moteur de recherche, entre autre, par la clarté de sa mise en page, j’ai l’impression que ce modèle de clarté, petit à petit, se dégrade. Les gens sont google addict mais le vent peut souffler très vite vers un autre moteur si les pages des Serps deviennent trop surchargées. Çà fait peur quand même.. pour les jeux Olympiques n a presque pas besoin de sortir des serps pour avoir les infos sur toutes les disciplines.

  34. Annaïs   •  

    Ca fait vraiment beaucoup d’exemples montrant que ce n’est pas juste « comme ca », Google est partout, sur tout, pour tout ! Je ne savais pas pour le converteur et le calculateur.. Ca va vraiment loin…
    Est une bonne ou une mauvaise chose… Hum…?

    Annaïs

  35. JC   •  

    Méfions-nous tout de même d’un monde ou google serait l’unique roi. Car un moteur de recherche comme google a un pouvoir immense en France où il représente plus de 90% des recherches. Et puis la simplification à outrance n’est pas toujours bonne loin de là.

  36. geoffrey   •  

    Google est en train de tout bouffer…. pas de doute là dessus…

  37. abondance   •  

    Google fait peur c’est certain mais comment peut-il faire tous ça? C’est parce que tout le monde se satifait de ce que lui donne Google comme information sans faire l’effort d’aller voir plus loin. C’est facile de dire « c’est pas bien » … mais pour ça il faut faire son auto critique. Nous sommes les premiers à utiliser ce moteur de recherche au moins une fois par jour. c’est simple et on se pose pas de questions mais Google compte sur ça: la faignantise intellectuelle des gens. Et je pense que ça va pas aller en s’améliorant dans les années à venir. Même à l’école primaire, il ne cherche plus sur un dico mais sur Google!!!!

  38. M. Regime   •  

    La ligne directrice de Google est très simple: fournir le plus rapidement possible l’information que cherche l’internaute, que cela nécessite ou pas de visiter un autre site (cf exemple des JO 2012) . Cette recherche constante de la mise à disposition du meilleur résultat dans les meilleurs délais se traduit par :
    – L’utilisation des Rich Snippets
    – Google Suggest
    – Google Public DNS
    – Une réactivité des serveurs Google impressionnante
    – …

    L’objectif à terme est ambitieux mais pas irréaliste : communiquer une information avant qu’elle ne soit demandée.
    A terme, toutes les données cumulées par Google autour d’une adresse e-mail permettront – avec beaucoup d’intelligence – de prédire certaines recherches.
    Encore peu médiatisée mais pourtant très « prometteuse » : les Google Glasses… Imaginez cela connecté à un comparateur de prix instantané qui check le code barre… Ou alors connecté aux avis de vos amis ou votre réseau Google Plus…
    On frôle la Science Fiction, mais on peut aller encore plus loin:
    Vous avez pour habitude d’aller dans un café à 16h. Un de vos amis à laissé un avis positif concernant un bar pas très loin de la où vous avez vos habitude. Paf, à 15h45, vos lunettes vous suggèrent d’essayer ce bar ou votre amis a laissé un avis positif sur le Thé Saveur et Minceur de XYZ (AdWords Inside)…

  39. Village vacances   •  

    N’oublions pas également la présence de plus en plus forte de Google + dans les SERPS. A un autre niveau, le système android est également assez intrusif, et rien ne nous prouve que Google ,n’utilise pas les données du téléphone.

    De quoi devenir parano !

  40. Léa   •  

    Comme le résume la plupart des commentaires, cela est un plus pour les utilisateurs « lambdas » mais pour les référenceurs; ça devient dur dur.

    L’intérêt des moteurs de recherche il y a plusieurs années était la recherche de l’information, de la source, maintenant tout nous est donné de suite. C’est sûr que pour les enfants c’est plus rapide d’aller sur Google que dans le dictionnaire…

    Si seulement la curiosité permettait de trouver d’autres pistes, d’autres informations. Maintenant c’est la quantité d’informations qu’il nous faut (réseaux sociaux powaa) ? Mais ne vaut-il pas mieux recevoir peu d’informations mais pertinentes (ce que fait Google ?) ? À voir…

    Et concernant les autres moteurs de recherche dont BING, est-ce que eux aussi proposent ce genre de fonctionnalités ?

  41. Nick   •  

    Il tente de se suffire à lui même en effet, le widget JO est vraiment très utile. Lors de la sortie de Play sur sa home j’ai eu un grand moment de solitude…

  42. Gary   •  

    C’est clair! GG veut dominer le web et pour cela, tous les moyens sont bons. Et ce, jusqu’à s’approprier les contenus d’articles des sites! j’ignore ce qui va advenir plus tard mais ce que je sais, il est peut-être temps de penser à de nouvelles tactiques de référencement sinon, on va tous grossir les rangs des chômeurs!

  43. Sébastien   •  

    Google oblige ses utilisateurs a se connecter à l’ensemble de ses outils sous peine de ne plus pouvoir les utiliser. Les résultats ne sont pas forcément au rendez-vous depuis qu’il ajoute ses filtres. Au contraire de fournir des résultats utiles, il ajoute dans ses premières pages de résultats, des ressources plus disponibles ou sans intérêt. A force d’en vouloir trop, les utilisateurs migreront vers Yahoo et Microsoft qui sont beaucoup plus simple. A bientôt Sébastien.

  44. Eric Pinar   •  

    En même temps, c’est nous, utilisateurs qui donnons ce pouvoir immense à Google…

  45. Enaco   •  

    Plus l’internaute reste sur GG, plus les annonceurs vont se précipiter sur Adwords… Et ainsi les pépettes, dans la poches du Big G ! Par contre j’aimerais savoir si les résultats et calendrier des JO2012 a eu un réel impact sur les sites d’actu !

  46. Didier   •  

    En fait Google est un site comme les autres qui veut retenir les visiteurs, il ne faut plus le voir comme un simple indicateur des endroits sur le net où aller. L’avantage qu’il a c’est que si on veut aller quelque part, nous on passe par lui, et si lui nous donne tout ce qu’on veut, on n’ira nulle part ailleurs…donc au final je pense que ce n’est pas une bonne idée de donner trop d’infos à Google.

  47. Marc   •  

    Bonjour, Google est le roi , Google se fout bien de nos sites, tout ce qui intéresse google c’est comment s’enrichir toujours plus. Le référencement naturel devient de plus en plus compliqué à tel point qu’on se demande si google n’essaie pas de décourager les webmasters afin que ceux ci passent directement par du adwords pour avoir tout de suite du résultat mais ceci n’engage que moi bien sur

  48. Delphine   •  

    Bonjour, c’est vrai que tout ceci effraie un peu. Je suis d’accord avec Daniel Roch, Google tisse doucement mais sûrement sa toile et avale tout sur son passage. Il écrase tous les autres, comme toutes ces grandes multinationales qui ne font pas dans les sentiments. Sa stratégie commerciale ne diffère pas de celles des autres.

  49. david   •  

    Article tout à fait d’actualité, avec l’implémentation progressive du Knowledge Graph, qui risque de donner encore plus la migraine aux référenceurs lorsque cette fonctionnalité va arriver dans les versions francophones de Google….

  50. UneVeste   •  

    quand on voit ce genre d’articles, on se dit à quel point google peut être sans coeur et pourtant on l’adopte quand même faute de mieux

  51. Groupe electrogene   •  

    personnellement j’évite d’utiliser Google c’est vrai qu’il est le meilleur moteur de recherche mais je veux essayer d’autre sites, il ne faut pas qu’il soit le monopole si non il va se permettre de tous faire, la preuve le nombre énorme des sites sanctionnés ces derniers mois
    Lucie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *